« Hors limites » de Katie McGARRY

hors-limites-1346612-250-400

Quatrième de couverture :

Un émouvant récit à deux voix…

Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Tous les deux se révoltent à leur façon. Aucun ne veut plus faire confiance à la vie. La seule valeur qui leur reste, c’est l’amitié. Mais peuvent-ils être amis ? … Chapitre après chapitre, on « entend » Echo et Noah donner tout à tour libre cours à la tempête d’émotions qui bouleversent leurs cœurs d’adolescents au seuil de l’âge adulte.

La guerre est déclarée…

Puisqu’ils ont le monde contre eux, Echo et Noah seront unis contre le monde. Alors qu’ils pourraient se haïr, ils décident de dépasser leurs différences pour déclarer la guerre aux secrets — ces secrets qui les concernent, et auxquels leur entourage leur interdit l’accès.

Une très belle histoire d’amour…

D’abord main dans la main pour découvrir qui ils sont vraiment, Echo et Noah ne pourront faire autrement que de s’apprivoiser… et de s’aimer. Des sentiments si profonds et si purs qu’ils les réconcilieront avec les autres, et surtout avec eux-mêmes.

Avis :

Un roman à deux voies empreint d’émotions fortes, d’injustices mais surtout d’amour.

Echo, un prénom qui résonne au travers d’un drame occulté. Ancienne lycéenne populaire, depuis un an Echo a bien changé et n’est plus que l’ombre d’elle même. A bientôt 18 ans, elle porte des vêtements amples à manches longues qui semblent cacher d’atroces cicatrices. Sa vie est essentiellement régie par les ambitions de son père, l’absence de sa mère et l’envie d’être à nouveau normale. Noah est tout son contraire. Lui aussi a vécu un drame et vogue au gré des familles d’accueil. Il voue une haine aux adultes et à leur justice terriblement injuste. C’est le mauvais garçon du lycée, celui qui se drogue à la réputation sulfureuse et qu’il n’est pas conseillé de fréquenter. Pourtant ces deux là se retrouvent à devoir suivre une thérapie avec l’intrigante Mme Collins, la psychologue du lycée et se voient, malgré leur réticence mutuelle, à se croiser et à se rapprocher.

Ces personnages décrits sont d’une force mais aussi d’une sensibilité extrême, on sent qu’il n’en faudrait pas beaucoup pour les voir sombrer dans les tréfonds de leur mal être, chacun ayant vécu une tragédie traumatisante.

Echo a tout perdu ; sa vie populaire, ses ambitions d’artiste peintre et n’a trouvé qu’une forme de solitude sociale alimentée par des rumeurs. Seule son amie Lila sembla la soutenir. Elle ignore pourtant ce qui lui est arrivé, amnésique depuis le drame, elle ne dort plus et fait toutes les nuits de terribles cauchemars, elle sait que sa mère en est la cause et ne la plus vu depuis. Elle cherche à comprendre, à savoir, mais personne ne souhaite lui révéler la vérité pourtant tout est concilié dans son dossier. Son frère Arès est mort un an plutôt après s’être enrôlé dans les marines, il lui manque et elle se sent terriblement seule et incomprise par un  père fraîchement remarié avec son ancienne babysitter enceinte et prêt à  se lancer dans une nouvelle famille de substitution.

Noah a perdu ses parents dans un incendie, le laissant lui et ses deux frères orphelins. Ils se sont retrouvés séparés. Alors que Noah a subit des sévices dans certaines familles, il est persuadé que la famille d’accueil de ses frères est aussi mauvaise et souhaite pouvoir enfin les libérer et obtenir leur garde une fois son diplôme en poche. Il a besoin de savoir où vivent ses frères et toutes ces informations sont écrites dans son dossier. Il doit cependant faire de gros efforts pour les voir davantage et se voit contraint à suivre des cours de rattrapages avec Echo.

Leur relation au début chaotique se transformera petit à petit en échange amical sur leur malheurs respectifs et leur entraide à obtenir les informations dont ils ont besoin, pour enfin se concrétiser en une belle histoire d’amour. Difficile cependant quand on est une fille de bonne famille et que l’on fréquente les filles et les garçons les plus populaires du lycée d’être attirée et de s’attacher au bad boy de service qui traîne avec un gars tatoué, percés à la bouille patibulaire et avec la fille sombre qui vous dévisage sans cesse à travers ses yeux de drogué. Certes, on connaît la rengaine et cela nous rappelle étrangement le style de Simone Elkeles, un mauvais garçon sans le sous, une ancienne star du lycée fille à papa, pourtant, on s’attache à ces deux êtres déchirés et meurtris et à leur histoire d’amour. Mais ce n’est pas seulement cela, on vit également leurs drames familiaux et leurs conséquences sur ces deux destins brisés.

L’auteure a une écriture fluide et efficace tout en simplicité et use de la narration à deux voies de ces protagonistes principaux. On suit tantôt les émotions, les désillusions et les espoirs d’Echo, tantôt la colère, les doutes et la passion de Noah. Une foule de sentiments que le lecteur absorbe massivement et dont il ne peut en aucun cas être insensible.

En bref, une histoire d’amour poignante qui nous promet un très bon moment de lecture.

Challenge un brin de romance

Challenge un baiser avec plaisri

Challenge je suis une héroïne

mai

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Mes favoris, Romance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Hors limites » de Katie McGARRY

  1. froggy80 dit :

    Ah… tu me mets trop l’eau à la bouche là ma belle Walkyrie !!! Il est dans ma PAL et tu me donnes trop envie de le lire. Faudrait juste que je mette la main dessus llllollol Je veux le lire RIGHT NOW !!!!

  2. Rinne dit :

    Ah il est dans ma PAL celui-là ! Tu me donnes envie de l’en sortir rapidement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s