« Aime-moi » de Piper VAUGHN

aime-moi

Quatrième de couverture : Depuis qu’il a treize ans, Jonah Beckett est amoureux de Laurie, le meilleur ami de son frère aîné. Dirk, son petit ami, vient de le quitter pour avoir refusé de coucher, et Jonah se sert de cette peine de cœur comme excuse pour demander à Laurie de lui apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le sexe avant son entrée en fac l’automne suivant. Le problème, c’est que Dirk n’a jamais existé et Jonah n’a pas la moindre idée de ce qui arrivera si Laurie découvre la vérité.

Avis :

Une histoire pleine de douceur et de bons sentiments, ici on prend son temps, pas d’excès de drames ou de thèmes poignants, le lecteur ne peut qu’apprécier et passer un moment tranquille, attendrissant pour le cœur.

Jonah, jeune homme de 18 ans, homosexuel et à l’expérience intime limitée, est depuis bien longtemps attiré par le meilleur ami de son grand frère Marc, Laurie, tout juste 20 ans. Afin de tenter d’accélérer les choses, Jonah s’invente un ex petit-ami et une rupture douloureuse et humiliante pour convaincre Laurie de l’initier au plaisir du sexe. Ce dernier refuse tout d’abord, ne voulant pas mettre à mal son amitié avec Marc et ce malgré son attirance indéniable pour le jeune homme…

Une belle histoire pleine de guimauve, de tendresse et de douceur. Comment résister à ces personnages masculins irrésistibles et à croquer tant ils ont l’air gentil, respectable et sincère ? Commençons par Laurie, un jeune homme compréhensif, à l’écoute de Jonah et qui jamais ne le juge ou se moque sur ses dires ou ses actes, il est profondément gentil et plein de charme, les sourires en coin et l’assurance qu’il dégage face à l’inexpérience de Jonah ont achevé de me faire fondre ! Quand à Jonah, il est jeune, un brin capricieux et boudeur, mais tellement craquant dans sa motivation à plaire à Laurie. Un personnage sincère et plutôt direct, qui a la gêne facile et les joues rougies quand il se sent désemparé face à tous les sentiments que lui inspirent l’être aimé.

La relation de ces deux personnages entraînent des situations loufoques, quelques moments de rire garantis, des palpitations dans le cœur (ma pauvre âme fleur bleue en a pris un coup), oui on est accroché à notre lecture, oui nous sommes émoustillés par ces premières situations intimes, tendres et pleines de chaleur, et ces mots innocents échangés, et oui on en aimerait bien davantage, car la nouvelle est courte et un peu frustrante sur sa fin, seul petit reproche que l’on peut lui faire.

L’auteure a choisi d’écrire un récit simple probablement un peu surréaliste, quelques facilités dans le déroulement de l’histoire et des personnages peut-être trop parfaits mais qu’est ce qu’on s’en fiche car ça fait du bien !

En bref, prenez votre liseuse, installez vous bien au chaud sous la couette, une boisson chaude à proximité ou un doudou secret et profitez du moment, vous en sortirez les joues rougies, le cœur palpitant et l’âme reposée dans une atmosphère cotonneuse prête pour le sommeil !

Challenge un baiser avec plaisri

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Nouvelles, Romance, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s