« Les Highlanders du Nouveau Monde tome 1 : sur le fil de l’épée  » de Pamela CLARE

Les Highlanders du nouveau monde tome 1

Quatrième de couverture : 1755. Exilé au Nouveau Monde avec ses deux frères, Iain MacKinnon est enrôlé de force dans l’armée anglaise. Un jour, il sauve la vie d’une certaine Annie Burn. Écossaise, elle voit en lui un ennemi. Pourtant, aux confins de cette terre sauvage, elle va accepter sa protection, et plus encore…

Avis :

Une nouvelle romance historique à mon actif et franchement je ne suis pas déçue !

Iain, highlander vivant au nouveau Monde avec ses deux frères, Connor et Morgan, se voit un jour contraint malgré lui d’appartenir à la garde royale anglaise. C’est ainsi qu’il devient le chef d’un groupe de Rangers, d’origine différente, combattant les Français et les indiens Abenaquis. Lors d’une mission de reconnaissance secrète, il sauve, malgré les ordres de ne pas intervenir, une jeune femme du nom d’Annie Burns qui cache un lourd secret…

Entre jeu de chat et la souris, la romance démarre sur une relation conflictuelle, rien de bien original, mais cela fonctionne parfaitement. Nous avons Iain, qui en tant que soldat sans biens qui se refus à ressentir à nouveaux tout sentiments amoureux et Annie qui compte tenu d’un secret ne peut se donner entièrement à un homme sans risquer de perdre à nouveau sa liberté retrouvée. Les deux personnages se cherchent, se trouvent et forment un couple passionnel très attachant. Les personnages secondaires, Connor et Morgan en tête et les autres Rangers, sont vraiment de grosses brutes adorables avec un sens de l’honneur inégalable ! On ne peut que les aimer et s’y attacher profondément.
Wentworth, le colonel Anglais, qui contraint les trois frère McKinnon, est un personnage à double facette, intéressant mais pas suffisamment travaillé. On devine en avance ses moindres faits et gestes, du coup, les effets qu’il est sensé susciter tombent à plat.

A cela l’écriture fluide et simple de Pamela Clare, nous emporte sans demi-mesure, on a du mal à lâcher sa lecture sans un sentiment de frustration de connaître la suite.

Je reste, cependant, sur ma réserve sur la fin de ce style de lecture qui coule de guimauve fondante ! A chaque fois, je démarre ma lecture conquise tant par l’aspect historique (une vraie révélation) que par la romance souvent plus prude mais tout en étant plus incestueuse parfois violente par certains côtés, puis il y a cette fin qui finit trop bien, du coup je n’y crois plus et ça m’agace. Je ne peux donc pas avoir de véritable coup de coeur et ne peux pas aligner deux romans du genre à la suite sans prendre le risque de ne pas apprécier. Bref, j’apprécie le style mais seulement une fois de temps en temps…

Une bonne lecture, je me laisse finalement agréablement surprendre par ce style !

challenge binome Challenge un brin de romance

Publicités
Cet article, publié dans Historique, Romance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s