C’est l’heure du bilan !

Voici le bilan de mes lectures du mois d’AVRIL.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour obtenir mon avis complet sur le roman en question. (Il manque un avis qui arrive très vite !).

Mes Favoris :

« Un aventure & passion qui tranche dans les romans habituels du genre, plutôt qu’une romance, il dresse une peinture du tragique destin des indiens d’Amérique. Si l’ensemble est certainement romancé, il n’empêche qu’il en est plus souvent bouleversant et dramatique. Difficile de ne pas être pris d’empathie face à ce peuple que l’homme blanc assoiffé d’or a en parti détruit… »

« un album jeunesse magnifique et empli d’humanité, un très bel ouvrage qui plaira autant aux petits qu’aux grands. »

Les très bonnes lectures :

« Ce troisième opus des chroniques de Dani ne déroge pas aux règles qui plaisent tant dans cette série ; un univers urban fantasy sombre et fouillé, des héroïnes fortes et meurtries, des personnages masculins affreusement sexy et arrogants en diable, des mythes et légendes qui viennent s’intercaler dans tout ça pour venir mettre la pagaille, un ton à la fois humoristique et dramatique, bref une atmosphère bien particulière qui sonne comme la marque de fabrique de l’auteure Karen Marie Moning. »

« un roman « travel time » qui offre son lot d’aventures et de romance, un panel de personnages ayant une certaine épaisseur psychologique des plus intéressantes et des lieux incroyables, merveilleux chacun à leur façon, avec cette histoire, c’est vous qui deviendrez un véritable « voyageur ». »

Les bonnes lectures :

« un roman intelligent et sensible qui vient dresser le portrait d’une vie de femme et d’une société condensé dans un immeuble de six étages. Derrière chacune des portes des quatorze appartements, c’est certainement un peu de vous et de vos voisins qui s’y trouvent. C’est humain, c’est réaliste, c’est un joli romain contemporain. »

« Ce roman jeunesse à la fois fantastique et horreur est un condensé d’ingrédients qui fonctionnent parfaitement dans le genre et qui devrait beaucoup plaire à son public premier mais qui présentent aussi quelques clichés ou codes bien connus ce qui induit un léger manque de surprise dans l’intrigue, on devine les choses et on sait aisément comment cela finira. »

« Syberia, c’est à la fois un roman d’aventure épique et haletante, une quête de soi pour l’héroïne et un rêve d’enfant fasciné par les rouages et la préhistoire. »

Et j’ai entamé :

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.