« Hacker Acte 3 : Vertiges charnels » de Meredith WILD

Hacker3Quatrième de couverture : Après leur dernière dispute et leur courte séparation, Blake est décidé à ne plus jamais laisser Erica s’éloigner. Mais sa nature le rattrape malgré lui. Erica lui a donné toute sa confiance et son amour et pourtant Blake en veut toujours plus. Cette fois, Erica a compris que l’homme de sa vie cache des désirs secrets plus sombres qu’elle n’imaginait… Acceptera-t-elle d’aller jusqu’au bout des fantasmes de son amant pour consolider leur relation ? Et tandis que leur couple est en pleine ébullition, leurs ennemis se rapprochent. Ils s’en prennent à Erica pour atteindre Blake, le tout-puissant milliardaire et ancien hacker qui n’a pas fini de voir son passé resurgir… Erica et Blake seront-ils plus forts ensemble ?

— Chronique —

Un tome axé un peu trop sur l’évolution extrême de la relation Blake / Erica mais qui n’en perd pas moins tout son intérêt de fond. Cela reste prenant et très addictif !

Alors qu’Erica et Blake se sont retrouvés plus amoureux que jamais suite à leur récente séparation, Blake n’a pas fini d’en demander toujours plus : le contrôle absolu et la confiance aveugle d’Erica. Pour cette dernière, difficile de passer outre un passé douloureux et de lâcher prise dans cette relation tumultueuse surtout quand Blake lui propose quelque chose d’inattendue. Par ailleurs, les ennemis tapis dans l’ombre refont peu à peu surface et s’en prennent de nouveau à Erica et par là même, à Blake.

Si dans les deux premiers tomes, la relation entre nos deux protagonistes était d’abord torride et passionnelle puis plus romantique, ici elle prend un tournant un peu plus dérangeant à mon sens. Blake et sa soif de contrôle font rage et de manière très extrême. Si ce dernier peut-être un amoureux romantique, protecteur et tendre, il peut aussi se révéler plus dur, plus dominant, un peu trop d’ailleurs, face à une Erica qui se laisse faire malgré toutes ses vaines tentatives pour lui résister. Depuis sa séparation avec Erica, Blake ne veut plus la lâcher et surtout ne plus revivre ce crève cœur qu’avait été cette rupture. Il lui demande donc de le laisser prendre le contrôle totale dans leur vie de couple et par la même dans sa vie professionnelle, cela donne un côté terriblement machiste au personnage. En plus de cela, dans leur intimité, certes c’est toujours aussi sensuel et érotique, mais cela devient surtout une relation dominant / soumise. C’est bien dommage que l’auteure se soit laisser aller à cette direction, car il y a des scènes franchement agaçantes où Erica n’est plus que l’ombre d’elle-même dans ces moments là. Elle, si forte, si ambitieuse, si déterminée au début, se laisse complètement dominer par son attirance pour Blake, par son amour pour lui, par cette aura sexuelle qui la met systématiquement en appétit même dans les moments où elle est en colère, où elle voudrait lui résister, ne plus lui laisser le contrôle. C’est très fusionnel mais pour les pro « égalité des sexes », le fait qu’elle plie, qu’elle se laisse dominer et qu’elle se laisse faire en toute impunité, c’en est parfois trop ! Erica est donc plus passive et Blake beaucoup plus actif.  Les embûches sont nombreuses, le baiser avec James refait surface, la jalousie  de Blake est portée à l’extrême encore une fois, il réagit de manière exacerbée et démesurée. Malgré tout ce côté un peu négatif, leur relation évolue toujours plus loin et l’amour reste omniprésent. On est happé par ces « va et vient » et ces épreuves qui s’accumulent dans cette relation si passionnelle.

Les personnages secondaires prennent aussi plus d’ampleur, la famille de Blake notamment mais aussi Alli, la meilleure amie d’Erica, Marie, sa seconde maman et l’entourage professionnel d’Erica dont James notamment.

A côté de cela, le fond est très intéressant et très prenant. Il y a un petit côté « thriller » fort sympathique. Risa, l’ancienne employée d’Erica et Max, l’ennemi juré de Blake, ont décidé de monter un site concurrent à celui d’Erica, un pâle copié / collé qui aura quelques conséquences négatives. Cependant, ce n’est pas Erica, qui se laisse aller (encore une fois) à se morfondre face à cette adversité qui trouvera de quoi se rebiffer, mais plutôt son entourage professionnel proche. Et puis, il y a toutes ces menaces masculines qui s’accumulent, Daniel, le père biologique d’Erica toujours pris dans sa campagne, Max, Isaac… Des hommes qui menacent Erica et qui attisent d’autant plus les sombres côtés de Blake, excessivement protecteur. Enfin, il y a cette fin ouverte, même si personnellement je la voyais venir, elle a son petit effet et aura probablement son gros effet sur celles et ceux qui n’auront rien vu venir ! Elle suscite beaucoup d’intérêt pour la suite et donne très envie d’avoir ce quatrième tome dans les mains. Mais que nous réserve encore l’auteure ?

Quant au style de l’auteure, cela reste fluide et plus qu’agréable à lire.  Elle sait parfaitement nous accrocher à son récit qu’on soit frustré ou énervé, elle donne toujours envie de poursuivre son histoire.

En bref, une évolution en demi-teinte de la relation Blake / Erica à la fois extrême et romantique, une écriture toujours captivante et en bonus, une fin qui laisse présager encore beaucoup de mouvement dans cette relation passionnelle !

Je remercie les éditions Michel Lafon, et plus particulièrement Camille, pour leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Michellafon

— Challenge concerné par cette lecture —

suite-10

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s