« Marked Men tome 2 : Jet » de Jay CROWNOVER

Quatrième de couverture : Jet, star d’un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles. Mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, s’est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui. Vont-ils arriver à s’aimer sans se consumer ?

— Chronique —

Ce tome – ci s’éloigne un peu de l’univers du tatouage pour se rapprocher de celui du métal à travers le personnage de Jet, le chanteur du groupe d’amis. On garde à peu près les mêmes ingrédients que le premier opus, si ce n’est que l’héroïne est loin d’être innocente. Jet lui est une espèce de bombe ténébreuse qui devrait ravir la gente féminine.

Jet est un chanteur de métal, une star en local qui attise toutes les petites culottes à chacun de ses concerts. L’homme est connu pour ses nombreuses conquêtes après des soirées bien arrosées. Un brun ténébreux aux yeux sombres qui ne semble pas vouloir se poser pour le moment. Pour beaucoup, il mériterait d’être reconnu davantage à sa juste valeur, c’est un chanteur, un musicien et un compositeur hors pair, mais ne souhaitant pas forcément connaître les feux des projecteurs. Mais sous ses tatouages, son gel et ses piercings, se cache un jeune homme en colère contre un père alcoolique et raté qui n’hésite pas à manacer son fils pour obtenir ce qu’il veut, et un profond manque d’amour et de reconnaissance maternelle d’une mère effacée qui accepte tous les excès de son mari. Un contexte familial fragile sur lequel Jet garde un œil et s’éloigne rarement.

« – Ouais c’est vrai, mais tu es la seule qu’il cherche dans le public. Quand tu es là, il vérifie que tu le regardes, et seulement toi. »

« – Il a une belle voix.
– Oui, c’est vrai, mais il ne l’a jamais utilisée comme ça avant que tu commences à dormir dans sa chambre. »

Ayden est une belle jeune femme toute en jambe, étudiante en chimie, elle vit d’un petit boulot de serveuse sexy dans un bar. D’apparence forte et fille bien sous tout rapport, elle cherche toutefois à se poser et noue une relation platonique avec un gendre idéal dont toute la bande a tendance à se moquer. Personne ne croit à cette relation et pourtant Ayden aimerait beaucoup fuir les cauchemars de son passé une bonne fois pour toute. Un passé très lourd avec un frère envahissant et une mère aux abonnées absentes. Un passé dont elle n’a jamais parlé, pas même à Shaw, sa meilleure amie. Pourtant sa rencontre avec Jet va venir mettre à mal ses décisions, ses envies et venir réveiller des choses en elle qu’elle pensait profondément enfouies.

« Cela me brisait le cœur en un million de morceaux chaque fois qu’il me regardait comme si j’étais une plaque de verre et que ce qui tait de l’autre côté n’avait aucun intérêt. Cela me tuait quand il regardait carrément à travers moi. En réalité, s’il avait regardé d’assez près, il aurait vu tous ces petits éclats de cœur qui n’étaient pas à leur place. Ils étaient dans ma gorge, dans mes mains, et perdus quelque part au fond de mon ventre. »

La relation entre les deux personnages va commencer par un raté, un soir Jet raccompagne Ayden, un peu trop alcoolisée chez elle, elle va lui sortir le grand jeu et pourtant Jet va refuser et la laisser en plan. Une année plus tard, Shaw s’est installée avec Rule et la place vacante dans la colocation avec Ayden et Cora est prise par Jet. Évidemment, pour Ayden, Jet est le fruit défendu, celui qu’on regarde mais que l’on ne touche pas, trop instable, trop frivole, trop sexy. Pour Jet, Ayden c’est aussi beaucoup de chose, une fille avec qui il adore parler et rire,  une fille dont il aimerait davantage mais qu’il respecte trop pour aller plus loin, persuadé de ne pouvoir lui offrir que quelque chose de temporaire, son seul défaut : aimer la country ! Pourtant, poussé l’un et l’autre par leurs amis à passer un cap dans leur relation, puisque la tension sexuelle entre  les deux sautent au nez de tous, ils vont être amenés à tenter quelque chose, du moins à assouvir les fantasmes de l’un et l’autre… Évidemment, cela ne sera pas chose aisée, les ennuis, les non-dits, les secrets vont s’accumuler et venir mettre à mal une relation déjà bien fragile.

Si le tome m’a paru aussi agréable à lire que le premier, j’ai trouvé qu’il s’enfonçait un peu dans quelque chose de trop poussé pour être crédible là où le premier se démarquait un peu par sa profondeur et son réalisme, surtout concernant le passé d’Ayden, là ça va très très loin, on s’éloigne de nos bad boys tatoués et percés aux cœurs tendres pour sombrer dans quelque chose d’assez sordide. C’est le gros défaut de ce tome, à mon sens, parce que sinon on reste sur la même longueur d’ondes que le premier avec une relation qui semble vouer à l’échec, des difficultés qui s’accumulent, un contexte familiale difficile, des amis présents et aimants et tout un univers de mecs qui jurent comme des charretiers tout comme ils vous sortent de bien belles paroles censées presque pleines de poésie, de tatouages, de piercing et de music métal. C’est aussi plein de clichés mais on sombre assez vite dans cette romance, on baigne dans la bière, les soirées entre potes, la colocation, les problèmes, c’est loin d’être propret mais plutôt trivial et affriolant, vos cœurs de midinette auront beaucoup de mal à s’en remettre et personnellement Jet n’a rien à envier à Rule !

N’oublions pas les personnages secondaires, j’adore Cora, la petite lutine blonde aux yeux vairons qui materne nos tatoueurs et s’occupe du salon, ça tombe bien le prochain opus c’est avec elle (avec un Rome métamorphosé a priori…)! Elle est pétillante et aspire à trouver l’homme parfait souhaitant une relation du même genre que Rule et Shaw. Du côté des mecs, Rowdy est très énigmatique, j’adore son flegme, sa vivacité d’esprit et cette relation particulière avec Jet.

En bref, Jay Crownover offre une romance agréable et plutôt addictive sans être extraordinaire, elle le fait bien, simple et efficace. Je suis quand même impatiente de me plonger dans le second opus qui s’annonce explosif entre les deux protagonistes du couple vedette !

— Lu dans le cadre des challenges suivants —

suite-10

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Marked Men tome 2 : Jet » de Jay CROWNOVER

  1. Ping : C’est l’heure du bilan ! | Songes d'une Walkyrie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s