« Le Grand Méchant Renard » de Benjamin RENNER

 

Quatrième de couverture : Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l’absence d’efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des œufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel… 


Une bande dessinée à la fois drôle et tendre.
Les planches artistiques caricaturales et très joliment colorées sont aussi très agréables à l’œil.
Bref, on s’amuse et on apprécie le visuel de ce « Grand Méchant Renard » !


Dans une campagne lointaine vit un renard. Sa réputation le précède et les légendes parlent de lui comme le Grand Méchant Renard de la forêt. Chaque jour, le renard part à la chasse aux poules dans la ferme voisine, il entre sournoisement salué et attendu par le chien de garde local qui n’a que faire d’un renard qui sème chaque fois la pagaille dans le poulailler. Puis, il s’approche de sa proie à pas feutré, prêt à dégainer un « Graouu !!! » fort et impressionnant qui mitraille la cible sur place, il ne reste plus qu’à la cueillir pour en apprécier toute la délicieuse rondeur…

Ah oui mais non, ça c’est le rêve du renard, en réalité le pauvre est prévisible et plutôt faible, en réalité la poule n’est pas impressionnée et aurait même tendance à envoyer bouler le renard, en réalité le renard devra se contenter de navets ! A moins que le grand méchant loup, lui qui fait vraiment peur, lui donne une idée pas si mauvaise que cela. Chiper les œufs de la poule, les couver sagement et dévorer goulûment les poussins une fois les œufs éclos. Une bonne idée à la base mais c’était sans conter sur l’instinct maternel que va développer le renard !

Franchement l’ouvrage est drôle et frais autant pour nous les grands que pour les plus petits, poser les bases de l’histoire, le renard va vivre de sacrées situations, principalement après l’arrivée des trois poussins qui vont le prendre pour leur mère. Et le pauvre qui essaye de les effrayer, de leur faire comprendre qu’il est Le Grand Méchant Renard, mais rien n’y fait les petits sont persuadés qu’il ne leur fera jamais de mal, que c’est pour jouer. C’est assez loufoque.

        

Des quiproquos enfantins, des gags amusants et plein de répartis (et d’esprit), des personnages haut en couleur poussés à l’extrême : un renard pas si malin, un loup stoïque et effrayant, un chien de garde feignant qui se fiche de tout sauf de sa petite personne, une poule au caractère bien trempé, des petits poussins innocents qui rêvent de dévorer une poule et un trio cochon, lapin, canard à qui il n’arrive que des bricoles ! C’est complètement barré, déjanté, mais qu’est ce qu’on rigole !

Graphiquement, le dessin est à lui seul plein d’humour, caricatural et très bien fait. La colorisation aquarelle est superbe. On a une réelle dynamique entre le dessin et le texte  qui sont pleinement réussis. L’ouvrage est riche d’illustrations, épais et généreux (252 pages), on se régale en compagnie de ce pauvre Renard qui se fait malmener plus qu’il ne semble véritablement menaçant. C’est plutôt touchant.

     

Mais ce petit chef d’œuvre, ce n’est pas que de beaux dessins et des vannes à mourir de rire, c’est aussi de nombreuses réflexions sur la parentalité, l’identité, la tolérance, l’intégration au sein d’un groupe, la vie commune, et de manière plus subtile le pouvoir aussi.

En prime, une jolie petite histoire de Noël à la fin sur la version France Loisir !

En bref, cette bande – dessinée est un condensé de bonne humeur et de tendresse, une bonne partie de rigolade assurée en compagnie de ce Grand Méchant Renard qui est bien des choses mais loin d’être grand et méchant ! Avec en prime, une flopée d’idées et de réflexions intelligemment greffées à l’ouvrage. Une belle réussite.

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « Le Grand Méchant Renard » de Benjamin RENNER

  1. Fred K dit :

    Va falloir que je me l’achète, celui-ci. Tout à fait dans mon style d’humour. 😀

  2. Xander dit :

    J’adore cette BD ! L’humour, les valeurs, la morale et les dessins a l’aquarelle…tout est super 😍
    Par contre, le film est bidon 😕

    • Walkyrie dit :

      Aha j’ai d’abord connu le film, vu avec ma fille forcément… J’avais bien rigolé ! Mais la BD est un niveau au dessus c’est certain ! Gros coup de cœur pour celle-ci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.