« Animae tome 1 : l’esprit de Lou » de Roxane DAMBRE

Animae 1

Quatrième de couverture : Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, je suis consultante au département de recherche sur l’inexplicable. En réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne et qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint de se cacher des faibles humains. Enfin, faibles… L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ?

Avis :

Beaucoup d’humour et des créatures surnaturelles sont les ingrédients principaux de ce roman fantastique léger et divertissant. Il mêle astucieusement métamorphes et services secrets français évoluant en milieu parisien entre le quartier de la Défense et le cimetière du Père Lachaise. Compte tenu de sa rareté sur le marché de ce genre littéraire, il paraît important de souligner qu’il s’agit d’un écrit d’une auteure française, d’une histoire se déroulant dans une ville française et de prénoms et noms de personnages au sonorité typiquement franchouillarde.

Lou est une Daierwolf, une métamorphe capable de se transformer en n’importe quel animal. Âgée d’à peine 20 ans, elle rêve des services secrets français et monte un plan avec son meilleur ami Camille pour se faire remarquer et ainsi être recrutée. Son vœu est très vite exaucé car elle est approchée par le très charmant Capitaine Levif. A peine découvre t-elle son service des mystères et ses futurs collègues, qu’elle fait libérer sciemment un des siens, un maître Ours qui s’avère être en réalité un meurtrier monstrueux récidiviste, une gaffe qu’elle va très vite devoir réparer.

Lou est une jeune femme rafraîchissante, blonde et jolie mais loin d’être écervelée, au contraire, très intelligente comme tous ses semblables. Elle est amusante tant verbalement par ses répliques incongrues et directes, que physiquement par ses positions animales exubérantes ou ses grimaces expressives. On a toutefois du mal à imaginer une si jeune fille embauchée au service secret mais passons. Cette Daierwolf aime particulièrement se transformer en panthère, forme dans laquelle elle se sent le mieux et est la plus forte. C’est son animal de prédilection, chaque Daierwolf peut se transformer en tout animal mais un seul leur est plus familier. Camille, son meilleur ami d’une banalité affligeante (on l’a un peu trop bien compris…), frêle et plutôt trouillard dans l’action est un métamorphe au rôle passif et excellent gérant d’opération qui se transforme en Caméléon. Sa mère, qui cherche à chaque discussion à savoir si elle a trouvé l’homme de sa vie, est une des plus puissantes de sa race et se transforme en aigle. Le Capitaine Levif, Sylvain ou Joshua, est un humain qui découvre rapidement le secret de notre héroïne et en tombe (bien trop) vite amoureux. Cet humain, plus intelligent et fort que les autres, s’allie régulièrement à notre petite Féline pour combattre les Chalcrocs (forme de Loup garou violent et avide de sang se transformant uniquement lors des pleines lunes et perdant toute conscience humaine lors de leur métamorphose) ou encore des maîtres Daierwolf. Souvent blessé, malmené et balayé contre les murs, il survit et se remet très vite en forme pour partir de nouveau au combat. Un peu surréaliste, oui, mais il s’agit avant tout d’une œuvre fictive distrayante. Nous avons donc des personnages amusants et sympathiques, beaux et forts et plein d’entrain à combattre les méchants. Par ailleurs, introduire les services secrets humains dans cet univers fantastique permet de mettre en valeur l’humanité face aux créatures surnaturelles. On a ainsi un Geek surdoué (Arthur), une scientifique illuminée (Mona), une physicienne froide et efficace (Isabelle), des anciens paternalistes (Professeur Laurent et Commandant Durand), des armoires à glace discrète (Igor) et des agents intelligents et sexy (Capitaine Levif et Benjamin). Leur rôle apparaît donc aussi important que les Daierwolfs.

Concernant l’univers, l’auteure n’est pas allée chercher très loin, des métamorphes évoluant discrètement au sein des humains et se transformant dans l’ombre. L’originalité réside surtout dans la façon dont elle a choisi de traiter le sujet ; des métamorphoses partielles (pratique quand on est nu pour cacher les zones stratégiques), des transformations adaptées au gabarit de leur forme humaine ou encore les drôles d’envies et habitudes issues de leur forme animale individuelle (on ne compte pas les kilos de viande que dévore Lou !). La plume de l’auteure est simple, familière et proche du lecteur puisque l’on suit uniquement le point de vue de Lou. Le roman se lit vite et sans embûche, on s’immerge donc assez vite dans ce monde et la lecture suit le mouvement. Le plus gros reproche que l’on peut faire à ce roman est la rapidité de certains événements dans l’histoire. La romance, d’une part, à peine arrivé à la moitié du livre et le couple est déjà formé, c’est vraiment dommage que leurs échanges ironiques et leurs rapport de séduction n’aient pas duré un peu plus longtemps. La découverte du secret de Lou, d’autre part, cela aurait mérité davantage de situations ambiguës et de questionnement.

En bref, cette comédie fantastique fraîche et pétillante offre un moment de lecture plaisant et drôle. Personnellement, je lirai la suite avec plaisir même si mon enthousiasme sur ce premier opus est assez réservé. Une lecture idéale pour se vider la tête tout en souriant !

 Je remercie Louve du Forum Mort Sure et les éditions Le livre de poche pour ce partenariat.

Challenge je suis une héroïne Challenge un baiser avec plaisri Challenge Magie et transformation Challenge attention à la pleine lune

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Animae tome 1 : l’esprit de Lou » de Roxane DAMBRE

  1. louve2a dit :

    ya pas mal de choses dans ce roman trop facile, mais pour se détendre, il est parfait ! ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s