« Elfes tome 1 : Le Crystal des Elfes bleus » de J.L. ISTIN, DUARTE & SAITO

Quatrième de couverture : Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes.
Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré.

« Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. »
Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations…
Entre enquête et initiation, cette histoire nous mène dans un monde de faux-semblants, de rêves et de désillusions !

— Chronique —

On ne va pas se le cacher, cette bande dessinée, c’est visuellement de la « bombe » ! Comment ne pas flasher sur la couverture avec cette Elfe bleue ultra sexy et sauvage à la fois, je vous le demande, comment ? Elle donne indéniablement le ton cette couverture, elle promet des légendes, des navires de guerre, une citée ancienne, l’Océan, une héroïne aux courbes affolantes mais au regard déterminé signe d’un caractère bien trempé, ce premier tome inaugure une série de qualité.

L’intérieur est du même acabit, des traits précis, des personnages aux visages bien distincts, le coup de crayon est beau et maîtrisé, il n’y pas de surcharge seulement beaucoup de la justesse ! Quand aux couleurs, elles sont justes sublimes. Cette déclinaison de bleu est magnifique, le dessinateur, Duarte,  et le coloriste, Saito, ont fait du très beau boulot !

Après le visuel, parlons du scénario, à la barre, J.L. Istin, propose une double histoire qui ne sont pas forcément à discerner l’une de l’autre et qu’il va plutôt astucieusement entremêler. Sans être complexes, elles sont intelligemment menées et offrent un bon moment de lecture.

D’un côté, Lanawyn, une Elfe bleue qui donnerait tout pour son peuple et Turin, un humain sage et expérimenté, ami des Elfes bleus, ce duo est amené à enquêter sur le massacre des Elfes bleus d’Ennlya. Les indices désignent les Yrlanais, une peuplade humaine connue pour leur rudesse et leur chef obsédé et sous le joug d’un conseiller douteux, avec laquelle, les Elfes Bleus se partagent l’Océan dans une entente subjective et fragile. L’Elfe et l’Homme font donc équipe et nouent une relation saine et complice et traversent des paysages superbes, on passe de la glace et du grand froid encerclant la petite ville portuaire de Nodrënn à la cité de pierre d’Elsémur.

De l’autre, Vaalann, une jeune Elfe bleue se voit confronter à la légende du Crystal sacré : il est dit que celui qui sera désigné comme l’Elu des Elfes, maniera le pouvoir du Crystal et contrôlera l’Océan. Vaalann doit donc subir les terribles épreuves que l’Océan lui réserve, affronter des créatures sous-marines, effrayantes et violentes. Saura t-elle se distinguer et contrôler le Crystal ? Au large de l’Océan, la guerre imminente menace.

On sent l’influence celte d’Istin (qui est breton d’ailleurs) dans son histoire du moins, où les légendes se heurtent à la guerre des races entre les Elfes et les Hommes, où l’ambition, la vengeance et la magie ne sont jamais très loin. Istin mêle très habilement enquête et légende elfique pour une bande-dessinée d’héroïc – fantasy qui offre un visuel et un contenu scénaristique fluides et harmonieux.

Très curieuse de découvrir la suite où l’on change de scénariste et dessinateur !

Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.