« Déferlante » de Lily HAIME

Quatrième de couverture : Lill surfe depuis qu’il sait marcher. Il adore Malibu, cette vie entre le sable et l’eau ; son père et ses amis, la tranquillité de son quotidien. Tout pourrait être parfait, sans remous et sans houle, si Lara, sa grande sœur, n’avait pas débarqué de New York quelques années plus tôt. Si elle n’était pas comme un rappel constant que Diane, leur mère, n’a jamais voulu de lui. Quand il regarde Lara, Lill a l’impression de ne pas être « assez »…
Un sentiment qui le hante depuis son plus jeune âge.
Un sentiment qu’il voudrait ignorer mais qui tourne dans sa tête – dans son cœur – de plus en plus vite lorsqu’il rencontre le petit ami de Lara.
Aidan…
Aidan qu’il aimerait détester, mais par qui il ne peut s’empêcher d’être intrigué.
Aidan qui le met mal à l’aise, qui le regarde et qui le voit vraiment.
Aidan qui sera là à l’aube des plus beaux jours. Au crépuscule des plus sombres…

— Chronique —

Lily Haime est une valeur sûre en romance M/M et une fois encore, elle m’a complètement emportée dans cette romance young adult qui vous plonge au cœur des vagues sentimentales et de l’univers des surfeurs de Malibu !

Lill est un jeune surfeur de dix-sept ans, cette année est la dernière avant le grand saut éventuel des études supérieures, la séparation d’avec les amis et la famille. Toutefois pour le moment il n’y pense pas et vit dans la quiétude du bruit des vagues, des pas ensablés, entourés d’amis et d’une famille aimants et d’une indépendance relative dans sa chambre au dessus du garage. Seule ombre au tableau, Lara sa grande sœur, Lara qui a été élevée par leur mère qui a renié son fils, Lara qui depuis quelques années s’est immiscée dans sa vie et celle de son père, Lara qui un jour a ramené Aidan à la maison, jour où tout a basculé…

Avec Lily Haime, c’est tout ou rien, toujours dans la passion et l’intensité, avec cependant un savoir faire pour nous uppercuter au moment où on est le moins préparé. Lily Haime, c’est tout ça à la fois, des émotions fortes, de belles histoires, beaucoup d’humanité, des personnages torturés, abîmés et maltraités, c’est comme l’océan, calme et apaisant, violent et dévastateur, mais toujours sublime. A l’image d’une déferlante…

PEACK : endroit où la vague commence à dérouler

Un personnage de dix-sept ans, Lill, un jeune homme magnifique, des cheveux d’un blond cendré, des yeux d’un bleu électrique, une passion, le surf. Des amis aimants qui l’entourent, un père présent et affectueux. Pourtant, tapit au fond de son cœur, vit le manque d’amour maternel, une mère qui a abandonné son enfant à son père. Une mère qui n’a jamais cherché à en savoir plus, qui n’a plus donné de nouvelles, un manque qui nuit à Lill et à sa confiance en lui, à ce doute d’être un jour « assez » pour quiconque. Pourtant Lill parait confiant, sûr de lui, assumant pleinement son homosexualité.

Et puis, il y a Lara, cette cœur qui a eu droit à l’attention et à l’amour de la mère, une sœur qui s’est imposée dans sa vie, une sœur qu’il déteste. Un jour, elle ramène un petit copain, Aidan. Aidan est un beau brun ténébreux aux yeux émeraudes, un artiste, animé par la sculpture et la photographie, Aidan a ce regard qui va bien au delà, il est sûr de lui, suffisant, parfois arrogant mais toujours patient, attentif, limite intrusif.

POINT BREACK : endroit où tombe la lèvre de la vague

Avec ce genre d’histoire, nos petits cœurs en prennent plein la figure, et les personnages aussi. Lill est un jeune presque parfait, pourtant sa rencontre avec Aidan va réveiller son côté obscur, se révélant colérique, s’emportant pour des broutilles, il est jeune et manque encore de maturité vis à vis de certaines choses. Aidan va devoir se montrer patient, très patient, ce personnage est dans sa bulle artistique, difficile à suivre, à cerner, voire à apprécier parfois mais on va vite comprendre son attitude, pas forcément l’accepter mais le comprendre.

Une rencontre qui va faire des éclairs, s’enflammer, quitte à faire voler en éclat toute bienséance et toute moralité, jusqu’à…

Évidemment, avec Lily Haime, il ne faut pas croire qu’une romance est linéaire, paisible, parfaite. Il y a ce crash, cet évènement violent, ce traumatisme ou cette épreuve difficile qui va venir ternir tout ça au moment où on s’y attend le moins pour certainement encore davantage magnifier l’ensemble.

CLOSE OUT : instant où la vague se ferme et s’écrase de tout son long

Lill va subir quelques métamorphoses irréversibles et il va  falloir du courage à Aidan pour le garder…

Ces évolutions de chacun des personnages, ces maturités qui se font et se défont trop vite, ces colères qui ne s’apaisent pas, ce sentiment d’incompréhension, ce besoin de solitude, cet océan qui malgré tout l’amour que vous lui portez, toutes ces années à la pratiquer peut encore vous surprendre, vous bouleverser, sont comme l’auteure avec ses mots et les bouleversements de son histoire.

Dans cette romance, vous serez ballotter au gré des flots de mots de l’auteure, toujours pris dans ses filets émotionnels ascensionnels, inévitablement, il y a des choses trop faciles, trop parfaites, mais nullement indigestes. Et puis, il y a tout cet univers dans lequel nous baigne l’auteur, l’océan, les vagues, le surf, une passion qui transpire au cœur de ces pages et aisément transmise au lecteur, c’est passionnant et finement expliqué à l’appui d’un lexique concis et non exhaustif en début d’ouvrage.

En bref, une belle romance, de bons sentiments, des facilités peut-être, il y en a toujours, mais beaucoup d’émotions, beaucoup d’humanité, de l’amour inconditionnel et pour reprendre les termes de Lily dans ses remerciements, « A cette communauté Arc-en-ciel (…) et qui un jour, j’espère, pourra s’émanciper de toute forme de violence, de brutalité et de marginalisation. » Les plus belles histoires sont avec vous…

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.