« Femmes de l’Autremonde tome 2 : Capture » de Kelley AMSTRONG

femme autremonde 2Quatrième de couverture : Elena Michaels est une femme recherchée.
Elle n’a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l’a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde,
en vérité. Et aujourd’hui, alors qu’elle parvient enfin à l’accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s’apprête à
foncer droit dans leur piège.
Mais c’est sans compter sur sa famille adoptive, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver. Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur…

Avis :

Décidément cette série est vraiment prometteuse et ce tome, meilleur que le premier, donne toute ces promesses !

Nous retrouvons Elena, qui suite au tome 1 a rejoint la meute de manière définitive. Elle suit les annonces concernant d’éventuels témoignages réalistes sur les cabots pouvant mettre en danger les siens. C’est ainsi qu’elle rencontre Paige et sa tante Ruth, deux sorcières, qui la mettrons en garde contre un nouveau centre scientifique, emprisonnant les créatures surnaturelles (sorcières, vampire, loup garou, semi-demons…). Elena enquête et se fait malheureusement piégée…

Ce tome est un huit clos qui nous entraîne un cran au dessus du tome 1 avec de nouvelles créatures fort symptahiques. La majeure partie de l’action se situe au coeur du centre où Elena se fait emprisonner et malmener psychologiquement et physiquement par un milliardaire fou de jeux vidéos et de chasse. C’est intense, stressant parfois pesant pour les nerfs. On s’accroche et on vit les faits tant tragiques que heureux avec Elena. C’est une série qui ne joue pas dans la mièvrerie où tous les gentils survivent et seulement les méchants meurent… C’est violent parfois déconcertant et injuste mais cela donne un côté plus réaliste à cette histoire.

La grande richesse de ce tome reste cependant les nouvelles créatures arrivant nombreuses et en force. Autant le tome 1 était une apologie du loup garou autant ce tome est celui des créatures surnaturels en tout genre. De beaux personnages en perspectives : Houdini le semi-demon dans le camp adverse, Paige la sorcière au caractère bien trempé et très offensive, Adam, le semi-démon de feu, Cassandra la Vampire égoïste et égocentrique… Des protagonistes que j’imagine nous retrouverons, pour le plus grand plaisir, dans les tomes suivants.

A cela s’ajoute, une relation plus profonde entre Clay et Elena, rien de romantique, juste du sentiment dépassant l’amour platonique et charnel, c’est issu du sang et de la chair entre eux et c’est vraiment appréciable. Encore un point qui rend cette série vraiment original !

L’écriture de Kelley Amstrong est toujours fluide, précise et très addictive. Vivement le tome 3 !

Publicités
Cet article, publié dans Bit-lit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s