« L’horoscope amoureux tome 2 : Scorpio hates Virgin » d’Anyta SUNDAY

Quatrième de couverture : Scorpion, cette année vous devriez guérir de vos peines de cœur. Il est temps de laisser votre négativité au placard et laisser les autres voir votre vous véritable. Percy Freedman ne pleure pas. Non, jamais. Et il est persuadé que vendre la maison de sa tante décédée et quitter ses voisins de toujours est la meilleure des choses à faire. Quelle personne saine d’esprit garderait cet endroit qui sent bons les câlins qu’il n’aura plus jamais ? Personne, c’est bien ça. Enfin… à part ses voisins. Ils semblent tous penser qu’un peu de peinture et quelques nouveaux meubles l’aideront à surmonter cette épreuve. Tous veulent le voir rester. Même Callaghan Glover. Son ennemi juré. Surtout Callaghan Glover. Son ennemi juré. Et voilà que Percy se retrouve à traîner avec ses voisins plus que de raison. Tout en jonglant entre de nouveaux (et surprenants) échanges avec Cal et son amitié naissante avec Gnomber9, Percy se demande si finalement vendre la maison est une si bonne idée. Et oui Scorpion, avec un peu de patience votre chagrin pourrait bientôt appartenir au passé.


Une suite bien meilleure que le premier opus, on surfe toujours entre l’humour et l’amour entre deux personnages qui de prime abord ne sont pas faits pour s’entendre. C’est frais, simple et empli de papillons qui ne demandent qu’à vibrer dans votre ventre !


Percy Fredman vient de perdre sa tante, la femme qui l’a accueilli après que ses propres parents l’aient virer de chez eux. Des années à passer intimement avec une femme qui aura su être bien plus maternelle que sa propre mère. Aujourd’hui, il hérite de la maison de celle – ci et souhaite rapidement la vendre pour passer à autre chose et faire son deuil qui ne sera pas franchement possible entouré d’autant de souvenirs. Il revient donc à Cul de sac, le hameau où se trouve la propriété, le temps de faire les travaux nécessaires avant la vente. Là les habitants tous plus farfelus les uns que les autres sont ravis du retour de ce « fils prodige » qu’ils espèrent accueillir pour longtemps. Même Callaghan Clover, qui vit en face et avec qui il entretient une relation fait de joutes verbales acerbes et peu sympathiques depuis des années, semblent espérer la même chose. Percy, persuadé qu’il ne peut garder proche de lui les personnes qu’il aime très longtemps, vient alors à douter et peu à peu s’éprend des habitants et de cette vie paisible à Cul de Sac !

Percy est homosexuel pleinement assumé. C’est un personnage qui se montre toujours de bonne humeur tentant de cacher ses émotions aux autres même quand il est malheureux. Il a du mal à s’attacher puisque toutes les personnes qu’il aime s’en vont ; son ex, sa tante décédée, son cousin jaloux… Aussi ne veut-il plus trop s’attacher désormais. Mais les habitants de Cul de Sac et leurs « gnomitudes » souvent chaleureuses et pleine de bienveillance vont mettre ses décisions à rudes épreuves surtout que Percy se révèle attentif aux autres malgré tout. Percy s’attache, Percy s’épanouit, Percy comprend qu’une nouvelle vie est possible mais se laisser aller à aimer pourrait aussi le perdre plus encore.

Cal est hétérosexuel. C’est un personnage plus discret qui ne se livre pas facilement et qui vit une situation familiale délicate. Un père qui a quitté le foyer, il a mis en pause ses études afin d’aider sa mère avec ses deux jeunes sœurs. Il est protecteur, très humain et plein d’empathie mais peine à avouer ses sentiments ou ses émotions. J’ai beaucoup aimé ce personnage qui est tout en subtilité et délicatesse, très présent pour Percy tout en alimentant leur relation ambiguë pour satisfaire ce dernier. On sent évidemment qu’il veut passer à une amitié réelle et cesser leur petites querelles de gamins mais la partie n’est pas gagnée !

J’avoue, j’ai une faiblesse pour ce genre de relation, plus cela semble mal parti et plus j’adhère !  Alors forcément, la dualité entre ces deux personnages différents qui depuis des années se saluent à coup de répliques acérées et de joutes verbales ironiques et moqueuses l’un envers l’autre, en gros c’est à celui qui arrivera à déstabiliser l’autre en premier, et croyez – moi, ils sont têtus, avait tout pour me plaire ! Peu à peu cela va s’adoucir, il y a cette tension émotionnelle omniprésente qui m’a fait pétiller le cœur, ils se rapprochent mais cela prend du temps, et régulièrement les échanges qui les opposaient refont surface pour créer des sous-entendus et des situations franchement drôles et amusantes. Et puis, on se rend vite compte que sous cette animosité qu’ils alimentent entre eux, il y a bien plus que cela de part et d’autre, et il est très intéressant de voir comment l’un et l’autre vont prendre les révélations ou réagir aux sous-entendus de l’autre.

L’auteure si lit toujours aussi bien, c’est plein d’humour et en même temps, il y a des thématiques plus sensibles tel que le deuil, le départ d’un proche ou encore les relations familiales. On est, dans ce tome, clairement dans l’émotion, dans une psychologie plus fine des personnages et dans quelque chose plus ancrée dans la réalité à la différence du tome 1 qui manquait de crédibilité. Ici, c’est juste, certes plein de bons sentiments, de situations qui arrangent bien les choses, mais cela reste à dose modérée, ce qui à l’avantage de nous attacher davantage aux personnages qui me semblent aussi plus profonds et à apprécier davantage la romance qui naît entre eux.

En bref, un chouette second opus qui nous ballade émotionnellement au cœur d’une romance qui naît tout en pudeur, loin de la précipitation, entre deux personnages adorables et très attachants.  Croyez – moi, votre petit cœur de romantique devrait palpiter de bonheur !

Je remercie les éditions MxM Bookmark et le site Netgalley pour cette lecture pleine de bons sentiments.

                         

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.