« La légende des quatre tome 2 : Le clan des Tigres » de Cassandra O’DONNELL

Quatrième de couverture : La guerre contre les hommes est imminente : les hauts Conseils des Yokaïs se préparent déjà au pire tandis que Bregan, Maya, Nel et Wan associent leurs efforts pour éviter l’inéluctable. Et, alors que le visage de leur véritable ennemi se dévoile, les quatre héritiers n ont qu une idée en tête : éviter le bain de sang qui se prépare et protéger ceux qui leur sont chers…


Un second tome plein d’énergie avec une intrigue post-apo-écologique qui s’étoffe et vient dessiner un peu plus les traits de caractère de nos quatre héros et les secrets de leurs clans. Divertissant !


Avec ce second tome, l’auteure nous embarque au cœur des Taigans et de leur complot politique ! On cible donc le personnage de Bregan que l’on avait pu bien découvrir dans le premier opus. On le retrouve ainsi dans son clan, où il se querelle sans cesse avec sa mère, froide et rigide, et passe beaucoup de temps dans l’arène à combattre ceux qui le défient sous prétexte de prendre sa place dans la succession du chef de clan. Les manigances vont bon train et malheureusement vont vite dégénérer. Mika le petit frère de Bregan fuit et se retrouve sur la terre des Serpais face à Wan et deux de ses acolytes plutôt gourmands. Accusé de trahison, Bregan, accompagné de son meilleur ami Cook, est obligé de fuir la terre des tigres sous peine de se faire tuer. De son côté, Maya est toujours isolée de la meute et a interdiction de se transformer. Elle sera bannie et deviendra une louve solitaire. Pendant ce temps là, Nel, curieuse et futée, apprend qu’un groupe d’hommes cherchent à nuire aux yokais et n’hésitent pas à se rendre sur les terres interdites où ils auraient potentiellement trouvé une nouvelle arme.

On plonge donc une nouvelle fois dans une aventure qui voit venir l’affrontement entre les Yokais et les hommes mais aussi révèlent de nombreux conflits internes et combines pour s’approprier le pouvoir. Les quatre jeunes héritiers doivent donc à nouveau s’unir pour déjouer les plans machiavéliques du groupuscule humain qui n’hésite plus à prendre des risques pour s’approvisionner en arme nocive et dévastatrice pour les métamorphes. Dans un premier temps, on suit donc les mésaventures de chacun après leur retour dans leurs clans respectifs suite à leur désobéissance, Maya est sévèrement punie par son clan et contrainte à l’isolement, Bregan doit sans cesse se battre pour défendre sa place et déjouer les vices des plus proches, Nel a subi le courroux violent de sa mère, quant à Wan, toujours égal à lui-même, n’a a priori eu aucune sanction de son clan où il est plus que respecté malgré son jeune âge. Dans un second temps, on suit leur aventure commune dans une quête vouée à faire avorter les plans des hommes. Sur leur chemin se dresseront beaucoup d’embûches, leurs propres clans, des hommes chasseurs, des créatures légendaires effrayantes et empreintes de folie, d’anciens maux et des terres particulièrement hostiles, ravagées et abandonnées, véritables No man’s land. Et avec cela, une légère vision du passé, des catastrophes qui ont eu lieu et des technologies humaines anciennes méconnues des Yokais. Une nouvelle aventure au cœur de laquelle des thématiques certainement sensibles à l’auteure viennent se greffer ; les manigances politiques, l’écologie, les catastrophes humaines qui nous pendent au nez et de manière plus positive ; l’entraide, l’amitié et même l’amour.

L’auteure garde son style très franc, direct, dynamique et ne tourne pas autour du pot. Les jeunes héritiers doivent faire face à certaines violences, et certains ne seront pas épargnés. J’aime l’idée que Cassandra ne fasse pas dans la dentelle avec ses personnages, ils ont leur personnalité très marquée ; Bregan, le tigre froid et autoritaire, Maya la louve protectrice et loyale, Nel l’aigle intelligente et stratège, Wan le serpent vicieux et sociopathe, et restent avant tout des prédateurs, des créatures qui aiment la chasse et qui n’ont pas peur du sang qui coule. La mort fait partie intégrante de l’histoire. Dans ce tome, ils évoluent beaucoup, certains plus positivement que d’autres, ils grandissent, prennent conscience des responsabilités qui les attendent, s’ouvrent bien plus que leurs prédécesseurs et s’allient pour leur peuple face à des humains de plus en plus en colère d’être sectarisés. Et si les relations entre les uns et les autres ne sont pas toujours faciles, elles s’affinent, s’intimisent aussi et les uns et les autres se découvrent tout autrement que selon leurs idées préconçues et les ont-dit des anciens. J’ai une affection particulière pour Wan qui représente l’interdit, il ose tout sans aucun regret, il prend un virage dans ce tome et j’espère que l’auteure ne dessinera pas un virage trop en « épingle à cheveu » pour ce personnage qui est particulièrement sexy dans son côté sombre et mystérieux. Il me tarde d’en savoir plus ! En parlant de relation entre personnages, des amourettes se dessinent et pas forcément celles auxquelles on aurait pu penser, j’avoue ne pas savoir si cela m’emballe ou pas !

En bref, un second tome qui se dévore tant il est fluide à lire et divertissant, on passe un bon moment de lecture, simple et efficace. On pourra y reprocher un certain manque d’approfondissement et des relations entre personnages un peu trop tranchées qui manquent de subtilité. Toutefois, nul doute qu’il plaira autant que le premier opus aux adolescents, cibles de cette saga trépidante et aux personnages particulièrement attachants !

Je remercie l’auteure Cassandra O’Donnell et les éditions Flammarion pour l’envoi de cet ouvrage tant attendu !

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantasy, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.