« La triste fin du petit enfant huître et autres histoires » de Tim BURTON

Timburton

Quatrième de couverture : Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, qui ne tarderont pas à nous horrifier, à nous émouvoir et à nous faire rire. Un livre pour l’enfant qui est en nous.

Avis  :

A travers une ribambelle d’enfants particuliers et étranges dont la vie ne les épargne jamais, l’univers macabre et gothique bon enfant de Tim BURTON s’épanouit ici dans une poésie simple et efficace.

De l’enfant huître au allures de mollusques, de l’enfant toxique qui meurt d’un peu trop d’air frais, à l’enfant tâche incapable de garder un costume propre en passant par la fille Vaudou au coeur plein d’épingles ou l’enfant Robot que l’on prend à tort pour une poubelle ou encore la fille plein d’yeux qui redoute d’avoir besoin de lunettes, ils sont tous malmenés et leur histoire s’achève sur une note tragique mais non dénuée d’humour. Malgré cela, on ressent l’amour de l’auteur pour ces personnages originaux, défigurés, hors normes et rejetés de leur société respective. Nous ne pouvons que nous mouvoir de leur malheur et pourtant, nous rions aussi.

Les textes sont plus ou moins courts et présentés dans leur version anglaise d’origine. Compte tenu de la liberté de traduction, je conseille vivement de lire la version originale en même temps que la version traduite.  L’écriture est simple et on reconnaît aisément le style démentiel de Tim BURTON. C’est court et se lit donc très rapidement. Le tout est agréablement illustré par des dessins de l’Auteur dans le même ton, sombre et ironique. Le coup de crayon est enfantin ; des traits vifs et des formes simples, parfois aux couleurs criardes.

J’avoue être particulièrement sensible à son univers unique et décalé, je ne suis donc peut-être pas très objective. Pour vous donnez le ton de ce recueil de textes, un extrait ci-dessous :

P1010034

Bref, un livre à réserver aux fans du réalisateur car l’on retrouve indéniablement sa personnalité et son univers extravagants qu’il s’est créé.

Publicités
Cet article, publié dans Beaux livres / Artbook, Mes favoris, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour « La triste fin du petit enfant huître et autres histoires » de Tim BURTON

  1. Rinne dit :

    Je suis curieuse de celui-là ! Je pense que je finirais par le tester =)

  2. noisette2011 dit :

    Intéressant, je ne connaissais pas c’est clair qu’il a un univers à part.
    J’aime beaucoup ses films.

  3. melwasul dit :

    oh je connaissais pas mais étant un fan inconditionnelle de Burton j’ai bien envie de tenter même si j’ai un peu peur de pas aimer (mais je pense que je vais etre faible j’adore la couverture en plus ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s