Premières lignes #104

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.


Aujourd’hui, ce sont les premières lignes du prologue de L’étrange affaire Nottinger de Claire Billaud paru chez MÜ éditions. Un roman qui s’annonce particulier, ne serait – ce que par la pagination (numéro à l’envers) et porté par un synopsis très attractif, je ne pense pas qu’il fasse long feu dans ma PAL celui-là !

Quatrième de couverture : « Macabre découverte ce matin en bordure de notre ville, sur l’ancien champ de la célèbre bataille de Hastings. À la suite d’appels de nos concitoyens rapportant des phénomènes inconnus et effrayants pendant la nuit, dans des descriptions floues et ne correspondant selon la police à rien d’identifié, les autorités locales ainsi qu’un petit détachement de l’armée se sont rendus sur place. »

Entrez dans la maison Nottinger… Oui, entrez…

Après nous avoir transportés dans les sables de l’Égypte antique, Claire Billaud nous invite dans l’univers angoissant de H.P. Lovecraft et l’appel de Cthulhu.


Voici les premières lignes :

Prologue

Macabre découverte ce matin en bordure de notre ville, sur l’ancien champ de la célèbre bataille de Hastings. À la suite d’appels de nos concitoyens rapportant des phénomènes inconnus et effrayants pendant la nuit, dans des descriptions floues et ne correspondant selon la police à rien d’identifié, les autorités locales ainsi qu’un petit détachement de l’armée se sont rendus sur place.
On y a découvert le sol jonché des cadavres exsangues des membres de la Royal Golden Academy, un club littéraire huppé de la ville, dont certains étaient mutilés d’une manière qui n’évoquait aucun tueur humain, les membres déchiquetés a‘ plusieurs endroits par des instruments minuscules et extrêmement tranchants, en rangs serrés comme des dents. D’autres semblaient avoir la peau fondue, et les médecins légistes affirment que ce n’est pas du au lance-flammes retrouvé sur les lieux du massacre, et dont on recherche encore le propriétaire.
Ils n’expliquent pas non plus la présence, au milieu de tous ces cadavres, de l’un d’entre eux dans un tel état de décomposition qu’il n’a pas pu être identifié ; même si d’autres analyses ADN sont encore a effectuer, les premiers tests n’ont rien trouvé d’exploitable. Le seul cadavre récemment signalé comme disparu à Hastings est celui d’Edward Matthew Nottinger, mais son décès et son exhumation sont trop récents pour correspondre a l’état du corps découvert.
Les seules personnes retrouvées vivantes sur les lieux du drame, et qui sont également les principaux suspects du massacre, sont deux hommes et une femme. Le plus âgé des deux hommes a été identifié, il s’agit d’un entrepreneur local nommé Curtis Roberts, membre de la Royal Golden Academy et apparemment sans histoires jusque-là.


Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
Pousse de Gingko
Au baz’art des mots
La Marmotte qui lit
Light & Smell
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Félicie lit aussi
La Booktillaise
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir
Lady Butterfly & Co
World des books
Lectures de Laurine
Book & Share
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Chroniques étoilées
Bettie Rose Books
• La vie page à page…
In My Book World
Ombre Bones
Ghost buzzer
Les livres de Noémie
La Voleuse de Marque-pages
Ma petite Médiathèque
Les Chroniques d’Acherontia
Camellia Burows
Aliehobbies
Mille et une lectures
Le Monde de Callista
Kaly Bizoux
Le chemin des livres

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Premières lignes #104

  1. Ping : Premières lignes #104 – Ma Lecturothèque

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.