« Les Revenants » de Seth PATRICK

Les_Revevants_-_Tome_1_hd

Quatrième de couverture : Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître… Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population.
Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

Avis :

Les revenants est un très bon roman dans la lignée du thriller fantastique et du mélange des genres avec la subtilité du contemporain sur la vie de chacun des personnages, la douceur d’une atmosphère à la française et l’angoisse psychologique des non dits et de la dualité qui semble se dessiner dans les caractères des revenants. Un roman addictif, très bien écrit, construit intelligemment et à l’intrigue terriblement énigmatique. Un petit bijou du genre !

A l’aube et dans les brumes matinales d’un barrage, une jeune fille ne sait pas pourquoi elle est là, tout ce dont elle se souvient c’est qu’elle était en sortie scolaire avec ses amis et puis c’est le trou noir. C’est Camille, morte quatre ans plus tôt. En ville, un jeune homme séduisant, cherche désespérément une certaine Adèle qui travaillerait dans un bar, pourtant personne ne semble connaître cette serveuse. C’est Simon, mort dix ans plus tôt. Dans la rue, un petit garçon au style démodé semble perdu et attire l’attention d’une habitante qui le recueille. C’est Victor, mort semble t-il il y a très très longtemps… Il s’avère que ces êtres sont morts depuis des années voire des décennies et qu’ils ne semblent pas conscients de leur état de « Revenant ». Alors que la nouvelle chamboule profondément les habitants et leur proche, là haut la maintenance du barrage qui surplombe le village s’écaille, coupures de courant de plus en plus longues, animaux morts atrocement mutilés, eaux croupies, les événements s’enchaînent et inquiètent. Par ailleurs, un meurtre sanglant où la victime a été partiellement dévorée vivante rappelle des assassinats datant de sept ans plus tôt. Dans cette atmosphère sombre et angoissante, le petit village français se déconnecte peu à peu du monde extérieur et subit d’étranges phénomènes.

Que dire de ce fabuleux roman ?

L’ambiance ténébreuse engloutit peu à peu les habitants dans un abîme d’angoisse. On est sur le fil du rasoir quand on lit cette histoire, de nombreux non dits, de rares descriptions sanglantes et équivoques, l’essentiel de l’angoisse se porte par des phénomènes bizarres, on titille notre psychologie, on nous fait sombrer dans les doutes, et la peur grandit peu à peu. L’environnement est franchement propice à ce phénomène, un petit village français perdu au cœur des montagnes, surmonté d’un barrage menaçant, des brumes épaisses qui ne se lèvent pas, un soleil qui ne se montre pas, des échappatoires impossibles et des êtres présents mais invisibles. Tout est réuni pour nous happer dans une atmosphère particulièrement effrayante, le suspense monte graduellement pour notre plus grand plaisir.

Les personnages sont nombreux certes mais on s’attache à tous, chacun étant bien individualisés, chacun apportant son aura tantôt apaisante, tantôt menaçante. On distingue Les Revenants de leur proche, chacun ayant une part importante dans l’intrigue, chacun ayant son histoire développée et concrète, chacun nous emportant dans leur monde, leur univers, leur passé plus ou moins trouble. Difficile pour ces Revenants de revenir parmi les vivants, parfois attendus, espérés, c’est le cas de Camille avec sa mère même si son père et sa sœur jumelle reste sur leur garde, de Victor, ce petit garçon étrange et muet accueilli par une ancienne victime du tueur ou encore de Serge, l’inquiétant frère de Toni. Ils sont aussi parfois rejetés, c’est le cas de Simon au caractère lunatique ou de Mme Costa ; sorte de vipère acariâtre. Ils inspirent donc de la joie, de l’espoir mais aussi de la crainte, de la peur, pourquoi sont-ils revenus maintenant ? Pourquoi eux ? Y’en a -t-il d’autres ? Sont-ils des menaces ? Des miracles ? Les réactions des habitants sont donc nombreuses et diverses, même si la mort fait toujours peur, l’amour parfois la surpasse. Toutefois, le personnage le plus inquiétant est un « vivant », Pierre, le gestionnaire de la main tendu, espèce de gourou fanatique aux idéaux d’une nouvel ère, il voit en ces revenants un signe divin que la fin arrive.

Le style de l’auteur est fluide, efficace et direct . L’écriture et la façon de présenter cette histoire, de courts chapitres, chacun traitant d’un personnage, le lecteur voit et entend tout, cela donne un fort dynamisme à la lecture de l’ouvrage. Il est donc plus qu’agréable à lire et complètement prenant. Certes, c’est inspiré d’une série télévisée, mais si l’on ne connaît pas la série, on se laisse emporter aisément et on dévore chaque page, souhaitant des réponses à nos questions, souhaitant connaître le dénouement, apothéose qui nous laisse pantois, « mince, où est le tome 2 ?! ».

En bref, un sans faute pour ce roman qui captive du début à la fin, qui nous ballade sans nous accorder la moindre information et la moindre explication. Quelle frustration quand on arrive à cette dernière phrase ! A découvrir, c’est exceptionnel et pour reprendre les termes de Stephen King « Effrayant et sexy ».

Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille pour cet excellent partenariat !

écletique ténèbres Jtaime

Publicités
Cet article a été publié dans Chroniques, Fantastique, Mes favoris, Policier / Thriller. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Les Revenants » de Seth PATRICK

  1. Pix dit :

    Alors celui-là, il fait drôlement envie. J’en prend note.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s