« La Fraternité du Panca tome 1 : Frère Ewen » de Pierre BORDAGE

la-fraternite-du-panca,-tome-1---frere-ewen

Quatrième de couverture : Membre de la très secrète fraternité du Panca, Ewen mène une existence paisible sur la planète Boréal. Un jour, pourtant, la Fraternité se rappelle à lui : il doit se rendre sur la lointaine Phaïstos pour reformer la chaîne quinte et tenter de sauver d’une extinction certaine toutes les espèces vivantes de la galaxie.

Du haut de ses douze ans, Olmeo n’entend rien à ces histoires. C’est à peine s’il comprend les raisons qui ont poussé ses parents à quitter leur monde pour se lancer dans un voyage interstellaire sans fin. La rencontre de la jeune Sayi dont il tombe amoureux au premier regard, va cependant changer bien des choses.

Commence alors pour l’homme et le garçon le périple d’une vie à travers les étoiles.

Avis :

Un roman de science fiction très humaniste, captivant et à l’écriture fluide et sans fausse note. Pierre Bordage raconte l’histoire de ses deux personnages tel un conteur plongeant son lectorat dans un voyage aux cœur des planètes  et des étoiles.

Ewen, trentenaire et heureux compagnon d’Ezalde et père d’Ysolde, vit tranquillement sur la planète Boréal où il officie comme grossiste de tissus de cheveux d’ange. Dans l’ombre, c’est un membre de la Fraternité du Panca, rôle qu’il a délaissé depuis des années. Pourtant, la Fraternité reprend contact avec lui et exige qu’il remplisse ses fonctions ; quitter sa vie actuelle, se rendre sur une planète à quelques dizaines d’année de voyage et rejoindre le quatrième Frère de la chaîne pour lui transmettre son « amnâ » afin de sauver tous les êtres vivants voués à l’extinction…

Olméo, jeune garçon d’une dizaine d’année et originaire du Pays Noir, se voit quitter sa ville natale suite à l’infidélité de sa mère ayant entraîné le bannissement de toute sa famille. Les rumeurs circulant au travers des contrées de la planète, le père d’Olméo a pris une décision radicale en expatriant l’ensemble de sa famille sur la planète lointaine Phaïstos. Au cours de ce voyage, Ol rencontre la jeune Sayi, qui le charme passionnément dès les premiers échanges, et modifie profondément la suite des événements.

Deux histoires distinctes, un homme aux grandes responsabilités, un jeune garçon innocent découvrant la réalité de la vie, seront pourtant réunis pour une seule destination ; un destin qu’ils ne peuvent ignorer. Les deux personnages sont très attachants. On suit chacun de leur point de vue alterné à chaque chapitre ce qui dynamise le récit, et chaque début de chapitre est agrémenté d’un paragraphe sur les « mythes et histoire de la voie lactée » ayant un lien direct avec le texte qui suit.

Ewen est un personnage torturé entre sa famille et son engagement envers la Fraternité. Quitté sa femme enceinte et sur le point d’accoucher et sa petite fille de 3 ans pour une mission dont il n’est pas sûr de mener à sa fin vont profondément ternir ce personnage charismatique. Il devra faire face à de nombreux obstacles : des tempêtes de neige, des créatures affamées meurtrières, à des collaborateurs traîtres, à des femmes avides de ses charmes, aux ennemis de la Fraternité, les effrayants Sâtnagas, des êtres nus, très maigres mais vifs et forts, face à la mort, à sa propre folie mais aussi face à de nouvelles rencontres toutes aussi significatives et importantes les unes que les autres.

Olméo, lui, suit sa famille et tente de comprendre ce qui a motivé ce départ précipité de ses parents. Il fait une immersion dans ces problèmes d’adulte ; l’amour, le rejet, l’adultère, les croyances spirituelles des peuples, tout en étant émerveillé par ce voyage interstellaire qui s’annonce passionnant. Le jeune garçon est curieux, intelligent et plutôt mature pour son âge. Lui aussi fera face à la découverte de  nouveaux paysages, au danger des révolutionnaires, à la mort, à des rencontres hors normes, à Sayi. Sayi, l’amour de sa vie, un personnage féminin extraordinaire, philosophe et réfléchie, admirable, tellement qu’elle en occulte parfois Olméo.

L’auteur choisit donc de conter, parce qu’il s’agit ici de justes mots de conteur, des mots précis, humanistes, merveilleux, le voyage de ces deux êtres au travers de la galaxie, jusqu’à cette phase finale longue de 80 années. Pierre Bordage a su balayer avec une simplicité extrême les clichés de la science fiction en incluant, certes, dans son récit suffisamment d’armes et objets technologiques, son lot de vaisseaux spatiaux, de planètes aux paysages et climats hétéroclites et aux êtres humains adaptés à chacune d’entre elles, tout en gardant un certain réalisme qui permet au lecteur de s’immerger totalement dans son univers sans jamais douter de ce qu’il lit, de ce qu’il comprend, de ce qu’il vit. On lit donc avec fluidité et une compréhension aisée de l’univers. Toutefois, il y a suffisamment de densité pour prendre le temps de bien comprendre les choses. Le récit est riche, fouillé et très imagé, jamais le lecteur ne sera perdu face à un nouvel environnement ou personnage, l’auteur présente et décrit clairement chaque élément de son œuvre. Par ailleurs, les thématiques qui font la base de l’humanité sont essentielles au récit, les plus positives : l’amour, les croyances, l’espoir, la tolérance comme les plus négatives : la mort, le rejet, le pouvoir…

En bref, un roman fantastique à l’écriture majestueuse. Je doutais personnellement d’être conquise et pourtant, Pierre Bordage a réussi ce tour de force de me faire aimer un livre de science fiction. J’avais compris qui serait le prochain « Frère » et je suis très curieuse de connaître cette seconde épopée.

Je remercie Louve du forum Mort Sure et les éditions J’ai lu pour cette belle découverte.

écletique franco

monde changea Jtaime

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Mes favoris, Science fiction, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « La Fraternité du Panca tome 1 : Frère Ewen » de Pierre BORDAGE

  1. Dubois dit :

    il coute combien ce livre ?

  2. louve2a dit :

    oh j’ai bien fait de me l’acheter *o*

    quelle belle chronique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s