« La Légende du Changeling » de Pierre DUBOIS et Xavier FOURQUEMIN

ChangelingT1

Quatrième de couverture : Dans les forêts de la lande du Dartmoore, se cachent bien des secrets et se tapissent des créatures de légende inaccessibles à qui ne sait pas ouvrir les yeux. Mais, Scrubby n’est pas de ceux-là. Enfant des fées, échangé à la naissance avec un petit humain, il a reçu le merveilleux en héritage. Et si, bientôt, il doit quitter sa forêt pour la jungle qu’est le Londres du XIXe Siècle, sa forêt, elle, ne le quittera guère…

Avis :

Si vous aimez les légendes de Merlin, le monde merveilleux des Fées et l’innocence d’un enfant qui y croit, alors cette BD est faites pour vous !

Scrubby est un petit garçon aux cheveux roux de sorciers, échangé à la naissance avec un petit humain que la soeur avait négligé sous un arbre des Fées. Tantôt aimé, tantôt détesté par sa mère, il parcourt, intrépide, les prés du village et les forêts enchanteresses interdites. Il y rencontre un vieil homme qui lui ouvre son domaine arborescent et la magie qui l’entoure, jusqu’au jour où sa famille craignant la famine décide de migrer vers la grande ville Victorienne de Londres.

L’histoire n’est certes pas très originale, un petit enfant humain en lien étroit avec le monde des fées, un vieillard aux allures de Merlin et des êtres féériques peuplant les zones obscures de forêts maudites des hommes, pourtant cela fonctionne très bien. Pierre Dubois nous offre là un conte féerique teinté suffisamment de réalisme pour être parfaitement crédible. Nous découvrons le Londres du XIXème siècle à travers les escapades de Peter avec ses problèmes d’époque ; forte migration des peuples paysans fuyant la famine et les mauvaises récoltes, dualité des richesse par la pauvreté intense des uns et l’abondance outrancière des autres, violence et prostitution. Les textes sont poétiquement écrits, la plume légère et pourtant non dénuée d’une intensité imaginaire de Pierre Dubois est reconnaissable et on dévore ses mots pages après pages. Ce premier tome installe l’environnement et les personnages essentiellement, les drames sont pré-dominants malgré la présence magique des êtres du merveilleux.

Le graphisme est par ailleurs fort plaisant, un subtile mélange de fantastique et de réalité donne à cette BD une atmosphère tantôt lugubre et sombre, tantôt ensoleillée et merveilleuse. Le coup de crayon de Xavier FOURMEQUIN est juste sublime, n’oublions cependant par le travail du coloriste Scarlett qui maîtrise les contrastes et l’intensité des nuances. Le duo est d’une efficacité indéniable.

Un premier tome plutôt réussi donc et il me tarde de retrouver les aventures féériquo-victoriennes de Peter dans le tome 2 !

Publicités
Cet article, publié dans Manga / BD, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « La Légende du Changeling » de Pierre DUBOIS et Xavier FOURQUEMIN

  1. Rinne dit :

    Oh il a l’air vachement sympa celui-là ! J’aime beaucoup Pierre Dubois déjà à la base, je vais sûrement me laisser tenter ~

  2. froggy80 dit :

    Le graphisme de la couverture est sublime 🙂 J’adore vraiment… Je le note avec plaisir !!! Qui sait, peut-être sera-t-il présent à la bibliothèque ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s