« Les Fantômes de Maiden Lane tome 1 : Troubles intentions » d’Elizabeth HOYT

Quatrième de couverture : Au cœur du sordide quartier de Saint-Giles, Tempérance se bat pour la survie de son orphelinat. Les caisses sont vides et ses petits protégés menacés d’expulsion. C’est alors que l’énigmatique lord Caire lui propose un échange de bons procédés. Il est sur la piste d’un tueur. Si elle accepte d’être son guide dans les bas-fonds de la ville, il l’introduira dans la haute société où gravitent de riches donateurs. La jeune femme va ainsi passer de la misère la plus noire aux riches salons londoniens, en compagnie de cet homme dévoré par d’indicibles secrets, qui, au fil des jours, éveille en elle une passion interdite…

— Chronique —

A Saint – Giles, quartier pauvre devenant sordide à la nuit tombée, un orphelinat tente de survivre. Dirigé par la tempétueuse Tempérance et le sage Winter, il vit des jours sombres par manque de moyens et tout est propice à trouver une solution pour le sauver. Winter s’épuise mais Tempérance ne se décourage pas allant jusqu’à accepter la proposition du mystérieux Lord Caire qui traîne une réputation controversée avec les femmes. Ce dernier est en effet en quête d’un tueur d’une amante et souhaite s’intégrer au quartier de Saint – Giles en étant accompagné d’une locale, persuadé que le tueur se trouve parmi les pauvres gens de ce quartier. En échange, il accepte d’introduire Tempérance dans les soirées mondaines où elle pourra rencontrer de richissimes bienfaiteurs pour l’orphelinat. Si Tempérance est veuve depuis des années, Lord Caire est réputé libertin aux mœurs légères, et la jeune femme, loin d’être contrariée, va au contraire devoir faire face à des désirs inavouables.

Les Fantômes de Maiden Lane est une série de romance historique qui promet une atmosphère sombre et ténébreuse au cœur d’un quartier populaire de la ville ; Saint Giles. La nuit tombée, les âmes errantes sont de sorti, les gredins et brigands aussi, le quartier n’est pas sûr, pourtant un fantôme rôde aidant ici et là à faire régner une certaine justice. Des mystères, des secrets, des bars crasseux, des bâtisses connues pour secrètement cacher une activité propice aux prostitué(e)s, il n’est pas conseillé aux jeunes femmes innocentes de s’y promener seules et les Lords peuvent aisément se faire attaquer pour peu que leurs bourses soient pleines. La brume, la pluie, le froid et le vent glacial achèvent d’assombrir un peu plus une atmosphère lourde et gothique propice à une romance passionnée et passionnante. Si il y a bien une chose à retenir dans cet ouvrage, c’est justement ce décor victorien un peu froid et sordide dans lequel baignent les personnages, c’est très réussi, une ambiance populaire, sale et violente qui vient approfondir et renforcer la romance avec sa petite enquête et un tueur qui s’active dans l’univers des prostitués.

Du côté de la romance, on a ici deux personnages avec des caractères bien particuliers, des passés assez forts et difficiles, ils se distinguent l’un l’autre par des origines sociales distinctes mais se retrouvent indéniablement dans les plaisirs de la chair. Tempérance est une jeune femme forte, courageuse qui n’hésite pas à braver les dangers du quartier Saint Giles pour sauver un bébé inconnu et n’hésite pas à accepter un marché avec un homme à la vertu dépravée pour sauver l’orphelinat qu’elle dirige. C’est aussi un personnage secret qui cache bien des choses qui se révéleront peu à peu, un personnage qui se cache sous une image de femme vertueuse, et pourtant qui a des désirs dits inconvenants et tente par tous les moyens de le (et se) le cacher, et pourtant Lord Caire va venir réveiller tous ces interdits. Lord Caire est un personnage sombre qui traîne une sale réputation, allergique au contact physique, qui certes à des besoins un peu particuliers, mais qui va découvrir les émotions, les sentiments auprès de Tempérance. Si on a un peu du mal à s’attacher à lui au début, imbu de sa personne, colérique, sûr de lui, le personnage n’en reste pas moins énigmatique, charismatique et très sensuel. Il est loin de laisser indifférent. L’alchimie entre eux va fonctionner rapidement sans pour autant sombrer dans la facilité d’une relation amoureuse rapide, disons plutôt que l’un et l’autre vont s’intriguer de par leur attitude, leur passé ou leur façon d’être, et que les provocations seront nombreuses et intenses. Il y a de la confrontation mais surtout une attirance vive et électrique qui promet de bons moments.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et laissent supposer de futurs tomes tout aussi bons si ce n’est meilleurs. Winter en tête, le frère de Tempérance est du genre jeune, sage et réservé, et le voir vivre une passion amoureuse devrait être particulièrement intéressant, ensuite il y a Silence, la sœur de Tempérance qui va vivre ici un certain déshonneur et son tome promet d’être particulièrement exceptionnel, enfin il y a le meilleur ami de Lord Caire, Saint John, un personnage bon et amical qui vit une situation difficile mais reste aussi intrigant.

Du côté du style de l’auteure, s’il y a quelques bizarreries amusantes notamment dans les noms des enfants recueillis, les filles se nomment toutes Mary quelque chose et les garçons Joseph truc, mais aussi dans les prénoms de la famille Makepeace, Elizabeth Hoyt propose des personnages bien dépeints évoluant dans un univers assez original et une écriture fluide et dynamique avec un choix d’introduire une part d’enquête et un personnage particulièrement énigmatique (le fameux fantôme de Saint Giles).

En bref, une série prometteuse avec son atmosphère ténébreuse, ses secrets et mystères et des personnages que l’on a très envie de découvrir davantage dans les futurs tomes. On passe tout simplement un excellent moment !

ma-pal10

Cet article, publié dans Chroniques, Historique, Romance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Les Fantômes de Maiden Lane tome 1 : Troubles intentions » d’Elizabeth HOYT

  1. Ping : C’est l’heure du bilan ! | Songes d'une Walkyrie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.