« Elfes tome 2 : l’honneur des elfes sylvains » de JARRY, MACONI & SAITO

Quatrième de couverture : La cité de Eysine est assiégée par des mercenaires Orcs. La situation est désespérée. La fille du roi décide, contre l’avis de tous, d’aller demander l’aide des Elfes sylvains. Alors que, pourchassée par les Orcs, elle s’enfonce toujours plus profondément dans la forêt, elle trouve refuge dans une citadelle en ruine, un sanctuaire jalousement préservé par les Elfes. L’ancien pouvoir qui hante les lieux reconnaîtra la jeune femme comme la dernière descendante des druides… Ce qui aurait pu sauver son peuple sera pour elle la plus terrible des malédictions !


Elfes est une série originale dans le sens où à chaque tome ou presque on change un des membres du trio auteur-dessinateur-coloriste de la bande dessinée. Atypique et concept intéressant ! Une fois encore la couverture est belle et attractive et annonce un début d’histoire prometteur.

Dans ce second opus, on garde le coloriste SAITO, et c’est toujours aussi beau ! On change cependant de scénariste avec ici JARRY qui prend la main et on le sent, si en fond les thématiques sont plutôt profondes et intéressantes tel que le lien de l’homme avec la nature, entre autre ou encore la différence, dans l’ensemble cela reste un peu moins abouti que le premier opus. Disons que l’intrigue est assez rapide compte tenu du format et que les éléments d’intrigue ne sont pas assez approfondis. Pour le dessin, MACONI peut faire des planches vraiment magnifiques avec un sens du détails et des personnages très joliment croqués mais cela reste inégal, car plusieurs planches sont imprécises avec des traits et des proportions plus grossières, plus « minimalistes », donc la qualité n’est pas forcément homogène sur l’intégralité de la bande-dessinée. Et ça, c’est plutôt dommage.

Au niveau de l’atmosphère, on est sur un scénario encore une fois purement fantasy avec un peuple d’hommes de la cité d’Eysine en grande difficulté face à des mercenaires orcs toujours plus agressifs et entreprenants dans la guerre qui les affronte. Ils ne peuvent cependant pas compter sur les autres hommes des royaumes alentours chacun convoitant leur seule richesse, le détroit du Croc, ayant une valeur marchande non négligeable, ainsi ne respectent-ils pas les traités qui les lient. Llali, jeune fille du roi propose de réveiller les anciennes alliances liant le peuple homme à celui des esprits de la forêt, les Elfes sylvains. Malgré la désapprobation de son père, Llali s’enfuit, poursuivie par des orcs et est sauvée in extremis par Yfass, un elfe sylvain.

Là encore, nous avons un lien qui se crée entre une femme humaine et un elfe, ici sylvain et non bleu. Si les alliances sont depuis longtemps révolues, Yfass ne restera pas insensible à la demande et à la beauté de LLali. Une histoire qui favorise la coopération entre deux êtres qui par leur origine ne devrait pas exister, les elfes considérant l’homme comme un animal auto-destructeur. On a un ainsi des thèmes abordés intéressants : la différence, les préjugés, l’ouverture d’esprit, l’entraide, les croyances anciennes… Le tout est accentué par des valeurs plus profondes, les sylvains, êtres de la forêt, inspirent au respect de la nature et à l’écologie, un regard porté sur l’homme qui détruit tout ce qu’il touche tout en démontrant qu’ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier. On a aussi un amour platonique et tragique mais épris d’espoir pour l’avenir. Le scénario favorise un rythme très cadencé avec des retours en arrière et une histoire entrecoupée de flash-back, ce qui peut embrouiller le lecteur ou alors au contraire instaurer une meilleure compréhension de l’histoire tout en maintenant un certain rythme, c’est selon.

En bref, un second volet qui reste de qualité malgré un dessin irrégulier et un scénario qui peine face au format imposé et à la charte de la série ; un seul tome pour raconter une histoire complète sur une peuplade, l’histoire étant plutôt riche sur le fond peut manquer de détails sur la forme. Je reste toutefois charmée et conseille évidemment cette série !

Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Elfes tome 2 : l’honneur des elfes sylvains » de JARRY, MACONI & SAITO

  1. Xander dit :

    Il faut que je teste cette BD , ça a l’air pas mal 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.