« Talker » de Amy LANE

talker1

Quatrième de couverture : Tate « Talker » Walker a passé la plus grande partie de sa vie à cacher ses cicatrices sous une façade punk et, jusqu’à ce qu’il s’assoie à côté de Brian dans le bus, cela fonctionnait tout à fait. Pourtant Brian a passé sa vie entière en étant l’homme invisible et il a appris à lire sous la surface des choses. Ce qu’il voit en Talker est un être humain fragile et attachant.
Brian est en apparence hétéro, pourtant Talker est prêt à tout par amour pour lui, et, quand son comportement le conduit à des conséquences douloureuses, Brian est forcé de sortir du placard de manière plutôt dramatique. Il fera tout pour s’assurer que Talker voit en lui le Prince Charmant qu’il a toujours désiré.

Avis :

Ma première romance gay et je ne suis pas déçue ! J’ai opté pour un contexte qui me parlerait et surtout me plairait. Vous me parlez d’un jeune punk, tatoué et torturé ! Là je craque forcément.

J’ai commencé le roman avec une certaine appréhension, tout comme Karen je me suis dit « mais dans quoi je m’embarque ? », les premiers chapitres sont écrits « à la va vite », on a des phrases courtes, les mots sont simples, on a un peu l’impression que les phrases sont accolées l’une à l’autre sans lien et ça n’a pas rendu ma lecture très agréable ! Bref, je n’ai pas trop aimé le style d’écriture de l’auteur dans ce début d’ouvrage.

Puis, on s’attache aux deux protagonistes principaux et nous voilà plongé dans une histoire, assez simple, mais avec des personnages complexes, enfin surtout Talker. Une relation d’amitié naît entre deux personnes qui n’ont aucun lien à première vue, Brian, simple, posé, timide et sans histoire à l’opposé, Tate, énigmatique, look punk, maquillage sombre, tatouage sur le visage et le crâne, piercings un peu partout, mal vu par les autres mais assumant son homosexualité. On s’imprègne rapidement de cette histoire d’amour qui ne sera pas facile à reconnaître ni pour l’un, ni pour l’autre.

C’est vrai, plutôt beau et très romantique malgré la crudité de certaines expressions, mais l’amour, le vrai, c’est comme ça.

Je lirai sans aucun doute la suite ! Un grand merci à Filoute.

Challenge un brin de romance

Publicités
Cet article, publié dans Romance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s