Elfes tome 3 : Elfe blanc, cœur noir d’Olivier PERU & Stéphane BILEAU

Quatrième de couverture : Immortels et sages, les Elfes blancs vivent sur leurs îles, loin des hommes et des autres Elfes. Ils se considèrent comme les gardiens du monde et s’efforcent de protéger tout ce qui doit un jour disparaître : des livres, des armes, des œuvres d’arts et parfois même des créatures vivantes.
Aussi, quand le dernier dragon blanc est aperçu sur la terre des hommes, les elfes n’ont d’autre choix que de le prendre en chasse pour le ramener sur leurs îles. Ils envoient deux de leurs meilleurs pisteurs après le monstre. Elfes blancs, dragon blanc. La traque commence…



On ne le dira jamais assez mais les couvertures de cette série et des autres qui en découlent (Orcs et Gobelins, Nains) sont juste superbes et très attractives. Pour ce troisième tome, c’est Peru est au scénario et Bileau au dessin.

L’histoire démarre par une chasse au Dragon Blanc qui va vite dériver vers un destin immuable. Les sages Elfes blancs sont réputés pour garder les merveilles du monde afin qu’elles ne disparaissent pas, le Dragon Blanc, dernier de son espèce, en fait partie. Aussi, deux elfes blancs pisteurs, dont Fall, sont envoyés chasser le dragon afin de le ramener sur l’île, une chasse qui durera des dizaines d’années.

La quête dure donc  plusieurs années, au gré des rencontres et des constatations sans équivoque de ce monde humain qui sombre toujours plus dans la domination et la guerre. Pourtant, Fall qui a bon cœur et un esprit chevaleresque intervient dans un conflit inter-humain pour sauver un fermier et sa femme enceinte. Cette dernière donne naissance à un petit garçon Alornell qui tient son prénom de Fall lui-même. C’est le début d’un lien entre les deux êtres, un lien qui traversera le temps pour s’achever sur une note dramatique.

Ce tome est particulièrement réussi notamment sur la psychologie et le destin du personnage héros du titre ; Fall.  Le format n’est ici pas un problème, au contraire,  l’intrigue est aboutie, détaillée et n’est pas du tout accélérée pour tenir compte de cette contrainte de « one shot ». 

Fall est donc un elfe blanc, enfin en théorie, car il a la capacité de communiquer avec la faune, un pouvoir dont sont normalement dépourvus les elfes blancs, alors des questions se posent sur ce personnage adopté alors qu’il n’était encore qu’un bébé, ses origines, son histoire, son destin.

C’est aussi un elfe différent qui ne se désintéresse pas des humains et il va se heurter aux convictions de son peuple, au  regard hautain et distant, surtout de celui qu’il considère comme un père. Pour les elfes, les hommes ne sont que des animaux qui engendrent destruction et pouvoir. J’ai bien aimé cet attachement à la nature et au monde animal, typique des elfes des bois…

Le personnage va donc dériver, en duo, puis en solo, s’attacher, éprouver des liens interdits et commettre l’irréparable. C’est le début de la fin. On se détache ainsi de la majestuosité du peuple des Elfes Blancs, de leur sagesse et sérénité pour sombrer peu à peu dans quelque chose de plus noir, une descente aux enfers pour le personnage. Une pure merveille psychologique !

Graphiquement, c’est plutôt joliment dessiné et colorisé, les couleurs chaudes et natures dominent l’ensemble à l’image de la couverture, ce qui apporte un côté apaisant proche de la Terre avec parfois des tons plus sombres et ténébreux, souvent assimilés à des drames.

En bref, un excellent troisième tome qui fait la part belle à la psychologie de son personnage, à sa transformation, à sa chute… tout en gardant un esprit héroïc – fantasy à travers des contrées toujours aussi magiques !

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.