« Irrésistible Attraction » de Simone ELKELES

Irresistible attraction

Quatrième de couverture : Carlos Fuentes fréquente des gangs, deale et sèche les cours. Au lycée, Kiara Westford, jeune fille sage et peu populaire, devient sa tutrice. Déjà tumultueuse, leur relation s’envenime lorsque le bad boy est placé par la justice dans la famille Westford. Contraints de se côtoyer tous les jours, Kiara et Carlos vont ressentir une irrésistible attraction l’un pour l’autre. Leur amour sera-t-il assez fort pour atténuer leurs différences et remettre Carlos dans le droit chemin ?  

Avis :

Pour ce second tome, Simone Elkeles use des mêmes ingrédients que le premier : un jeune mexicain au physique avantageux et traînant son lot de sexe, gang et drogues et une jeune fille bourgeoise innocente. On pourrait se dire que l’on repart pour une romance peu originale, pourtant ce tome a l’avantage d’avoir des personnages plus charismatiques et un peu mois stéréotypés, de quoi passer un très bon moment.

Carlos Fuentes est forcé de se rendre aux Etats Unis rejoindre son frère pour fuir les ennuis accumulés depuis son retour au Mexique : les gangs et la drogue entre autre. Accueilli par Alex, il est dès les premiers instants réticent et prêt à provoquer sur tous les fronts pour montrer son mécontentement d’être là. Kiara Westford est une jeune fille bourgeoise, sans problème et plutôt effacée au lycée. Sa famille est exemplaire entre des parents compréhensifs et ouverts et un petit frère qui l’adore. Connaissant Alex, elle accepte de servir de guide et d’accompagnatrice à Carlos afin qu’il se sente un peu moins seul. Pour Carlos, c’est la chose imposée de trop et il décide rapidement de jouer avec la jeune fille. Pour Kiara, c’est un énorme défi qui se présente et qu’elle ne compte pas perdre. Aussi quand Carlos est placé chez les Westford suite à une affaire de drogue, les lois de l’attraction ne sont plus une image mais une réalité pour les deux jeunes adolescents que tout oppose !

Carlos arrive donc au Colorado dans la ville de Boulder où son frère, Alex, mène des études supérieures. Il arrive avec l’impression que son frère a tourné le dos à sa famille et à sa culture, qu’il les a abandonné pour vivre le rêve américain. Du coup, très vite il se comporte comme un salopard, provoquant à la moindre parole, le sexe, la drogue, les gangs tout est prétexte pour lui à faire réagir les autres et à se créer une image qui est loin de ce qu’il est réellement. Car Carlos, c’est surtout beaucoup de gentillesse, d’amour pour sa famille qu’il protégerait au prix de sa vie et aussi du respect pour les autres. Certes, il est sûr de lui, de son charme, faut dire qu’il a un physique très avantageux, un côté égocentrique que Kiara balayera par ses blagues mutines et innocentes, le frère Fuentes sera fortement déstabilisé par celle qu’il ne trouve pas sexy et qu’il trouve trop sage. Du côté de Kiara, la jeune fille est bien sous tout rapport, elle n’est pas très populaire, vient de se faire plaquer par SMS, ne prête pas trop attention à son apparence, s’habille en short, tee shirt ample et baskets et traîne avec son meilleur ami gay. Elle est surtout très tolérante et ouverte d’esprit, très sportive et assez éloignée des problématiques des filles de son âge : les copains, les maquillages ou les soirées. Elle apparaît nettement plus crédible et plus charmante que Brittany (tome 1). Elle est joueuse, adore le sport et surtout la mécanique et les voitures anciennes. Le genre de fille sur lequel Carlos ne se retournerait habituellement pas. Leur relation est donc conflictuelle au départ, rapidement espiègle et taquine pour finir par être passionnelle et dévorante, encore une fois, nos petits cœurs d’adolescents vibrent !

On ne le dira jamais assez mais Simone Elkeles est très douée pour ce genre de roman. La romance Young Adult entre un « bad boy » et une jeune fille de bonne famille, le genre de relation impossible mais qui ici se révèle intense et rapidement fusionnelle. Elle a par ailleurs un style d’écriture qui vous plonge très vite dans l’histoire et vous donne assez peu envie d’en sortir, même si la trame est assez peu originale, on dévore les pages et les chapitres les uns après les autres. Encore une fois, l’auteure joue sur les deux points de vue des protagonistes principaux, on jongle entre les émotions, les ressentis, les envies et la vision de Carlos et Kiara. Une façon de faire qui dynamise profondément le récit et qui fait qu’on a énormément de mal à le lâcher. Pour cela, le roman est une réussite ! Le gros point noir reste la fin trop précipitée et trop grossière qui nous rappelle que l’on est dans une fiction et que donc on est loin de la réalité, parce que franchement cette fin est surréaliste au possible et a pour effet d’une douche froide alors que nous étions emportée comme dans un bain chaud où nos sensations étaient soigneusement posées dans un cocon de bons sentiments. C’est dommage mais cela n’empêche, les frères Fuentes ne laissent pas le lecteur indifférent, au contraire, le roman est dans tous les cas très agréable à lire.

L’atmosphère est très américaine, alors il y a des réactions ou des aspects qui nous laissent dubitatifs, un côté un peu trop « beau », « lisse » et « stéréotypé » difficile à expliquer mais pour autant cet aspect est moins présent que dans le premier tome et les sujets traités sont toujours aussi forts : le sexe, la drogue, les gang, l’amitié, la tolérance et l’amour bien évidemment.

En bref,  l’auteure mène encore une fois avec beaucoup de talent sa romance emplit de tolérance et de différence, c’est juste dommage que la fin soit un peu trop alambiquée…

Jtaime

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s