« Le plus petit baiser jamais recensé » de Mathias MALZIEU

le-plus-petit-baiser-jamais-recensce

Quatrième de couverture : Un inventeur-dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l’embrasse. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d’un coup. Aidé par un détective à la retraite et un perroquet hors du commun, l’inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de cœur ». Ces deux grands brûlés de l’amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ? Le plus petit baiser jamais recensé est un vrai faux polar romantique. Suite métaphorique de La Mécanique du cœur, ce roman teinté de mélancolie regorge de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock’n’roll et croisait le Petit Prince avec un verre de whisky.

Avis :

Un court roman poético-métaphorique outrageusement loufoque et déglingué, fondant et pétillant comme un bonbon acidulé cependant trop vite consommé !

Un inventeur aux créations surréalistes et inutiles, dépressif depuis sa dernière histoire d’amour, embrasse un jour une jeune qui s’évanouit aussitôt et qu’il a peine pu regarder. Très amouraché et sur les conseils de sa pharmacienne, il décide de la retrouver grâce à un détective à la retraite et à son perroquet magique particulièrement sensible aux beautés féminines.

Le plus petit baiser jamais recensé est un hymne à l’amour innocent et pur sans les barrières du « quand dira t-on » et des « préjugés adultes ». Une quête de sentiments intenses et passionnés mené par un personnage inventif, au mal être prononcé et bien décidé à changer les choses pour enfin vivre le Bonheur. Comment partager la vie d’une femme invisible dès que vous l’embrasser ? Comment la conquérir et lui faire accepter votre amour ? Notre inventeur use de stratégie farfelue pour la retrouver allant jusqu’à créer un chocolat au goût de leur baiser, le plus petit jamais recensé, aphrodisiaque irrésistible. Un peu farfelu tout ça vous me direz ? Certes, quand les hot dog vivants côtoient des pistolets à grenouilles, il y a de quoi se poser des questions. Pourtant, on est embarqué, on ne s’étonne de rien, on sourit sincèrement, l’enfant profondément caché en nous s’émerveille, ayant finalement très envie de croire à toutes ces choses invraisemblables.

L’auteur ne néglige pas son style reconnaissable entre tous, un peu psychotique, merveilleusement écrit et joliment érotisé par des jeux de mots coquins et métaphores tendancieuses. On ressent son amour pour la Femme et il en joue pleinement sans pour autant sombrer dans la lourdeur. La seul critique que l’on pourrait faire serait un certain manque d’originalité, probablement du à un style très borné et à un thème maintes fois exploité, on dévore pourtant ce roman et on en redemande.

En bref, si vous aimez la plume poétique enfantine un brin équivoque et pleine d’inventivité de Mathias Malzieu, vous aimerez ce roman.

Challenge un brin de romanceChallenge Magie et transformation
Challenge un baiser avec plaisri

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Romance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s