« Flocons d’amour » de John GREEN, Maureen JONHSON & Lauren MYRACLE

Quatrième de couverture :  Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige.
Gracetown : tous les voyageurs descendent !
Gracetown Bourgade perdue au milieu de nulle part….
Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont y vivre le réveillon le plus insolite de leur vie.
Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent… 


Voici trois petites histoires young adult sans prétention mais qui se prêtent parfaitement aux histoires magiques et romantiques à l’approche de noël !

Trois auteurs, reconnus dans l’univers à succès qu’est le young adult, se sont prêtés au jeu de l’histoire courte, d’une romance naissant ou renaissant sous la magie de noël, des histoires qui viennent parfaitement raviver nos petits cœurs essoufflés par le froid ou nos états d’esprits éteints et fatigués en cette fin d’année.

Il est certain que cet ouvrage doit se lire à cette période, sans quoi je ne suis pas sûre que la magie agisse. A titre personnel, il est probable que j’aurai qualifié ce livre d’assez moyen en temps normal mais à cette période de l’année, j’avoue être très réceptive aux lectures « cocooning », à ces ambiances feutrées, romantiques et pleines de bons sentiments, et à l’humour même complètement ridicule, je vais être davantage tolérante sur les facilités, car évidemment dans ces trois histoires qui se passent sur deux ou trois jours autour du 25 décembre, les cœurs se percutent, s’apprivoisent ou se cherchent, tout cela de manière fort improbable mais tellement mignonne !

Dans la première histoire, écrite par Maureen Johnson, on suit une jeune fille à qui tout semble réussir, des parents aimants et passionnés de miniatures de noël, un petit copain populaire, des études exemplaires… Et puis un jour, tout bascule, le soir de noël plus précisément, obligée de prendre seule un train pour la Californie, Jubilé, se retrouve malgré elle à Gracetown, coincée par une tempête de neige dans un train entre des pom-pom girls absorbées par leurs grands écarts, un jeune homme cherchant à joindre en vain sa petite amie et un froid de canard qui s’installe bien trop vite… Ainsi, la petite troupe se retrouve t-elle dans un restaurant où une rencontre amicale va quelque peu dériver en toute autre chose. Pour Jubilé, ce sont des prises de conscience sur sa vie et tout son univers qui s’effondre. J’ai bien aimé cette histoire, ce scénario de rencontre improbable entre une jeune fille qui semble parfaite et ce gars au look un peu rétro, gentil et prévenant dont le cœur vient d’être piétiné. Jubilé peut être agaçante dans son côté trop réfléchi et coincée derrière ses œillères qui vont cependant vite tomber. Stuart est quant à lui absolument génial, j’ai apprécié ce personnage, loin du bad boy mais gentil au cœur tendre. Il y a des situations cocasses, gênantes et ambiguës qui rappellent un peu Bridget Jones dans cette histoire.

Dans la seconde, écrite par John Green qui n’est plus à présenter, même si c’est la première fois que je le lis, on suit un groupe de trois amis, Tobin, Le Duc et JP prêts à affronter la neige et les congères pour rejoindre une tripotée de pom-pom girls souhaitant jouer au twister. S’ensuit une aventure rocambolesque et amusante presque hollywoodienne ! Une course complètement farfelue où l’enjeu est d’arrivée le premier au restaurant avec sa boîte de jeu twister. Franchement, cette histoire est plutôt fun, presque exubérante tant nos trois jeunes gens vont vivre une nuit de noël complètement barrée, où les rideaux vont se lever, les langues se délier. Ce n’est pas tant la romance ultra prévisible qui est intéressante ici, c’est vraiment le côté aventure, amitié et dépassement de soi pour atteindre son but. Un aspect que semble bien maîtrisé l’auteur qui on le sent s’est amusé à écrire cette histoire.

Enfin, la troisième écrite par Lauren Myracle, est celle que j’ai le moins aimé. On suit une jeune fille Addie qui vient de vivre une peine de cœur après avoir fait une bêtise et quitté son petit ami qu’elle aime encore et qu’elle voudrait récupérer. Sauf qu’Addie est très accaparée par elle – même et ses problèmes, qu’elle en oublie les autres. Des reproches vont tomber et Addie va tout faire pour changer son côté égoïste. Bref, c’est assez concentré sur le personnage qui présente un profil assez peu intéressant, c’est assez long quelque part, il y a juste cette histoire de cochon plutôt drôle et ce soupçon de notion d’ange gardien où on flirte avec cette magie où tout peut arriver qui sont plaisants, la fin aussi quand tous les personnages finissent pas se retrouver au même endroit, pour le reste, on est loin du niveau des deux autres.

L’ensemble est plein d’humour et d’entrain, c’est parfois complètement barré et farfelu à l’image de la seconde et la troisième histoire mais on passe un agréable moment avec ces jeunes qui prennent conscience de tout un tas de chose ; Jubilé que la perfection n’est pas le bonheur, Stuart que toutes les filles ne sont pas les mêmes, Tobin que l’amour est souvent bien plus proche qu’on ne le pense, Addie que l’amitié vaut bien plus que sa petite personne, Jeb que l’amour avec un grand A vaut bien la peine de pardonner certaines erreurs, etc… On s’attache à cette ribambelle d’adolescents qui surmontent la tempête, la neige, les congères ou les ruisseaux gelés pour vivre leurs histoires.

Côté ambiance de noël, on est servis, d’un côté le froid prédomine, les vents glaciaux viennent figer les visages, les congères de plusieurs mètres de haut menacent à chaque virage, de l’autre les décorations et les rituels, enfin ces nuits glaciales, où les lumières percent et loin d’être effrayantes sont au contraire pleines de vie, de joie, en quelques mots propices à la magie et aux belles histoires. C’est un des aspects qui m’a beaucoup plu, ce qui explique aussi que j’ai moins aimé la dernière histoire car elle se passe surtout le matin ou en journée et cela perd un peu de son charme.

En bref, un roman à trois voix où les histoires se recoupent les unes les autres, pleines d’humour et d’amour, où l’ambiance hivernale de noël jette une poudre magique aux effets agréables sur le lecteur surtout s’il est lu au bon moment !

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.