« AngelFall tome 2 : Le règne des Anges » de Susan EE

Angelfall 2 Quatrième de couverture : Désormais seule, Penryn cherche sans relâche Paige, sa petite sœur, dans les rues vides de San Francisco. Pendant ce temps, Raffe doit impérativement retrouver ses ailes, sans lesquelles il ne pourra revenir parmi les siens. Mais, une fois qu’il sera confronté à l’ultime choix – récupérer ses ailes ou sauver Penryn –, quelle sera sa priorité ?

— Chronique —

Une suite à la hauteur du premier, tout en étant très différente, certains regretteront l’absence de Raffe, d’autres peut-être reprocheront une intrigue qui manque de profondeur, toutefois ce tome est riche. Riche en descriptions apocalyptiques, riche en personnages tout aussi attachants qu’horribles, riche en action violente et sanglante, et surtout riche d’une héroïne badass, forte, imprévisible et impitoyable ! La série est sombre et pleine de noirceur, une atmosphère unique dans cette série qui mérite vraiment votre attention !

On retrouve Penryn là où on l’avait quittée lors du tome précédent, embarquée par la résistance auprès de sa mère et de sa sœur mutilée qui la croient morte après avoir été piquée par un scorpion. Raffe est parti pensant également l’avoir perdu après l’avoir déposé auprès des siens. Seule l’épée de l’Archange laisse entrevoir que toutes ses aventures sont bien réelles. Après son réveil, tout le monde l’a prend pour une sorte de fille zombie, une revenante et tendent de la fuir elle et les siens, elle semble cependant enfin en sécurité. Pourtant, les choses ne se passent pas comme prévu, Penryn ne cesse d’avoir des visions passées ou actuelles de Raffe, Paige métamorphosée s’enfuit et enfin, sa mère ayant arrêté depuis longtemps ses traitements semble au paroxysme de sa névrose. Penryn n’a pas le choix et doit parcourir un monde de désolation pour retrouver sa sœur et par la même Raffe.

Ce second opus est fort, très très fort.

Fort en description d’abord, on rentre dans le vif du sujet, les humains sont en pleine période apocalyptique, démunis, affamés, sales, les survivants peu nombreux ce sont divisés : la résistance, les gangs et les solitaires, tous se sentent persécutés et tous se regardent de travers, l’espoir est là pourtant après l’attaque de la Résistance qui a détruit le nid des Anges à San Francisco. Mais les désenchantements les rattrapent bien vite. Ce tome raconte la misère dans laquelle les hommes se retrouvent après le passage de l’envahisseur, raconte les horreurs perpétrées sur les hommes, décrit avec violence et désespoir les familles éclatées, les combats inégaux entre les nouvelles créatures des Anges : les Scorpions, horribles et effrayants et les humains survivants ou encore les massacres engendrés par l’appel de l’apocalypse à venir. Les descriptions sont donc très riches, très précises, très glauques voire gores et l’on comprend mieux dans quel univers, la Terre et ses habitants ont sombré.

Fort aussi dans l’évolution de ses personnages, Penryn en tête, esseulée depuis le départ de Raffe qui la croit morte, elle se confronte à une petite sœur qui physiquement n’est plus la même ; Paige marche, présente de nombreuses cicatrices sur le visage et le corps, des dents argentées en lames de rasoir, un silence pesant, un changement radical difficile à accepter pour Penryn. Pourtant quand sa sœur s’enfuit, elle n’hésite pas à se lancer à sa recherche, quitte à se battre contre des Anges, des Scorpions, à répandre la mort sans aucun regret, à braver son courage et les dangers qui pourraient la retenir. Paige, quel personnage d’ailleurs ! Une enfant tout droit sorti de l’univers de Ramson Riggs ou de Tim Burton, une petite fille ténébreuse, parfois effrayante mais avec un cœur qui aime encore beaucoup. Penryn est donc un personnage extraordinaire, elle est jeune mais tellement mâture, elle est forte, indépendante, apprend vite à se défendre, calculatrice aussi, elle analyse vite les situations, elle n’hésite jamais, sait parfaitement prendre les bonnes décisions quitte à y laisser quelques dommages collatéraux. Le sang, elle le répand mais elle le sème aussi, la violence ne l’effraie pas. Grâce à l’épée de Raffe, elle vit quelques moments d’apaisement, de doux souvenirs partagés avec l’Ange déchu, mais aussi des moments plus haletants des images des combats passés de Raffe, des réminiscences intimes de l’Archange qui lui permettent de comprendre les actes de ce dernier. Raffe finalement n’est pas présent physiquement mais son ombre est bien présente au côté de Penryn, cette absence physique contribue surtout à renforcer les liens qui existaient déjà entre eux. C’est doux et intense.

Fort en action, les combats sont nombreux, le sang coule à flot, les horreurs s’accumulent, les Anges montrent un visage absolument horrible menés par Uriel qui tente une percée politique dans son monde angélique en déclenchant l’Apocalypse décrite dans les textes divins. Il n’hésite pour cela pas à contrôler les croyances de ses sbires, leur faisant croire au retour des locustes de la Bible, sortes de créatures de l’Enfer : les Scorpions, êtres mi-homme, mi-démon, sans grande intelligence mais des terreurs pour les humains. Il n’hésite pas à exploiter les hommes comme des animaux domestiques, des « singes » qui méritent une place inférieure voire l’extermination. L’intrigue avance tout de même menée de front toujours par de perpétuelles confrontations, des duels, des actes de violence, des troubles ou des horreurs sans nom. C’est haletant et sans temps mort !

En bref, une série captivante, très sombre, très violente aux personnages bien individualisés et attachants. Un univers apocalyptique unique dans mes lectures qui a le mérite de montrer les Anges sous un nouveau jour. Une série vraiment intéressante et addictive dont la fin donne très envie de se ruer sur le dernier tome !

— Les autres chroniques de la série —

AngelFall1

— Romans lus pour les challenges suivants —

suite-10

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s