« Nos chemins de travers » de Georgia CALDERA

Quatrième de couverture : Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?


Une jolie romance qui pourrait se résumer à un corps et à un cœur à reconstruire…

Nos chemins de travers est une romance qui va lier deux personnages que tout oppose, qui pourtant se suivent depuis leur adolescence, au collège, au lycée, sur les bancs de la fac et surtout dans un centre équestre qu’ils fréquentent tous deux. Une jeune fille timide et complexée, un jeune homme sûr de lui et arrogant, mais un évènement va remettre le décompte à zéro et étonnamment transformer les choses…

Emma est l’archétype de la jeune fille mal dans sa peau, des formes voluptueuses, petite, elle n’a jamais assumé son corps loin des stéréotypes de beauté. Un choc émotionnel à l’adolescence, une prise de poids, un surnom qui a fini d’achever cette faiblesse psychologique. Aujourd’hui Emma, c’est une fille gentille, timide, attentionnée, qui ne sait pas forcément répondre à ceux qui la rabaissent, cherchant toutefois à ne pas être touchée par des mots, et surtout à fuir le regard des autres, à éviter toute forme d’intérêt pour les autres. Ce personnage a de prime abord quelque chose de sensible, de très humain et de profondément bon. Au fur et à mesure du roman, elle va pourtant s’émanciper un peu, oser dire les choses, s’affirmer, se mettre en colère, frapper et punir assez violemment, mais tout cela sera uniquement dirigé envers Louis. Ce garçon qui va irrémédiablement l’attirer malgré tout le mal qu’il a pu faire à de nombreuses filles et à elle – même et pourtant elle va devoir mettre sa rancœur de côté et s’occuper de lui. Emma est un caractère intéressant, avec ce profond mal être, cette innocence qui s’effrite au fil des pages, pas forcément un type de personnage nouveau, au contraire plutôt maintes fois usé, mais ces maux psychologiques et son physique camouflé par des vêtements informes, la rendent finalement assez secrète.

Louis est très différent. Ce jeune homme orphelin, de bonne famille, plutôt beau gosse et à qui tout réussi, tant dans les études, que dans les épreuves équestres où il excelle et cumule les médailles,  a énormément de succès avec les filles qu’il collectionne et jette aussi tôt et le plus méchamment possible, en somme c’est un parfait connard. Pourtant, il est populaire, a une bande d’amis (à l’humour plutôt douteuse), il est charismatique et malgré son ignoble caractère attire inévitablement les regards et une certaine forme d’admiration pour ces succès qu’il collectionne. Jusqu’au jour où un terrible accident le frappe, Louis descend rapidement de son piédestal. Handicapé et délaissé, il se perd dans l’alcool et la solitude, continuant à s’autodétruire davantage à petit feu. Mais Gloria, sa tante, va lui coller dans les pattes, Emma, celle qui devra l’accompagner pour remonter à cheval, celle qui devra venir lui préparer ses repas pour qu’il se remplume, celle qui comprendra mieux que personne, la mal être qui le ronge, celle qui lira en lui, qui le touchera et viendra perturber une froideur et une arrogance travaillée en lui faisant ressentir des sentiments nouveaux qui l’effraient. Celle qui viendra effleurer son cœur. Parce que Louis a la suite de son accident et au contact d’Emma prend conscience de bien des choses et le travail risque d’être long pour se reconstruire et se permettre d’être une nouvelle personne. Le personnage est lui de prime abord exécrable, très hautain et imbu de sa personne, tellement qu’il se heurte à un échec aux conséquences dramatiques. Et c’est là que le personnage devient plus intéressant, abîmé, écorché avec des secrets qui ne sont pas entièrement révélés ici, on sent que le jeune homme en a beaucoup sur le cœur et que ses attitudes impardonnables sont peut-être la conséquence de quelque chose de bien pire encore.

Évidemment, suivre une romance entre deux personnages qui n’ont rien à voir, c’est relativement classique, surtout quand il s’agit d’une agnelle innocente face à un loup aux dents acérés. Pourtant ce qui m’a plus ici, ce sont les travers des deux personnages principaux. Il porte un lourd bagage psychologique, des blessures et des expériences qui les ont abîmés, les ont heurtés mais chacun a réagi différemment, Emma s’engouffrant dans l’ombre, Louis dans l’excellence et la lumière. Le personnage d’Emma est plus « simple » à comprendre, c’est le reflet de nombreuses filles de tous les jours dans notre monde réel, évidemment que ce personnage féminin va résonner dans pas mal de cœur et de tête d’entre nous. Louis, c’est différent, on le déteste, pendant une grande partie du roman, pourtant, peu à peu une fêlure va apparaître, on y porte alors un nouveau regard, et ses écrits dans ce journal d’état d’âme vont le révéler bien plus que ses actes. C’est une métamorphose incroyable, peut-être un peu rapide, mais assez passionnante à suivre. Leur relation est donc assez tendue, mais cela va vite devenir un jeu, jusqu’à ce qu’une forme de complicité s’installe et d’autres sentiments aussi. Mais il y a leur environnement, qui n’est pas occultable et qui va venir embrouiller un peu tout ça.

Globalement, l’auteure emporte de manière fluide et efficace son lectorat dans sa romance, franchement ça se dévore, avec toujours cette envie de savoir ce qu’il va advenir des personnages. Après, l’auteure va parfois un peu loin dans certains éléments de son histoire, qui la rende donc un peu moins crédible et réaliste. Il y a aussi ces va et vient intempestifs entre les deux personnages qui s’attirent, se repoussent, s’énervent l’un contre l’autre et qui peut à longue agacer (le roman fait plus de 500 pages) mais on retiendra surtout que l’auteure sait surtout rendre certaines scènes émouvantes, intenses et que les cœurs les plus fleur bleue n’y résisteront pas ! Personnellement, j’aime bien les personnages masculins qui ont de gros problèmes, qui ont des attitudes plus que douteuses voire même que j’exècre mais qui ont surtout un profil psychologique très écorché et Louis, c’est du gratiné à ce niveau là ! Enfin, l’auteure a choisi d’ajouter à cette romance, un univers équestre maîtrisé, il me semble, et des plus sympathiques.

En bref, Georgia Caldera offre une jolie romance aux allures psychologiques entre deux personnages très différents et individualisés. Elle nous achève à la fin avec un cliffhanger qui n’envisage rien de bon. Forcément, on veut connaître la suite bien qu’à titre personnel, j’appréhende les attitudes d’Emma, on s’attend potentiellement à une inversion des rôles et il faut absolument que la crédibilité soit au rendez – vous. J’espère que ce tome 2 sera aussi addictif que ce premier opus et qu’il apportera toutes les réponses que l’on attend. Affaire à suivre !

Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « Nos chemins de travers » de Georgia CALDERA

  1. J’ai adoré cette romance !! 🙂 Le tome 2 m’a plu aussi mais était légèrement en dessous pour moi, bien que je l’ai trouvé tout aussi addictif!

  2. Xander dit :

    Celui-ci me tente beaucoup 😲😍

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.