« New Victoria tome 1 » de Lia HABEL

victoria1

Quatrième de couverture : Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants… comme sur les morts.

Avis :

J’ai terminé ce roman hier soir et franchement je vais vite me procurer le tome 2 ! J’ai tout simplement littéralement adoré et dévoré ce livre.

Avant toute chose, je dirai qu’il ne faut se fier ni au résumé de la 4ème de couverture (car franchement on a l’impression qu’il s’agit que d’une histoire d’amour et ce n’est pas ça du tout) ni à la couverture castelmore (je préférai celle plus steam punk de Bragelonne plus dans le ton du livre mais il n’édite pas le tome 2 donc question d’harmonie visuelle dans ma biblio, j’ai opté pour castelmore) parce que franchement résumé ce roman à une histoire d’amour et à une fille néo victorienne, c’est abaisser lamentablement le niveau de ce roman d’une richesse incroyable !!!

Lia HABEL est épatante, à peine 20 ans et elle nous sort la grosse artillerie dans ce roman, des personnages bien développés et riches, une toile de fond très travaillée, avec le passé de l’humanité qui nous est est méticuleusement bien raconté pour nous expliqué pourquoi ils en sont arrivés là : des Néo Victorien d’un côté, prônant une hiérarchie sociale et la technologie (n’ont-ils pas compris les erreurs du passé ?) et des punks de l’autre, des rebelles, catalogués de paysans sans instruction cherchant seulement à nuire aux Néo Victorien (bien sûr il n’en est rien !). Puis, les zombies entre en jeux, un virus le lazare, les a contaminés, certains se réveille mort mais en ayant gardé leur humanité, d’autres sont de vrais monstres avides de sang et chair fraîche !

C’est dans ce contexte que nous suivont Nora, fille d’un illustre docteur, mort depuis un an et qui apprend certaines vérités, très difficiles à digérer … Bram, capitaine Punk et zombie, très humain et plutôt bien conservé pour son statut. Autour d’eux, d’autres personnages géniaux viennent se greffer, pour en citer les plus marquants : Docteur Samedi (un de mes chouchous), les membres de l’équipe de Bram : Chas, Tom, Renfield, Coalhouse, puis Pamela, Docteur Dearly, Béryl, le lieutenant Lopez (que l’on voit peu mais marquant quand même) et tant d’autres que j’oublie probablement. Leur aventure est prenante, dynamique, on ne s’ennuie pas un seul instant. Les zombies sont bien gores parfois, surtout les gris (les méchants) même les plus gentils aussi, mais ces derniers sont tellement attachants que l’on passe outre et franchement ça change des vampires et loup garous. Bref, nous avons aussi notre romance (bien innocente ma fois) mais ce n’est vraiment pas l’atout principal de ce roman et je le redis, je trouve vraiment vraiment dommage de le résumer ainsi. Il est d’une fraîcheur, bien écrit, bien détaillé, on sent le travail de l’auteure et ça fait plaisir ! J’ai déjà commandé le tome 2 et il ne restera pas longtemps dans ma PAL une fois que je l’aurai reçu.

A dévorer (de chair et de sang, miam wink …) de toute urgence !!!

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Mes favoris, Science fiction, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s