« Si je reste » de Gayle FOREMAN

Si je reste

Quatrième de couverture : Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.Quand, un jour, tout s’arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture… Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l’hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d’avant, imagine sa vie d’après. Sortir du coma, d’accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste…

Avis :

Un petit roman au sujet touchant et bien écrit mais qui ne m’a pas complètement emportée !

Mia est une jeune lycéenne de 17 ans et violoncelliste de talent. Un petit copain star d’un groupe de rock en pleine ascension, des parents punks rockeurs excentriques, un petit frère adorable et une meilleure amie juive. Bref, une vie d’adolescente idéale et sans ombrage, jusqu’au jour où un grave accident emporte sa famille et la plonge dans le coma. L’esprit hors du corps, elle observe les réactions extérieures et un choix s’offre à elle ; doit – elle rester ?

Le sujet du roman est assez simple ; que se passe t-il lorsque vous êtes dans le coma, entre la vie et la mort ? Que feriez – vous si on vous laissait la possibilité d’avoir le choix en toute connaissance de cause ? Mia est le personnage centrale du récit qui expose bien cette réflexion, un accident de voiture dramatique et elle est la seule survivante. L’esprit bien vivant, elle observe son corps, sa famille, ses amis, les infirmières, les médecins, elle les écoute attentivement, prenant peu à peu connaissance de la réalité des choses. Chacun lui expose son propre discours contenant de l’espoir, des larmes mais surtout une décision qui n’appartient qu’à Mia. Sans trop savoir comment faire, Mia se souvient des moments importants de sa vie, des moments familiaux heureux, la découverte de l’amour avec Adam, la passion du violoncelle et de la musique classique, des moments plus tristes aussi ; l’incertitude de l’avenir de son jeune couple, mais aussi la mort. Ces moments passés se mélangent relativement bien au moment présent. Des flash back ici et là et plus ou moins en lien avec les actions présentes, ceci est très bien réalisé par l’auteure car cela ne nuit aucunement à la lecture du récit, mais tout au contraire le dynamise.

L’auteure a une plume vivante et assez addictive, les mots sont justes, les émotions aussi et les personnages non stéréotypés mais relativement extravagants apportent énormément d’humour et d’émotion. Indubitablement, le lecteur le ressentira. Toutefois, pour ma part, je n’ai pas réussi à m’y plonger pleinement, les émotions ressenties étaient plutôt légères et survolées. Le dénouement m’a également paru trop rapide.

En bref, on ne peut pas nier la qualité du récit, Gayle Foreman a soigné son roman et son histoire mais cela n’a pas suffit pour me toucher profondément. Un livre agréable à lire donc, mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable !

 MA PAL écletiqueJtaime

Publicités
Cet article, publié dans Roman contemporain, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Si je reste » de Gayle FOREMAN

  1. J’ai pas accroché … mais j’ai bien aimé le film !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s