Premières lignes #76

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de « Rebecca Kean tome 2 : Pacte de sang » de Cassandra O’DONNELL paru aux éditions J’ai lu. Un titre que je souhaite lire avant les Aventuriales pour y acheter le tome 3… J’avais bien aimé le tome 1 qui m’avait rappelé la série Anita Blake, je suis donc très curieuse de le lire !

Quatrième de couverture : « Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… Bref, je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à seize ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin. »

Voici les premières lignes :

Chapitre 1

Il n’y avait aucune peur dans le regard du fauve. Seulement de la frustration. De la frustration et de la rage. Je venais d’abattre sa proie de deux balles dans le cœur. Il ne sentirait pas ses crocs déchirer sa chair tendre, ses griffes doucement la lacérer, et n’entendrait pas ses hurlements de douleur au moment de sa mise à mort. Et ça, le lynx-garou n’était visiblement pas prêt à le digérer.
– La chasse aux humains est interdite, Lynx. Tu as enfreint les lois de l’État du Vermont, je vais devoir te tuer, dis-je, en pointant mon arme dans sa direction.
Oui, bon d’accord, ce n’était pas très original, mais même si je décidais d’introduire dans mes condamnations à mort un peu de créativité et de poésie, mes discours devraient obligatoirement se terminer par «je suis venue pour te buter ». Alors, je ne voyais vraiment pas pourquoi j’aurais dû me fatiguer à y mettre les formes ?
Le lynx-garou poussa une sorte de rugissement puis courut vers moi, gueule ouverte et regard fou.
Il était d’une rapidité déconcertante, mais pas suffisante pour éviter les balles de mon Beretta. Elles trouèrent son estomac, son crâne, et finalement son cœur.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Mon univers fantasy
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Light & Smell
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Au pays de Sophie
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Premières lignes #76

  1. Ping : Premières Lignes #10 – Luna, Always Dreaming

  2. Ping : Premières lignes#7 – A Blue Feather

  3. Ping : Premières Lignes #9 – Luna, Always Dreaming

  4. Ping : Premières lignes#6 – A Blue Feather

  5. Ping : Premières Lignes #8 – Luna, Always Dreaming

  6. Ping : Premières lignes #77 – Ma Lecturothèque

  7. Ping : Premieres lignes #24 Le Bruit des Os qui craquent, Suzanne Lebeau, Théâtrales Jeunesse – Camellia Burows

  8. Ping : Premières lignes #76 – Ma Lecturothèque

  9. Rebecca Kean fait partie de ces héroïnes d’urban fantasy, aux côtés de Charley Davidson notamment, que je souhaite découvrir. Ceux avec Anita Blake me paraissent être avec plus d’érotisme, mais n’en ayant lu aucun je ne sais pas si c’est vraiment le cas ? Pour débuter dans ce genre littéraire, je préfère privilégier des romans avec de l’action et de l’humour plutôt que la romance (bien que ce soit une part essentiel de ces histoires). Que me conseillerais-tu ?

    • Walkyrie dit :

      J’ai démarré avec Anita Blake que j’ai adoré, le début de la série démarre très bien, les premiers tomes sont excellents avec des enquêtes très dynamiques bourrées d’action, d’humour et des créatures variées, pas toujours très cool… Le côté Nécromancienne et badass d’Anita est sans nul doute ce qui apporte pas mal d’originalité à ce titre. Évidemment, il y a de la romance mais plus dans le jeu de séduction du moins dans les premiers tomes, après ça se gâte (je ne sais plus à partir duquel l’érotisme limite porno orgie m’exaspère et vient prendre le pas sur les enquêtes et l’action justement). Bref Anita c’est génial au début.
      Rebecca Kean est un peu dans la même lignée (l’auteure aimant Anita Blake), c’est une héroïne badasse qui n’hésite pas à se salir les mains avec un humour qui ne manque pas de panache. Le plus de ce personnage, c’est qu’elle est maman et cela donne une autre dimension, je trouve. Aventure, action, humour, probablement romance mais je ne l’ai pas trop vu dans le tome 1 avec une touche frenchie dans les relatons humaines, c’est très divertissant ! Je te conseillerai peut-être plutôt Rebecca, la série est plus courte (6 ou 7 tomes je crois contre 23 tomes en cours pour ANita avec une grosse irrégularité de qualité, j’en suis au tome 13 lu, je lirai le 14 qui est dans ma PAL et j’arrêterai ensuite). Et en plus c’est made in France ! 😀

  10. Xander dit :

    Ça semble sympa !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.