« Entretiens érotiques » de Lisa CACH

Entretiens érotiquesQuatrième de couverture : Titulaire d’un DEA d’architecture, Emma Mayson est obligée de faire des ménages pour gagner sa vie. Les factures s’accumulent et, le jour où sa colocataire lui annonce son départ, Emma craque et se confie à son nouvel employeur, Russel Carrick, qui tente gentiment de lui remonter le moral.
Mais un quiproquo survient : alors qu’Emma rêve tout haut d’être une femme entretenue qui n’aurait plus de soucis d’argent, Russel se déclare intéressé ; il a compris qu’elle proposait de lui faire la cuisine et, pour la remercier, il lui offre d’occuper temporairement un appartement vacant qu’il possède en ville !
D’abord stupéfaite, Emma finit par accepter ce qu’elle croit être un sulfureux marché. Et Russel, qui s’est enfin rendu compte du malentendu, se gardera bien de le dissiper…

Avis :

Une romance érotique dépaysante, sympa mais sans plus voilà comment je résumerai ce livre.

Notre héroïne, Emma, 26 ans, fait des ménages dans l’attente de trouver un poste d’architecte. Un jour, elle se retrouve au service de Russ, un célibataire endurci de 36 ans, riche et qui est plus gêné qu’autre chose d’avoir une FEMME de ménage qui peut fouiner dans ses affaires personnelles. Suite à une conversation personnelle, Emma laisse échapper son fantasme d’une femme financièrement entretenue par un homme en échange d’une relation basée uniquement sur le sexe et sans lien sentimental. Russ est plus choqué qu’autre chose. Mais suite à un quiproquos, nos deux protagonistes se retrouvent liés par un contrat sulfureux.

La principale qualité de cette romance érotique est son originalité par rapport aux nombreux livres de ce genre qui envahissent les étables des librairies, nous lassant plus que nous attirant au final. Ici, il n’y a pas de SM, de bondage ou un personnage qui domine l’autre, non, ils sont sur un pied d’égalité, et leurs jeux sexuelles sont plutôt amusants, classiques et on se laisse prendre.

Le principal défaut, la rapidité de la romance, les situations tombent parfois comme un cheveux sur la soupe, c’est prévisible, et on se doute à l’avance la fin de l’histoire. ça manque un peu de passion, de fusion et de chaleur !

Cela n’empêche, nous passons un agréable moment, Russ est plutôt sexy dans son genre (le côté joueur de hockey …) et Emma, attachante. L’écriture de l’auteure est plaisante, ça se lit facilement et rapidement (220 pages environ)?

A lire entre deux livres intellectuellement plus émoustillant !

Challenge un brin de romance

Publicités
Cet article, publié dans Romance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s