« Le jour où le bus est reparti sans elle » de BEKA, MARKO & COSSON

 

Quatrième de couverture : Clémentine est un peu perdue et cherche des réponses à ses doutes existentiels. Heureusement, la vie réserve toujours des surprises à ceux qui sont prêts à les recevoir. Des rencontres insolites en histoire de sagesse, qui sait si Clémentine n’a tout simplement pas trouvé le chemin vers le bonheur…


Petite BD sympa, pleine de bons sentiments et de réflexions philosophiques
(et un brin utopiques ) !


Clémentine est une jeune femme en pleine quête d’elle – même, de bonheur et d’avenir ; depuis peu elle fait partie d’un groupe de méditation et de développement personnel avec qui elle a projeté de partir un week end en séminaire. Le jour du départ, elle prend donc le bus qui s’arrête faire une pause auprès d’une épicerie bio perdue en pleine forêt, Clémentine s’offre un petit tour aux toilettes et voilà que le bus repart, sans elle. Elle se retrouve seule et sympathise avec Antoine, le gérant, philosophe et plein de sagesse qui ne cessera de raconter des petites histoires à Clémentine pour qu’elle prenne conscience de l’importance de certaines choses et l’insignifiance de d’autres.

Ne le cachons pas, cette BD est dans la veine des romans feel good, le genre d’ouvrage qui a de l’idée mais qui le traite de manière un peu surréaliste, on reste dans une fiction pleine de bons sentiments, idéalisée et manichéenne. Bien que les réflexions amenées soient censées et devraient finalement être monnaie courante dans la vie de tous les jours, on est là pour vous faire réfléchir au sens de la vie, à comment trouver le bonheur en se contentant de ce que vous avez sans forcément chercher plus, l’améliorer pas de petits gestes, bref c’est très philosophique et sage avec cependant quelques pointes d’humour qui viennent rafraîchir ce qui aurait pu vite devenir ennuyeux.

Ces idées fondamentales pour ouvrir vos chakras au monde dans ce qu’il a de plus beau, même dans ces côtés négatifs, sont illustrées par des petites histoires inspirées de contes zen éparpillées dans l’ouvrage racontées avec beaucoup de sagesse par Antoine, gérant d’une épicerie perdue en pleine forêt, qui vit seule dans une grande maison sublime, et qui comme par hasard médite lui-même sur le sens de la vie, un des points qui laisse dubitatif quand même, mais soit pourquoi pas ?

Les rencontres sont bien faites (toujours ce hasard incroyable), Clémentine fait donc la connaissance d’Antoine et de son soutien sage et intelligent, mais aussi d’une femme, Chantal, qui salue les panneaux de circulation ou encore un jeune PDG en quête d’un retour aux sources et à la simplicité. Cela a parfois du bon d’être abandonnée pour être mieux entourée…

Du côté graphique, j’ai particulièrement aimé la colorisation choisie, très lumineuse, vivante, mais aussi chaleureuse et le coup de crayon est assez particulier, très « arrondie », très doux tout en étant très expressif, en parfaite adéquation avec le sujet traité. On sent globalement une symbiose entre l’écrit, les croquis et les couleurs.

En bref, une bande – dessinée qui se lit bien et qui donne à réfléchir mais qui le fait avec peut-être un poil trop de facilités pour la rendre crédible. Mais peut-être, n’était-ce pas le but recherché ? En tous cas, je lirai la suite avec plaisir car des moments « feel good » sont toujours bons à prendre !

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Le jour où le bus est reparti sans elle » de BEKA, MARKO & COSSON

  1. Fred K dit :

    Pas mon style de lecture en BD, mais j’aime bien le style du dessin et la couleur. Peut-être un peu forcé sur le nez à la Cyrano. 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.