Premières lignes #124

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.


Aujourd’hui ce sont les premières lignes de Les Mondes-Miroirs de Vincent Mondiot & Raphaël Lafarge, un roman fantasy à paraître aux éditions Mnémos le 23 août prochain. J’avoue avoir bien hâte de le découvrir et il est vraiment magnifique.

Quatrième de couverture : Elsy et Élodianne ont grandi dans les rues crasseuses de Mirinècevaste cité à l’ombre des Arches, une architecture titanesque qui enjambe les pays et relie les métropoles. Pourtant, leurs chemins se sont éloignés. Devenue magicienne, Élodianne officie désormais pour le gouvernement. Quant à Elsy, à la tête d’une agence de mercenaires, elle navigue en eaux troubles.

Mais lorsque les blasphèmes, d’atroces créatures, émergent des mondes-miroirs et se déchaînent sur la capitale, les deux femmes n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour mener l’enquête. Face à la menace, elles découvriront combien elles ont changé, et jusqu’où elles pourront aller… Car le sort de Mirinèce est en jeu.

Les Mondes-miroirs nous plongent dans une ville grouillante et mystérieuse où la magie ouvre des portails vers un étrange monde parallèle, vide et silencieux. Mêlant horreur et aventures palpitantes, le roman nous parle aussi d’ambitions démesurées, de femmes fortes et de souvenirs d’enfance qui enchantent un imaginaire hors-norme.


Voici les premières lignes :

CHAPITRE 1

UN SUCCÈS TOTAL

Le personnel en poste aux entrées de la ville est autorisé à éliminer par les moyens adéquats tout individu, bête ou marchandise, soupçonne d’être infecté par les spores. Aucune sommation n’est nécessaire.
La sécurité sanitaire de la ville est la priorité absolue.
Extrait du règlement militaire de Mirinèce, capitale de l’État des Arches.

COMME UN MIROIR, la surface de la flaque d’eau reflétait le ciel matinal. Haut, très haut, de l’autre côté du monde, l’étendue grise à peine éclaircie par un soleil timide était fendue par la ligne noire que l’une des Arches formait dans l’atmosphère, comme une fêlure. Il n’y avait pas le moindre souffle de vent, pas la moindre goutte de pluie, et la flaque restait immobile, sereine dans son dialogue muet avec les nuages.
Puis une voix féminine hurla.
« Vire à droite ! À droite, putain de merde ! »
La sérénité de la Haque d’eau se brisa lorsque la roue d un chariot tiré par deux cavalins affolés vint en crever la surface. L’attelage dérapa sur la piste, vola du haut d’une butte, rebondit lourdement sur le sol et vira enfin à droite, le tout en maintenant sa vitesse.


Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

La Chambre rose et noire
Au baz’art des mots
Light & Smell
Chronicroqueuse de livres
Les livres de Rose
La couleur des mots
La Booktillaise
Lectrice assidue en devenir
Au détour d’un livre
Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Bettie Rose Books
La Voleuse de Marque-pages
Le Monde de Callistta
Vie quotidienne de Flaure
Les mots de Junko
Sheona & books
Ladiescolocblog
Ma petite médiathèque
Hubris Libris
Le temps de la lecture
Selene raconte
Les lectures d’Angélique
Pousse de gingko
Prête-moi ta plume
Rattus Bibliotecus
Envie de lire
Alohomora, blog littéraire
Les livres de Noémie
La machine à écrire

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Premières lignes #124

  1. Ping : Premières lignes #124 – Ma Lecturothèque

  2. Oooh c’est très tentant ! Et le livre doit faire très joli dans la bibliothèque, ce qui ne gâche rien 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.