« Les Highlanders tome 2 : La rédemption du Berserker » de Karen Marie MONING

Les highlanders tome 2

Quatrième de couverture : Né dans un clan de guerriers aux forces surnaturelles, Gavrael McIllioch abandonne son nom et son château des Highlands dans l’espoir d’échapper à la sombre destinée de ses ancêtres. Pourchassé par les impitoyables ennemis de sa caste, il cache son identité sous un nom d’emprunt pour protéger ses proches, se jurant d’occulter son amour pour la sublime Jillian St Clair. Mais, quand il reçoit un pressant message: « Reviens pour Jillian », Gavrael se lance dans un tournoi organisé par le père de la jeune femme, dont la récompense sera d’obtenir sa main.

Avis :

Grimm Roderick, Gavrael McInllioch de son vrai nom, est un berserker ayant fui son clan suite à un drame familial et ayant été élevé par un autre. Le chef de son clan adoptif le convie un jour à revenir par les simples mots « Viens pour Jillian ». Il souhaite en effet que sa fille prenne époux avant son vingt deuxième anniversaire, il a donc fait venir 3 hommes puissants : Grimm, Quinn et Ramsay, afin que sa fille fasse un choix. Le moins que l’on puisse dire c’est que les retrouvailles entre Jillian, qui a toujours aimé Grimm en secret et ce dernier sont explosives ! Et que la présence des deux autres hommes n’y est pas complètement innocente…

On ne reviendra pas sur le style de KMM, c’est fluide, concis, direct et sans longueurs. Ses romans se lisent biens, vites et ne demandent pas une stimulation intellectuelle intense. Personnellement, ça me détend entre deux romans plus profonds.

Les personnages se rapprochent aussi de ce que j’aime dans les relations entre un homme et une femme. Un homme secret, psychologiquement fragile par son passé et sa condition de Berserker, fort physiquement et d’une bonté rare. Une femme au fort caractère, qui sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à user de stratagèmes pour l’obtenir. Ses phases de délires colériques contre Grimm sont plutôt désopilantes, on la sent très attirée par lui tout en l’envoyant promené comme un malpropre. Et j’adore ça ! La présence des deux autres hommes, Quinn, ami d’enfance de Grimm et Jillian, bel homme et tendre personnage, et Ramsay, tout de noir vêtu et plutôt sombrement énigmatique, donne de l’épaisseur à cette histoire d’amour pas gagnée d’avance.
J’ai également eu un coup de coeur pour les frères McInllioch.

Quant à l’histoire, et bien on n’est pas forcément dépaysé, un homme, une femme, les Highlands aux paysages sauvages, une histoire d’amour pimentée d’imprévus, de guerre de clans, de dénis de sentiments, mais dont on connaît bien en avance la finalité. La fin est d’ailleurs un peu tirée par les cheveux. Le chiffre 3 ? Sans exagéré ! (les filles ayant lu le livre comprendront). Mais on se laisse emportée malgré tout et la légende du Berserker facilite notre imprégnation de cette romance.

Une bonne romance d’Highlander teintée de légende païenne. Une lecture plaisante sans être un coup de coeur.

Challenge un brin de romance

Publicités
Cet article, publié dans Romance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s