« La liste de noël » de Jojo MOYES

la liste de noël

Quatrième de couverture : Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres. Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année…

Avis :

Cette courte nouvelle est un petit conte de noël avec sa petite leçon d’humanité ; la vie ne vaut pas la peine d’être vécue si vous ne vous y épanouissez pas un minimum, balayez les convenances, les habitudes quotidiennes et les personnes qui n’en valent pas la peine !

Chrissie est une jeune femme mariée, qui à l’aube des fêtes de noël fait ses derniers achats en parcourant les parfumeries de Londres à la recherche d’un parfum rare et introuvable pour sa belle-mère. Cette année, elle ne veut pas donner raison à cette dernière et est prête à tout pour le trouver, jJusqu’à sa rencontre avec un chauffeur de taxi qui loin de vivre à sa manière lui ouvrira les yeux sur le sens de la vie.

Le personnage principal est attachant, une jeune femme mariée à un homme absent qui semble communiquer avec elle que pour lui donner des ordres ou lui faire des reproches, une belle famille exécrable entre un beau frère accroc à l’écran et une belle – mère qui n’aspire qu’à critiquer.  Comment dans cette situation se réjouir de passer Noël avec de telles personnes ? Sa rencontre avec un chauffeur de taxi, simple et généreux, lui permet de parcourir les rues et les bouchons de Londres tout en discutant intimement de leur vie respective et des bonheurs simples de la vie. Un parfum hors de prix, un fromage rare ne font pas partis de cela et la prise de conscience de Chrissie est rapide et violente, alors que va t-elle faire pour enfin se sentir vivante ?

Le style de l’auteur est simple et fluide, la nouvelle très courte se lit vraiment très vite.

En bref, un petit conte de Noël qui ne laissera pas un souvenir impérissable, la conclusion étant un temps soit peu prévisible et basique, mais en ces temps chaleureux de fêtes, il fait toujours bon de se laisser aller à quelques facilités…

décembre

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Nouvelles, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s