Premières lignes #91

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de « Le Territoire des Kroms » d’Emmanuel Ardichvili paru aux éditions Sombres Rets dans sa collection Pièges à rêves. Il s’agit de la suite de « La Tour » du même auteur, un roman qui m’avait beaucoup plu pour les idées (écologiques notamment) véhiculées. Je suis très curieuse de lire cette suite.

Quatrième de couverture : « Nous lui devons tous la vie. S’il ne m’avait pas donné son cylindre argenté, l’hélice ne tournerait plus, la Plante serait morte et les Kroms nous auraient dévorés ! »

Sous la Plante, au pied de la Tour, le calme est revenu au village. Swalee, Orkann et Ool ont éloigné le danger, aidés par le Géant Blanc. Les trois amis se sentent redevables. Et lorsque, dans son antre secret, ils découvrent que leur protecteur est gravement malade, ils décident de tout tenter pour le sauver. Ils vont devoir rejoindre l’autre Tour, braver l’inconnu et affronter les créatures étranges qui peuplent le territoire des Kroms !

Voici les premières lignes :

1
La porte

– Orkann, tu crois vraiment que le Géant Blanc nous ouvrira ? Je me demande si c’était une bonne idée de revenir ici, finalement…
Je m’arrête net et me retourne. Swalee, qui me suivait de près, me télescope et manque de tomber du tronc. Je la rattrape de justesse.
– Écoute,Ool, c’est bien toi qui nous harcèles tous les jours pour que nous redescendions au fond de la Tour ! Tu ne vas pas te dégonfler alors que nous sommes presque arrivés !
Je sais… mais cet endroit me paraît plus lugubre que dans mon souvenir, répond-il d’une voix grave en scrutant la pénombre.
J’éprouve la même sensation. Il ne filtre que peu de lumière par les ouvertures basses de la Tour ; elle est atténuée par l’enchevêtrement des énormes troncs de la Plante. Leur taille est à l’échelle de l’immense feuillage qui s’étend autour de l’édifice : une ramure qui recouvre et protège notre village, en tuant tous ceux qui tentent de la franchir.
Swalee interrompt mes pensées en taquinant Ool :
– À force d’entendre nos exploits racontés à la veillée, tu as fini par te figurer la Tour comme un gigantesque terrain de jeu… mais c’est surtout un monde à part, avec ses mystères et ses surprises !

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Envie de lire
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Light & Smell
Ibidouu
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Solivresse
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir
1001 nuits de lectures
Akatsuki no Manga
Lady Butterfly & Co
World des books
Lectures de Laurine
La bibliothèque d’une fangirl
Book & Share
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.