« L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS SPIVET » de Reif LARSEN

l'extraordinaire

Quatrième de couverture : T S Spivet est un jeune prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, le musée Smithsonian l’appelle : il a obtenu le très prestigieux prix Baird et il est invité à venir faire un discours. A l’insu de tous, il décide alors de traverser les Etats-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC… Mais là-bas, personne ne se doute qu’il n’est qu’un enfant.
Muni d’un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T S entreprend un voyage initiatique qui lui permettra peut-être de comprendre enfin comment marche le monde… Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.

Avis :

« L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS SPIVET », rien que le titre donne envie et donne le ton ! On s’attend forcément à une histoire formidable. Et c’est le cas ! Si comme moi vous avez une prédilection naturaliste et scientifique, ce livre est fait pour vous, pour les autres, vous serez comblés par l’épopée d’un jeune garçon de 12 ans et serez vite embarqués dans son monde.

TS SPIVET, 12 ans, cartographe de son état et petit génie des sciences de la nature, reçoit un jour un coup de téléphone d’un membre du Smithsonian Muséum à Washington car il a obtenu un noble prix et est invité à faire un discours. De là, commence une épopée au travers des Etats-Unis, de la campagne du Montana à l’Ouest à la citadine Washington à l’Est, dans laquelle TS SPIVET vivra une aventure épique à bord d’un train de marchandise.

Le personnage principal est attachant et son contexte familial original : un jeune frère décédé, une sœur aînée rêvant de célébrité, une mère scientifique à la recherche d’un spécimen qui n’existe pas et un père rancher, ours et peu communicant. Le tout ponctué de protagonistes scientifiques, étranges voire rocambolesques mais tout à la fois émouvants et plein d’humour.

Les pages sont agrémentées de notations, croquis et schémas divers, plus passionnants les uns que les autres, c’est visuellement magnifique, la couverture ne donne qu’un infime aperçu de ce que contient ce bijou de littérature. Le texte est très bien écrit, un bon français, du vocabulaire recherchée, c’est intellectuellement plaisant, on prend le temps de lire ce livre, il se déguste sans être dévoré.

Je ne peux que le conseiller car c’est vraiment dépaysant, avec une touche de fantastique pour relever le ton monocorde du contemporain.

En plus, une adapation cinématrographique de Jean Pierre Jeunet avec la sublime et formidable Helena Bonham Carter devrait sortir cette année, c’est l’occasion de lire le livre avant de voir le film. Surtout que comme d’habitude, ils ont pris des libertés pour le scénario que je ne valide pas forcément.

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Mes favoris, Roman contemporain, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s