« Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow City » de Ramsom RIGGS

Miss peregrine 2

Quatrième de couverture : Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres. Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau… Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d’enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats, ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses sœurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale…

Avis :

Un nouveau tome à la hauteur du premier voire même encore meilleur, une histoire fantastique illustrée de photographies anciennes magnifiques et inquiétantes. L’auteur signe encore là un roman très original et que l’on ne se lasse pas de regarder !

Après avoir réussi à se sauver de leur boucle temporelle et avoir échappé aux Estres, Jacob, ayant laissé derrière lui sa vie présente, et les 9 enfants particuliers se retrouvent en 1940 en pleine seconde guerre mondiale. Leur Ombrune, Miss Peregrine est cependant coincée sous sa forme de faucon et ne peut les aider à se protéger. Une nouvelle mission s’offre à eux ; trouver une autre Ombrune pouvant lui redonner forme humaine mais l’espoir est vite amoindri quand ils apprennent que toutes les Ombrunes ont été capturées par les Estres. Cherchant à leur échapper, il se retrouve dans une boucle temporelle où d’étranges animaux particuliers les accueillent et leur annoncent que leur Ombrune, Miss Wren est partie il y peu à Londres. Un nouveau voyage rempli d’embûches s’annonce pour ce petit groupe d’enfants plein de courage ; atteindre la capitale anglaise sans se faire capturer ou pire tuer.

Ramson Riggs joue la carte de l’originalité et cela fonctionne merveilleusement ! Des personnages singuliers sont ici mis en action ; un héros qui sent et voit les Creux aux dents acérées et aux multiples langues et est doté d’un talent inné pour les tuer, une jolie fille qui crée le feu de ses mains, une jeune fille maternelle à la force herculéenne, un jeune homme qui renferme une ruche d’abeilles dans son estomac, une petite fille aussi légère qu’un ballon de baudruche, une espèce de sylve qui a le talent de faire pousser des plantes, une version adolescente de l’homme invisible, un garçon dandy qui anime de petits êtres d’argiles, un petit médium qui rêve l’avenir et la petite dernière aux deux bouches. De jeunes personnages touchants, surprotégés depuis des années se retrouvent à vivre une aventure dangereuse pour tenter de sauver celle qui les a sauvé et les élève depuis tant d’années.

Le courage, la volonté de rester ensemble, leur amitié profonde et leur sentiments amoureux, les animent et les rendent encore plus forts dans l’adversité. Ainsi, ils braveront une terrible tempête pour rejoindre le continent, devront combattre et tuer des Creux et des Estres, devront se montrer ouverts d’esprit face à des animaux d’un nouveau genre et feront des rencontres qui leur prouveront que d’autres enfants particuliers sont encore bien vivants dans ce monde. La violence et la mort ne les épargneront pas, le récit est tour à tour sombre, inquiétant et effrayant, mais aussi poétique, magique et merveilleux. L’auteur distille des touches de bonheur, de sentiments nobles et d’amour véritable qui viendront illuminer des passages grisâtres qui mettront sans cesse à l’épreuve le courage des enfants particuliers. Les photographies viennent parfaitement alimentées le roman et le sentiment d’étrangeté qui porte le lecteur tout au long de sa lecture, on est envoûté et transporté au travers des boucles temporelles qui viennent échapper un temps aux horreurs des bombardements, des paysages saccagés par la guerre et de la fuite des êtres humains de la capitale Londonienne face à ces attaques hitlériennes.

L’auteur présente donc ici un roman unique, certes jeunesse, mais pas que. Les thèmes abordés, la dureté de certains passages, le réalisme de la guerre, la mort et l’horreur des créatures que l’on appelle les « Creux » se nourrissant de Particuliers rendent ce roman particulièrement fort et éprouvant. Les enfants ne sont donc pas épargnés et subissent un réalisme violent à la sortie de leur boucle temporelle si protectrice. Par ailleurs, l’action est vive, le roman est prenant et haletant, plein de surprises aussi, à l’image de la fin qui nous est proposée dans ce tome. Après avoir souffert, souri, ri même et aimé avec nos 10 héros et leurs belles rencontres ou leur mésaventure funeste, après avoir tourné les pages de ce roman qui pèse son poids et en avoir pris plein les yeux de ces photographies superbes, on en redemande, et le troisième tome se fera vivement attendre.

En bref, un roman à l’univers magique, aux personnages singuliers et attachants et à l’action rondement menée. Un chef d’œuvre de la lecture jeunesse qui cependant convaincra aussi les adultes. A lire absolument !

Jtaime magie

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, Mes favoris, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s