Premières lignes #61

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer.
L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de ma lecture actuelle « Jusqu’à la fin des temps » de Céline GUILLAUME paru aux éditions Underground dans une version hardback absolument somptueuse !

Quatrième de couverture : Au milieu des bois, lors d’une nuit sans lune, elle m’apparut pour la première fois. Mythe ou réalité, annonciatrice d’infortune ou de réussite, je l’ignorais? Seule une antique pièce syrienne abandonnée sur mon siège témoignait de ma rencontre avec la Dame Blanche, messagère de l’au-delà qui allait me guider vers ma destinée tracée depuis la nuit des temps. Huit siècles après le début de cette histoire dans l’Histoire, je tenais dans mes mains notre devenir.

Voici les premières lignes :

Prélude:

Cette nuit-là, je n’avais pas pu dormir.
Le vent du Nord était en colère, et les éclats de sa voix effrayante m’avaient tenue éveillée jusqu’aux nimbes du petit matin. Cela me rappelait que mes grandes insomnies faisaient partie intégrante de mon rythme de vie.
Lors de ces longs moments d’attente et de solitude, je méditais. Je méditais sur tout, sur rien, sur le sens de mon existence insipide et simple. Les autres aimaient bien la petite Cassandra ; pourtant, je recherchais peu la compagnie de ceux de mon âge. Je n’étais pas comme eux et appréciais ostensiblement cette différence.
La seule personne dont j’acceptais la présence était Lucia, qui me connaissait depuis ma plus tendre enfance. J’avais la faiblesse de croire qu’elle demeurait sincère, ainsi que son fiancé Tristan. De toute manière, nous ne pouvions qu’entretenir cette amitié, puisque nous nous étions toujours épaulées lors de nos moindres difficultés affectives.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :
• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Pousse de Gingko
• Colcoriane
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Mon univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
Charlène Voirin
Eléonore B
La Marmotte qui lit
• Free Time – Lecture
Moglug
Light & Smell
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Premières lignes #61

  1. Ping : Premières lignes #13 – La marmotte qui Lit

  2. Ping : Premières lignes #62 – Ma Lecturothèque

  3. Ping : Premières lignes #61 – Ma Lecturothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s