Premières lignes # 171

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.


Aujourd’hui ce sont les premières lignes de Rouge Tandem de Ln Caillet paru aux éditions L’Astre Bleu. Une nouvelle lecture de la ME qui s’annonce très humaine !

Quatrième de couverture : Rouge est une jeune femme énigmatique. Désenchantée, pleine de violence et de contradictions, elle consacre son temps libre à aider Rose, sa grand-mère, qui vient de perdre son mari mais refuse d’en parler. Pour forcer les défenses de la vieille dame, Rouge décide d’utiliser un cheval de Troie : dans le garage trône un tandem datant du siècle dernier. Témoin de son temps, acteur principal et récurrent de leur vie, il a toujours fasciné la jeune femme. Et il a tant à raconter… Rose accepte alors de partager ses souvenirs. Elle pense ainsi aider sa petite-fille à trouver la paix. Surtout, chaque rencontre est une occasion saisie avidement pour profiter l’une de l’autre avant qu’il ne soit trop tard. Mais le passé comme le présent réserve, parfois, bien des surprises… Entre histoires bigarrées et confidences essentielles, Rouge Tandem est un roman sensible qui évoque le pouvoir guérisseur des mots et conjugue l’amour à tous les temps.


Voici les premières lignes :

1

S‘efforcer à la contemplation. Une distance nécessaire. Un art de vivre. Une façon d’être. Rouge ne manquait jamais d’appliquer ce précepte. Aussi, coincée dans les embouteillages, elle se concentra.
Des voitures devant, derrière, à côté. Un vrai cortège funéraire noyé dans les fumées des pots d’échappement. Pare-chocs contre pare-chocs. Vitre baissée, coude pointant à l’extérieur, et la nervosité jouant de la batterie sur le volant. Sous ses pieds, Rouge sentait le bitume vibrer d’impatience.

À sa droite, une Nissan Juke noire piaffait. « Piaffait » ? Le verbe avait jailli, incongru, dans la tête de Rouge. Elle regarda mieux : deux naseaux dilatés, une encolure luisante, des fers étincelants, des flancs ramassés, et cette frénésie de cheval de course derrière sa barrière.
Rouge se prit au jeu. Bientôt, les deux véhicules raclèrent d’un sabot nerveux et fouettèrent de la queue. Qui, des deux montures, gagnerait la course ? Certes, celle de Rouge, une Picasso, était moins jeune et avait moins de sang cela se lisait clairement sur sa silhouette et sa robe vert fané mais la jeune femme comptait sur l’expérience et les longues années de complicité pour compenser son handicap.
Quand la circulation reprit son cours, Rouge relâcha les rênes. Sa monture bondit en avant et elle l’accompagna de tout son corps. La Juke prit également un départ fougueux. Pendant quelques mètres, les deux véhicules débridés se livrèrent un corps à corps palpitant.


Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

La Chambre rose et noire
Au baz’art des mots
Light & Smell
Chronicroqueuse de livres
Les livres de Rose
Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
La Voleuse de Marque-pages
Vie quotidienne de Flaure
Ladiescolocblog
Selene raconte
La Pomme qui rougit
La Booktillaise
The Cup of Books
Les lectures d’Emy
Aliehobbies
Rattus Bibliotecus
Ma petite médiathèque
Prête-moi ta plume
Au fil de l’histoire
L’écume des mots
Chat’Pitre
Les bribes d’Aelys

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Premières lignes # 171

  1. Ping : Premières Lignes #92: Je ne suis pas une légende

  2. Ping : Premières Lignes #15 – Prête-moi ta plume

  3. Ping : Premières lignes #171 – Ma Lecturothèque

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.