Premières lignes #55

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer.
L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de Syberia de Dana SKOLL paru aux éditions Michel Lafon. Un roman qui tire son histoire d’après un jeu vidéo que je ne connais pas mais un univers que je suis curieuse de découvrir !

Quatrième de couverture : Kate Walker, jeune avocate américaine, est envoyée dans le petit village montagnard de Valadilène pour conclure le rachat d’une usine d’automates qui appartient à la famille Voralberg. Mais à son arrivée, elle découvre qu’un héritier potentiel, Hans Voralberg, a disparu en Europe de l’Est. Créateur d’automates de génie qui a passé sa vie à chercher les derniers mammouths vivant sur Terre, il s’est lancé dans sa quête jusqu’au nord de la Sibérie. Kate devra le retrouver pour mener à bien sa mission et sera confrontée à de nombreux personnages et lieux étranges qui remettront en question la vie qu’elle s’était construite.

Voici les premières lignes :

Kate Walker

Manhattan, 52ème rue,
Cabinet Marson & Lormont

C’est la veille du grand jour. De ceux qui ne s’oublient pas. De ceux autour desquels s’articulent les dernières heures et les préparatifs en vue d’un voyage qui conduira de nouveau Kate Walker sur le Vieux Continent. Ses villes mythiques : Paris, Rome, Vienne, Berlin, Budapest… Elle adore Paris-les Champs-Élysées, la romantique Montmartre, Pigalle, la place Vendôme – pour y avoir fait un séjour linguistique de quelques mois lors de ses études en droit, afin de perfectionner son français. En plus de l’italien, de l’allemand et du russe, elle se débrouille pas mal. Elle a même envisagé de s’essayer à plus exotique, au mandarin, au japonais, mais le temps lui a manqué.

Cette fois, elle est envoyée en mission ailleurs. Une affaire importante à traiter à Valadilène, une petite bourgade des Alpes françaises qui doit sa renommée à la fabrication d’automates. Les Alpes… un lieu qui fait rêver une skieuse comme Kate.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :
Les Livres de George
• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Pousse de Gingko
• Colcoriane
Camellia Burrows
Au bazar des mots
Mon univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
Charlène Voirin
Eléonore B
La Marmotte qui lit
• Free Time – Lecture
Moglug

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Premières lignes #55

  1. Ping : Premières lignes #56 – Ma Lecturothèque

  2. Ping : Premières lignes #6 – La marmotte qui Lit

  3. Ping : Premières lignes #55 – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.