« L’eau Noire » de Chloé BOURDON

eaunoirecouv-Copie-564x800

Quatrième de couverture : Fin des années 60, pendant la guerre du Vietnam, Dawn Otterio rencontre la mort dans l’eau noire d’un marécage.
Abreuvé du sacrifice de ses frères d’armes, un étrange esprit lui rend la vie, en échange d’un pacte cruel. Dorénavant, son existence ne sera plus que celle d’un possédé, en quête de sang, semant la mort derrière lui.
Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Raphaël, un rockeur fascinant…
Entre Dawn, Raphaël et l’esprit vampire, les destins vont se croiser, tout autant que leurs désirs…

Avis :

Allongé et mourant dans son lit d’hôpital, un homme se souvient… Trente plus tôt, Au coeur du Finistère, dans le village de Sainte Cécile, un homme sort de la forêt. Cheveux longs, barbes longues, look de cro-magnon, l’homme marche dans la douleur que la soif de sang aggrave. Hanté par un esprit vampirique, ce dernier lui influe la vie en échange d’un peu de sang et de meurtres. La rencontre avec un groupe de rock et plus particulièrement du chanteur grunge aux yeux aveugles clairvoyants va chambouler la vie de cet itinérant.

L’eau Noire c’est l’histoire de Dawn Otterio, ancien vétéran de la guerre du Vietnam qui a trouvé la mort dans une forêt marécageuse asiatique. Agonisant sur son lit de mort, rongé par un cancer au stade terminal, il raconte comment l’esprit du marais l’a possédé alors qu’il était voué à une mort certaine. Les jambes déchiquetées et l’hémorragie qui en découlait aurait eu raison de sa survie. Il raconte surtout sa rencontre avec Raphaël, jeune chanteur d’à peine vingt ans, que l’esprit convoitait et qui va profondément perturber Dawn de par les sentiments qu’il lui fait ressentir et la relation qui s’en suivra. Raphaël est un personnage jeune mais très abîmé, l’alcool, la drogue, le sexe, font partie de sa vie de ce chanteur d’un groupe de rock paumé, qui aspire à réussir et à trouver leur succès. Il est aveugle ou du moins c’est ce que l’on croit car il semble avoir le don de voir l’invisible. Il découvre donc très vite le secret de Dawn. Ce dernier se lie également avec une autre membre du groupe de Rock, Claire, une fille battue par son petit copain, Laurent et qui se confie à lui. Ils  sont chacun perdus dans un hôtel sordide de la côte bretonne. Le tout est mené dans une atmosphère sombre et intemporelle à l’odeur de sang et  de mort, l’air marin humide et venteux achève un tableau où l’action est quasiment absente mais où la douleur est persistante.

Il convient de souligner la plume posée de l’auteure, cette dernière allie mots poétiques, douleurs, scènes sanglantes et violentes pour raconter son histoire de vampire d’un autre genre. Ne chercher pas de créatures au teint de marbre, de charme envoûtant et de canines pointues. Le vampire est ici une âme assoiffée qui vous possède et vous conduit aux pires actions qui soient ; des meurtres sanglants. Il vous parle, vous hante de manière à ce que vous agissiez selon ses désirs. Impossible de le combattre sans baigner dans la douleur et le désespoir et voire même y laisser la vie. C’est donc un mythe vampirique ténébreux et dénué de toute forme physique qu’à élaborer l’auteure, une version très originale de cette créature mainte fois usée dans la littérature du genre. Par ailleurs, le roman est écrit de manière à ce que chaque début de chapitre présente le personnage de Dawn aujourd’hui, ses états d’âmes, ses douleurs, ses regrets, puis ensuite son passé et ses souvenirs reprennent leur droit, on bascule alors trente ans plus tôt.

En bref, un roman très bien écrit, dans lequel le lecteur n’aura aucun mal à plonger dans l’atmosphère noire et douloureuse, mais qui aurait tout de même mérité d’être un peu plus étoffé.

Ce livre est lu dans le cadre de l’événement « un mois, une maison, un achat… Soutenons les petites maisons d’éditions »du mois d’octobre lancé par Vision Livre.

Challenge-Francofou-300x300francochallenge mords moiJtaime

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « L’eau Noire » de Chloé BOURDON

  1. Ping : Challenge Francofou 3 : bilan d'octobre - La Magie des Mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s