« Le monde de Marie – A la recherche de la Véraline » de DARIODO

le monde de AMrie

Quatrième de couverture : Marie est une petite fille comme les autres, peut-être un peu plus maladroite… la preuve, ce matin, elle a fait tomber sa montre sur le sol, et celle-ci se retrouve maintenant en mille morceaux ! Une seule solution : la porter chez le réparateur. Un réparateur un peu loufoque, puisque c’est une tortue à carapace rouge ! Marie va se laisser emporter dans ce monde magique et merveilleux, et vivre des aventures passionnantes avant le retour à la maison !

Avis :

Un roman jeunesse regorgeant d’inventivité idéal pour de très jeunes lecteurs !

Tout commence par une montre brisée et la recherche d’un réparateur, Marie se retrouve, interloquée, rue du lapin Rose face à une tortue à la carapace rouge qui parle ! Commence alors un voyage au cœur d’un univers loufoque et imaginaire fantastique qui n’a pas fini d’émerveiller la petite fille.

Marie est une petite fille attachante, un peu naïve, de bonne composition et aux idées arrêtées sur les anglais. Entraînée malgré elle dans la rencontre d’êtres pour le moins originaux et complètement farfelus, notre petite réserve quelques réparties pleine d’innocence et d’humour. Paradoxalement, peu d’étonnement à la découverte de ce monde merveilleux dans lequel elle s’immerge avec autant de plaisir que d’agacement, parfait reflet de l’innocence et de l’impatience enfantine. Curieuse, Marie se lance à corps perdu dans la visite de cet univers improbable et original à la recherche de la Véraline, une petite pierre verte et brillante aux pouvoirs magiques.

C’est un petit conte aux multiples facettes qui brille par une inventivité débridée faite de jeux de mots « vert-igineux », de sacs à dos qui parlent, de grenouilles multicolores qui font la course, de girafe feu rouge, de bus à étages ou encore de champs de salades martiennes. Voilà de quoi contenter un jeune lectorat qui se laissera amuser par ce récit atypique plébiscitant leur imagination et, emporter par l’écriture simple de ce court roman. Cela manque peut-être un peu de détails, les dialogues sont courts et directs, les chapitres aussi, on passe d’une action à une autre de manière rapide, mais rappelons qu’il s’agit d’un roman destiné aux lecteurs novices. L’imagination de l’auteur est faite d’éléments fous et très enfantins, pas besoin d’aller chercher bien loin pour créer un monde magique. On sourit en tant qu’adulte mais on s’imagine surtout lire cette histoire en compagnie d’enfants découvrant la lecture.

Par ailleurs, on peut souligner la jolie couverture qui reflète le voyage de Marie au cœur de son imagination.

En bref, un roman où les plus jeunes lecteurs trouveront leur compte, une petite fille à leur image curieuse et innocente, des êtres plein d’humour et inattendus, une écriture simple et enfantine ! Pour les autres, cela manquera probablement d’un peu de profondeur.

Challenge-Francofou-300x300 héroïne

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantasy, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Le monde de Marie – A la recherche de la Véraline » de DARIODO

  1. Ping : Challenge Francofou : bilan de Décembre - La Magie des Mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s