« Londres la ténébreuse tome 1.5 : De sang et de glace » de Bec McMASTER

De-sang-et-de-glace-xxxxxxxxxxxxx-31

Quatrième de couverture : Sauvagement attaqué par un vampire, John Doolan ne doit sa survie qu’à son ami Blade, qui l’a transformé en sang bleu afin qu’il guérisse de ses blessures. Désormais vampire, il doit lutter contre sa soif perpétuelle. Or, ses pulsions deviennent plus difficiles à maîtriser lorsqu’il se trouve à proximité d’Esme, la gouvernante de Blade, la seule femme qu’il désire. Craignant de perdre toute emprise sur lui-même et de la blesser, John décide de prendre ses distances. Pourtant, lorsqu’un gang de mercenaires menace Whitechapel, il n’a d’autre choix que de s’allier avec Esme, quitte à succomber définitivement à ses instincts…

Avis :

Londres la ténébreuse, une série à suivre de très près !  Ce spin off est à l’image du premier tome, univers original, romance intense et intrigue intéressante, un vrai plaisir à lire.

John Doolan dit « Rip » est depuis six mois un sang bleu. Salement amoché par un vampire, il n’a pas eu d’autres choix que d’accepter le sang de Blade pour survivre. Difficile pour ce jeune vampire de résister à l’appel de la soif de sang et pour ce combattant d’être depuis six mois en convalescence forcée, tentant de maîtriser ses nouveaux instincts. Ces pulsions sont d’autant plus difficiles à maintenir en présence d’Esme, la gouvernante de la maisonnée. Loin de le laisser indifférent, il éprouve en secret une vive attirance pour cette femme. A côté de cela, des meurtres horribles s’accumulent sur le territoire de Blade, les auteurs cherchant probablement à attirer l’attention du maître de Whitechapel, John décide de s’en occuper seul.

Une fois encore, le subtil univers steampunk mélangé à l’atmosphère gothico-victorienne, délicieusement sombre et violent qui fait toute la différence, vient assouvir un appétit qui ne fait que s’accentuer jusqu’à la fin. Un vrai coup de cœur pour cette série qui vous promet sensualité, violence, créatures sexy, monstres sanguinaires et fil rouge très intrigant !

Ce spin off est un tome intermédiaire mais il respecte toutes ses promesses et l’histoire de John et Esme n’a rien à envier à son prédécesseur. Quand à l’intrigue de fond, elle met en scène des mercenaires évoqués dans le premier tome, des êtres sanguinaires et sans pitié qui viennent saigner les protégés du maître de Whitechapel, cela promet quelques combats aux armes blanches des plus sanglantes et pour John c’est l’occasion de prouver sa valeur.

John Doolan est à la base un humain mutilé et rafistolé portant un bras mécanique au travail grossier, qui traîne une terrible réputation et effraie par son gabarit immense et sa musculature impressionnante. Ce n’est donc pas étonnant que Blade l’ait choisi comme garde du corps. Pourtant, il y a six mois, suite à l’attaque d’un vampire, Rip a frôlé la mort et ne doit sa survie qu’au sang de Blade qui l’a contaminé et l’a transformé en sang bleu. Malheureusement, Rip vit assez mal cette transformation qu’il peine à maîtriser, frustré de ne pouvoir respecter ses engagements envers son maître depuis et cloîtré dans la demeure de Blade le temps de contrôler ses nouveaux instincts, John finit par mentir sur son état de contrôle. Ce calvaire est d’autant plus intense quand il est en présence d’Esme qui l’attire indéniablement, il s’en éloigne donc volontairement refusant qu’elle devienne son esclave de sang, pour lui elle mérite bien mieux que ça. C’est donc un personnage brut d’apparence mais terriblement doux et abîmé à l’intérieur, il est très attachant et sa transformation est d’autant pour agréable à suivre.  Son côté innocent et peu sûr de lui le rende aveugle aux avances d’Esme, chose très surprenante au vue de son physique imposant.

Esme est donc la voluptueuse et tendre gouvernante de la demeure de Blake, veuve et jetée à la rue, elle n’a pas rechigné à la tâche pour s’en sortir jusqu’à ce qu’un homme la menace. De là, elle est allée chercher la protection de Blade et est devenue son esclave de sang. Depuis des années maintenant, elle côtoie Rip avec qui elle entretient une amitié complice et très ambiguë, pourtant depuis six mois les choses ont changé. Ravie de se proposer en tant qu’esclave de sang, Rip l’a rejetée, elle espérait tant que leur relation plus intime se concrétise par ce lien. Elle pense donc que John ne veut pas d’elle car toutes ses tentatives pour lui faire comprendre ses sentiments ont échoué. C’est un personnage à la fois fort et doux, compréhensif mais aussi très coquin. Elle déstabilise complètement le grand gaillard qu’est John et s’en est parfois désopilant !

La relation entre eux deux est pleine d’incompréhensions et de malentendus d’un côté comme de l’autre, les deux personnages s’aiment, il n’y a pas de secret là dessus mais l’un se sent rejeté et l’autre se croit repoussant. Il y a cependant des moments d’intimité très intenses et méfiez – vous des montées de températures car malgré le froid hivernal, les regards, les gestes ou encore certains actes alimentent une sensualité enfiévrée.

Par ailleurs, on suit tous les autres personnages rencontrés dans le premier opus et en cette période de Noël, Blade a décidé pour la première fois, et pour faire plaisir à sa douce Honoria, de le fêter. Cela se bouscule donc dans la maisonnée, imaginez un peu cette bande de combattants rustres et impressionnants mettre en place un sapin ou mieux encore préparer une oie ! Bien évidemment, les prémices du tome 2 se posent aussi avec un Will encore plus attractif et de plus en plus perturbé par les taquineries d’une Lena qui ne sait pas où elle met les pieds. Cela donne vraiment très envie de se jeter sur ce second tome.

En bref, une nouvelle lecture passionnante et qui confirme les qualités déjà très prometteuses du premier tome. Du sang, des engrenages, des êtres surnaturels froids et sexy et de l’amour, un cocktail simplement irresistible !

Jtaimemagie challenge mords moipleine lune 

Publicités
Cet article, publié dans Bit-lit, Chroniques, Mes favoris, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s