« La fille des deux mondes tome 1 : Un pied dans la tombe » de C.C. HUNTER

Quatrième de couverture : Riley Smith vit seule avec son père, qui ramène souvent du travail à la maison… Le problème, c’est qu’il est croque-mort. S’il ne se rend pas compte que ses défunts clients le suivent jusqu’à chez lui, Riley les voit et devient leur dernier contact avec le monde mortel. Elle seule peut lever le voile sur la tragique mort d’Abby, dont le corps n’a pas été retrouvé. Seulement, cette mission place Riley en haut de la liste des prochaines victimes du redoutable tueur en série… Et si son seul espoir résidait en Hayden, cet esprit fascinant qui ne ressemble à aucun autre, et qu’elle aimerait ne jamais voir repartir ?


Une nouvelle série young adult sur la thématique des fantômes divertissante et prenante même si elle reste sans surprise.


A savoir qu’il ne convient pas de se baser sur la quatrième de couverture de ce livre pour se faire une idée du synopsis de ce premier tome. A mon sens, il ne correspond pas du tout au résumé de cette histoire et pire encore, il avance des informations erronées. Nous avons bien un personnage répondant au doux nom de Riley dont le père est croque mort et qui ramène des fantômes à la maison que la jeune fille peut voir au contraire de son père. Dans ce tome, Abby est un fantôme qui lui apparaît, cette dernière est une randonneuse dont le corps vient d’être retrouvé puisque l’on apprend qu’elle décède dans l’ambulance suite à une chute. Elle demande à Riley de retrouver sa bague perdue dans la forêt et de rétablir la vérité sur sa mort. Ce qui est dommage, c’est que la quatrième en dit finalement un peu trop avec cette histoire de tueur en série qui n’est finalement abordée que tardivement dans le roman. On devine une histoire s’en approchant et l’on se doute que la mort d’Abby n’est pas très nette puisque le fantôme apparaît nettement plus émotif et parfois plus glauque que les autres.

A côté de cela, un jeune homme du nom d’Hayden apparaît également à Riley, ce dernier est très différent d’Abby et des autres fantômes, il n’est pas froid et dégage au contraire une certaine chaleur. Riley va s’attacher plus que raisonnablement à ce fantôme d’un autre genre, qu’elle peut également en quelque sorte sentir et avec qui elle peut interagir physiquement au contraire des autres qui lui apparaissent froids et aussi denses que de la fumée. Hayden va rester énigmatique sur sa mort, ne va pas forcément demander de l’aide pour s’en aller mais au contraire profiter de la présence de la jeune fille et l’aider dans sa quête pour aider Abby à reposer en paix. J’ai beaucoup aimé ce personnage à la fois triste et plein de réparti, il est sans compromis, ne tourne pas autour du pot quant à ses intentions avec Riley, et d’un charme mystérieux presque envoûtant.

Sur fond d’enquête et de mystère fantomatique, on suit donc le personnage de Riley dans sa vie quotidienne, une vie familiale pas toujours évidente, une mère décédée et un père qui travaille dans le milieu funéraire, des déménagements réguliers suite aux pertes d’emploi du père, sa vie au lycée, sa mustang et la mécanique… Si Riley voit des fantômes et les aide, elle a aussi une vie d’adolescente plutôt normale, où une nouvelle amie et les relations amoureuses vont venir s’y greffer. Il y a un contraste avec ce personnage qui se révèle fort, intéressant et sensible aux vies des fantômes qui se présentent à elle car ils ont besoin d’aide pour trouver le repos et le personnage d’adolescente plus écorchée, plus émotive et seule aussi avec une relation filiale qui va se complexifier et un triangle amoureux qui va se dessiner. Elle va se rapprocher de Kelsey, une métisse en pleine quête identitaire liée à ses origines afro – américaines et être attirée par Jacob, l’un des garçons les plus populaires du lycée.

Les codes sont respectés et il n’y a vraiment pas de surprise dans cet ouvrage, on devine les choses très vite (j’avais d’ailleurs compris la particularité d’un des personnages dès qu’il est apparu) mais cela fonctionne bien et n’empêche aucunement de suivre Riley avec plaisir, il y a même des moments plus haletants et oppressants, inquiétants même, j’ai bien aimé cet atmosphère particulière liée à l’activité funéraire du père et aux visions des fantômes, avec Abby, c’était même parfois glauque et sombre. Le style de l’auteure reste très accessible et relativement simple, le roman se lit très vite et l’univers dépeint plutôt sympa !

En bref, une nouvelle série young adult qui ne brille pas par son originalité mais qui a le mérite d’être prenant et divertissant entre le côté fantastique avec ses fantômes et le côté adolescente américaine qui vit aussi sa vie et ses problèmes. Nul doute qu’il devrait plaire aux amateurs du genre.

Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour ce partenariat.

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « La fille des deux mondes tome 1 : Un pied dans la tombe » de C.C. HUNTER

  1. Usva K. dit :

    Ce n’est pas du tout le genre de livres que je lis mais il me fait bien envie maintenant ! 🙂 Merci pour la découverte ! 😀

  2. Xander dit :

    Dommage que ce soit trop prévisible :/

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.