« Sidhe tome 2 : Eclats de Chaos » de Sandy WILLIAMS

sidhe

Quatrième de couverture : McKenzie Lewis possède un don, ou une malédiction : elle est une diseuse d’ombres, une personne à la fois capable de voir les faes et de suivre leurs déplacements entre notre monde et le Royaume. Un don qui lui a valu d’être traitée de folle, pour lequel elle a risqué la vie de sa famille et de ses amis… et qui la plonge à présent au cœur de l’impitoyable guerre civile des faes.
Avec la fin du règne du roi et de son cruel général, McKenzie espérait reprendre une vie plus normale et approfondir sa relation nouvelle avec Aren, le fae rebelle dont elle s’est éprise. Mais lorsque sa meilleure amie Paige disparaît, elle doit se résigner à mettre ses projets entre parenthèses. McKenzie est la seule à pouvoir aider son amie, mais si elle n’y prend pas garde, ses décisions pourraient coûter la vie de tous ceux qu’elle se démène à sauver.

Avis :

Un second tome qui reprend efficacement les ingrédients du premier : de l’action, des rebondissements, des descriptions magiques et un peu de romance pour magnifier le tout, une belle réussite !

Après le succès des rebelles pour attendre le trône du Royaume et la mort du roi Atroth, la guerre entre les Faes soutenant la rébellion et les Survivants est à son paroxysme. McKenzie est humaine, elle a le don de double vue lui permettant de voir les Faes, et est une diseuse d’ombres, elle lit les Ombres laissées dans le sillage des Faes quand ils passent des portails pour aller d’un endroit à un autre. Malgré son souhait d’avoir une vie des plus normale en tant qu’humaine, McKenzie est de nouveau projetée dans le Royaume et ses conflits, car pour l’atteindre, des Faes ont enlevé Paige sa meilleure amie. Pour la retrouver, elle devrait compter avant tout sur elle – même mais aussi composer avec Aren, le beau rebelle qui a chamboulé son cœur.

Dans ce tome, les Rebelles sont donc au pouvoir du Royaume des Faes. Lena, dirigeante des Rebelles et héritière du trône, tente de convaincre les Hauts Nobles de sa légitimité et doit également protéger le Palais d’une probable attaque des Survivants, un groupuscule de Faes faisant partie de l’ancien Régime dirigé par le roi Atroth. La guerre civile entre les Faes est donc à son apogée. Par ailleurs, les Mercenaires humains dirigés par Nakano et qui détestent profondément les Faes, souhaitant leur extinction, révèlent un secret qui pourrait bien être une arme décisive dans la destruction des Faes. McKenzie qui a rejoint les Rebelles pensait pouvoir jouir d’une certaine tranquillité dans son monde, loin des tumultes qui assombrissent le Royaume.  Cependant, des Faes semblent avoir enlevé Paige, son amie, pour l’atteindre. McKenzie n’a donc pas d’autres choix que de tenter de la retrouver. A nouveau, notre diseuse d’ombres préférée doit faire face à des menaces et à des dangers, étant donné son caractère affirmé et intrépide, elle y plonge entièrement frôlant plusieurs fois la mort mais n’échappant pas aux blessures importantes. Egale à elle même, c’est une survivante et elle doit faire face chaque fois qu’elle se présente au Royaume aux réticences de bon nombre d’entre eux qui voient en elle un danger mortel.

Si la Sidhe est donc complètement immergée dans une guerre qui n’est pas la sienne, elle noue aussi une relation avec Aren qui s’annonce compliquée. D’une part, il se voit très peu, Aren étant le maître d’Armes de Lena et d’autre part, les révélations concernant le passé de ce ténébreux Fae aux charmes irrésistibles sont chaotiques et loin d’être reluisantes. Ce qui pourraient bien leur coûter leur histoire. Nous avons donc un aspect romantique en plus de l’aspect belliqueux mais qui reste très sobre et très éloigné des romances bit lit habituelles, on est en plein dans les prémices platoniques, n’attendez donc pas des scènes torrides ! Bien sûr, on voit également Kyol même si ce dernier est plutôt effacé par rapport au tome 1, il suit son code d’honneur et garde avant tout un rôle militaire, on sent toutefois que l’on n’est pas très loin du triangle amoureux.

Vous l’aurez donc compris, l’auteure propose une série très dynamique oscillant entre des moments vifs et haletants avec des batailles, des duels à l’épée, des combats aux corps à corps, des courses poursuites épuisantes (pour nos nerfs) et des révélations assommantes et surprenantes, les trahisons et la mort n’étant jamais très loin… Et des moments plus calmes et posés permettant d’offrir aux lecteurs des descriptions magnifiques de l’environnement et de l’univers du récit, le lecteur s’immerge donc complètement. Un style qui s’affirme davantage ici et qui peut potentiellement perturbé certains lecteurs. L’auteure, par ailleurs, écrit de manière fluide et efficace, c’est très addictif. Alors que reprocher à ce roman ? Peut-être des répétions concernant l’envie de McKenzie d’avoir une vie normale d’humaine (l’histoire de sa carte d’identité et de sécurité sociale est éloquente), une romance un peu lente du type « j’avance d’un pas, mais en recule de deux aussitôt » et de rares longueurs.

En bref, une bonne série dans le genre qui propose un univers complet, des personnages séduisants et attachants et une intrigue plutôt prenante qui ne s’essouffle pas. Un roman qui ne demande qu’à être lu !

Jtaime héroïne magie

Publicités
Cet article, publié dans Bit-lit, Fantasy, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s