« Maudit Cupidon tome 1 » de Lauren PALPHREYMAN

Quatrième de couverture : À 17 ans, Lila découvre que les cupidons, loin d’être un mythe, sont bien réels. Qu’ils constituent une agence d’entremetteurs œuvrant dans le plus parfait des secrets. Et qu’elle, petite mortelle ordinaire, a été matchée au dieu de l’amour originel : Cupidon lui-même. Une vaste plaisanterie ? Non, une malédiction !
D’abord, elle n’a rien demandé. Ensuite, Cupidon est si ingérable qu’il a été banni de la Terre il y a des décennies. Enfin, tous deux encourent la peine capitale s’ils tombent amoureux, les relations entre humains et cupidons étant proscrites. Or sa prétendue âme sœur est de retour, décidée à braver l’interdit et les flèches d’une mystérieuse armée jetée à ses trousses… Lila n’a plus le choix. Aidée de Cal, le jeune frère de Cupidon, elle doit fuir et, par tous les moyens, tenter d’inverser le cours de leur destin.


Un roman qui ne tire pas son épingle du jeu de son univers young adult mais davantage de la mythologie autour de Cupidon qu’il exploite.


Lu en pleine période de Saint Valentin, le titre s’y prête forcément ! Alors soyons honnêtes, avec Maudit Cupidon on passe un moment léger, sans prise de tête et franchement plutôt amusant ! Ne cherchez pas de grandes tirades classiques avec une écriture soutenue, ne cherchez pas non plus une certaine originalité dans cet énième roman fantastico-fantasy young adult qui joue allègrement avec les codes et les clichés du genre, vous ne trouverez rien de tout cela, mais vous y trouverez une exploitation du mythe de Cupidon plutôt originale et intéressante et potentiellement bien d’autres mythes que l’on aura plaisir à voir apparaître à un certain moment du récit.

Pour résumé rapidement cette histoire, Lila se présente au siège des cupidons, une agence reconnue pour trouver votre âme sœur et vous promettre amour éternel, car depuis un certain temps elle reçoit un nombre incalculable de courrier lui sommant de venir à l’agence pour y discuter d’une affaire urgente, sauf que Lila ne croit pas à toutes anneries d’âme sœur, qu’elle a déjà un petit copain et donc qu’elle souhaiterait que tout ce cirque cesse. La vérité, c’est que l’agence a trouvé l’âme sœur de Lila et qu’il s’agit de Cupidon, le dieu de l’Amour lui-même, sexy et sûr de lui, ce dernier a été banni il y a des années pour comportement inacceptable et que depuis il joue de ses relations féminines, petit détail qui a son importance, il est strictement interdit pour un cupidon d’avoir une âme sœur et ceci n’est pas négociable sous peine de voir revenir celle qui a jadis créé l’agence et ne semble pas très commode. C’était sans compté sur la détermination de Cupidon qui ne va en faire qu’à sa tête et souhaiter rencontrer celle qui lui est destinée.

Le roman va donc jouer essentiellement sur le fait que Lila et Cupidon doivent éviter de se croiser, de se rapprocher et surtout de tomber amoureux ou ce serait la catastrophe. Les hostilités vont vite s’ouvrir avec un groupuscule italien issu d’une branche radicalisée des cupidons qui vont chercher par tous les moyens à éviter ce rapprochement, de son côté Cal le frère de Cupidon et Crystal, l’assistante de l’agence, vont également tout faire pour protéger Lila et faire prendre conscience à Cupidon des risques en cas de relation amoureuse avec son âme sœur. Quelques moments d’action, des rebondissements bien placés et une tournure d’intrigue parfois un peu invraisemblable et facile, vont venir pimenter un peu l’ensemble pour déboucher finalement sur une fin sans réelle surprise mais qui aura permis de croiser quelques mythes oubliés.

Du côté des personnages, j’avoue avoir davantage préféré ceux de Cal et Crystal, des personnages secondaires qui apparaissent nettement plus intéressants finalement que les protagonistes principaux. Lila est une adolescente avec un caractère plutôt tranché, un physique classique mais a cet avantage de ne pas être trop lisse, toutefois ça s’arrête là. Il n’y a pas de réelle évolution du personnage si ce n’est qu’elle prend en force et en confiance au fil du récit. Cupidon est beau et sexy, bien calibré niveau muscle, des hommes comme ça, à force on a l’habitude d’en croiser dans ce genre de romance, sous ses airs de charmeur sûr de lui, on sent bien qu’il y a quelque chose d’un peu plus écorchée, mais cela reste encore un peu trop attendu et trop « propre ». Du côté de Cal, le frère de Cupidon, celui qui apparaît justement très froid, très pragmatique, très respectueux des convenances et des lois cupidonesques, on a là un personnage d’une autre dimension, les failles de l’homme apparaissent au compte goutte et le rendent très intéressant à suivre, on devine un passé compliqué, des faiblesses très humaines et une rancune tenace pour ce frère qui joue un peu trop avec les interdits sans forcément penser aux conséquences de ses actes. Cal n’a certes pas l’envergure et la massivité de Cupidon, mais a pour lui ce mystère et cette douleur omniprésente qui le ronge et le rendent très attachants. Quant à Crystal, on en sait assez peu finalement mais elle a une histoire plutôt sympa à découvrir.

En bref, un roman young adult avec des protagonistes principaux caricaturés mais des personnages secondaires un peu plus intéressants, une histoire qui manque de crédibilité et un peu farfelue aussi mais qui présente le mythe de Cupidon sous un jour frais et actuel, personnage mythologique que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir et une fin qui indique clairement que cette romance n’a pas fini ses remous ! Une lecture divertissante qui se lit vite et plutôt agréable malgré ses défauts.

Je remercie Net Galley et son partenaire les éditions Hachette pour ce partenariat.

          

 

Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, Romance, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Maudit Cupidon tome 1 » de Lauren PALPHREYMAN

  1. Ping : C’est l’heure du bilan ! | Songes d'une Walkyrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.