Premières lignes #30

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer.
L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de « La captive des hommes de Bronze tome 1 : Mystéria » de Valérie SIMON, paru aux éditions de l’Archipel. Il s’agit d’un roman fantasy.

la-captive-des-hommes

Quatrième de couverture : Sur la planète sauvage de Mysteria, Jim, 10 ans, et Jessica sont les seuls survivants du massacre qui a vu périr leurs parents, des pionniers à la tête d’une ferme, et leur petit frère. Ils sont kidnappés par leurs agresseurs, de mystérieux primitifs à la peau couleur de bronze, les De-Shirs. Alors qu’ils sont emmenés vers les lointaines montagnes du Sardan, Jim s’échappe mais est contraint d’abandonner sa petite sœur, âgée de 3 ans.
Des années plus tard, devenu médecin sur Terre, persuadé que Jessica est encore en vie, il retourne sur Mysteria pour tenter de la retrouver. A peine arrivé sur la planète, on l’accuse de meurtre. Il est emprisonné et livré à un geôlier sadique.
Mysteria est un monde de prédateurs aux pouvoirs étranges, où les plantes douées d’intelligence sont carnivores et où les tempêtes ravagent tout. La colonie d’humains qui y vit – des repris de justice – n’obéit à aucune règle ; la violence y est reine. Le chemin menant jusqu’à Jessica risque d’être semé d’embûches…

Depuis le temps que je souhaitais découvrir Valérie Simon, la dame me plaisant déjà beaucoup via ses posts sur les réseaux sociaux et entendant beaucoup de bien sur elle. J’ai eu le bonheur de la rencontrer au salon de Ménétrol où je lui ai donc pris ce titre sans même avoir lu la quatrième, la couverture et l’auteure m’ayant convaincue !

« Jim Barret poussa un premier battant de bois puis une épaisse porte métallique donnant sur le porager. Immédiatement assailli par un souffle brûlant qui lui coupa la respiration, le jeune garçon âgé de douze ans vacilla un peu et dut s’appuyer contre le mur pour reprendre ses esprits. Un vent violent remontait du sud. Il charriait de la jungle toute proche un remugle de terre mouillée, de feuilles pourrissantes, de fruits blets et trop sucrés. Une intense clarté tombait des deux soleils au zénith, celle de Talo le Rouge et de Milos le Blanc, dont l’ardeur jumelle donnait au ciel turquoise un dégradé hésitant entre le jaune et l’orange. La fournaise figeait les pâturages sous une poussière d’herbe sèche qui dévalait jusqu’au mur électrifié.

Jim regarda au-delà du domaine familial, attiré comme à chaque fois par la coulée d’un bleu verdoyant qui préfigurait le bush sauvage. Un moutonnement inégal d’arbres et de buissons butait à l’horizon contre les monts du Sardan, inaccessible masse de basalte et de granit déchiqueté dont les hauts sommets blanchis par la neige disparaissaient dans des brumes d’altitude.

L’enfant ouvrit les bras pour lutter contre la rafale qui gonflait sa chemise. La chaleur était si forte que la sueur qui perlait sur son front s’évaporait dans la seconde. Un instant, il regretta de ne pas être né sage. Si tel avait été le cas, il serait resté au frais en compagnie des journaliers, à profiter de l’heure de repos pour jouer aux cartes et écouter des histoires graveleuses. Au lieu de cela, poussé par il ne savait quel bouillonnement intérieur, il avait préféré se glisser ni vu ni connu vers l’extérieur, animé (…) »

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :
Moglug 
Les Livres de George
Nadège
• La Chambre rose et noire
Lily (Au café bleu)
• Mon Univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
• A la page des livres
Mokamilla
• Lectoplum
Vague Culturelle
Pousse de Gingko
• Colcoriane
Page blanche et noire

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Premières lignes #30

  1. Ping : Premières lignes #31 | Songes d'une Walkyrie

  2. Ping : Premières lignes #31 – Ma Lecturothèque

  3. Ping : Premières lignes #30 – Ma Lecturothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s