« Willow Hall » de Cécile GUILLOT et MINA M.

 

Quatrième de couverture : Willow Hall… Les murs semblent me chuchoter des prières que je ne comprends pas… Les ombres s’allongent, chaque coin paraissant cacher quelque monstre à l’affût… Tout ici n’est que ténèbres et désespoir. La fillette dont je dois m’occuper reste plongée dans un silence indifférent. Elle est parfois entourée d’étranges papillons sortis de je ne sais où… créatures magnifiques mais qui m’arrachent à chaque fois un frisson involontaire.


Un très bel ouvrage contenant une histoire douce et amer pleine de mélancolie.


A Willow Hall, les tragédies se sont accumulées depuis des années, de nombreux membres du clan familial y ont perdu la vie. Lorena, l’étrange fillette de la demeure cumule les gouvernantes qui, pour des raisons que l’on ignore, disparaissent. Emily Perkins est la nouvelle gouvernante et dans quelques mois elle se marie. Alors que la petite fille s’enferme dans le silence, Emily tente vainement d’entrer en contact avec elle et se sent profondément seule dans cet immense manoir que les parents ont déserté. Que sont ces volatiles, légers et sombres, qui papillonnent autour d’elle ? Ces murmures tapis dans l’ombre des fantômes du passé ? Ces drames qui semblent maudire davantage les lieux ?

On suit donc le point de vue du personnage de Emily Perkins, nouvelle gouvernante de Willow hall. A travers ses écrits à son fiancé, on y lit ses impressions, cette absence d’interactivité avec l’étrange fillette de la famille, Lorena, qui reste muette mais qu’elle souhaite par dessus tout aimer et protéger. Cette angoisse qui naît peu à peu, cette mélancolie et cette tristesse qui s’emparent d’elle, et tous ces secrets et drames qui viennent entacher l’endroit. La folie et les traumatismes  ne sont jamais bien loin dans cette histoire.

La petite Lorena est étrangement lumineuse, innocente et surtout troublante. Ce personnage a quelque chose de dérangeant dans son détachement, et peut dans un certain sens entraîner des frissons. Emily est tout en douceur maternelle, impliquée dans sa tâche, pleine de bonnes intentions et profondément amoureuse de celui qui l’attend. Ce personnage contrebalance celui plus dramatique de Lorena.

Cécile Guillot a une plume très douce, délicate et pleine de poésie. En lisant les mots de l’auteure, on est pris dans la tourmente de cette histoire courte et intense qui monte crescendo de manière subtile et élégante. L’héroïne prend conscience de certaines choses avant de se perdre dans les méandres d’un secret familial.

Les illustrations de Mina M. sont quant à elle à la fois sombres et lumineuses à l’image de ses héroïnes, Lorena et Emily. Il y a beaucoup d’expressions dans les regards, souvent une mélancolie tacite agrémentée de touches plus lumineuses à l’image des chevelures blondes des personnages représentés. Un contraste évident, mais les traits sont toujours délicats, fins et tendres.

L’écrit se superpose magnifiquement au visuel, une véritable symbiose entre la poésie de l’une et l’autre qui se reflète parfaitement. Le binôme fonctionne à merveille.

En bref, les éditions du Chat Noir propose une douce histoire ténébreuse dans un bel écrin soignée et magnifique. Pourquoi s’en priver ?

Publicités
Cet article, publié dans Beaux livres / Artbook, Chroniques, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « Willow Hall » de Cécile GUILLOT et MINA M.

  1. Elhyandra dit :

    Cet artbook était très poétique avec un joli côté gothique j’ai adoré ^^

  2. Cet ouvrage me tente énormément!! Les illustrations ont l’air vraiment magnifique et le côté poétique dont tu parles devrait me plaire! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.