« L’effet papillon tome 2 : Archimède » de Lily HAIME

l-effet-papillon-tome-2-archimede-580979-250-400 Quatrième de couverture : « Nos photos sont accrochées au mur… Une nouvelle fenêtre est ouverte… »

Certaines pages sont difficiles à tourner, certains envols durs à prendre. Il y a ces libertés tellement douloureuses à acquérir. Alexandre et Jamie le savent mieux que quiconque, rien n’est jamais véritablement acquis.

À Bordeaux, entre leurs amis, leur nouvelle vie d’étudiants, les jalousies et les difficultés laissées sur leur chemin, ils avancent dans les dédales d’un avenir incertain. Ils tombent, s’accrochent, se cherchent dans un quotidien où subsiste une seule certitude – leur amour.

C’est un second battement d’aile… Comme l’ombre tapie derrière un regard. Un nouvel effet papillon… Comme leurs mains qui se touchent. « Il y a cette photo de moi… Cette porte qui se referme… Ce second souffle… »

— Chronique —

Alors que l’auteure nous achevait à la fin du tome 1, roman par ailleurs sublime, ce second opus est différent, si l’on reprend où l’on s’était arrêté dans le premier opus, après avoir suivi l’évolution d’Alex, de ses idées, de ses sentiments et de son couple avec Jamie, on suit ici une quête de soi, une rédemption, une reconstruction également avec ce que ça inclut de douleur, de blessures mais aussi d’espoir et de bonheur. Un second tome donc moins émotionnel plus psychologique mais d’une aussi grande intensité.

Alex est à l’hôpital après avoir été battu à mort par son père, ce dernier est en prison, et sa mère, grande absente, n’a pas du tout assumé sa responsabilité dans le comportement de son mari, qu’elle semble étonnamment encore soutenir. Alex ne peut donc compter que sur Jamie, ses amis, son oncle et son médecin, Mathias (joli clin d’oeil…). Il doit se soigner, se rééduquer et apprendre à se remettre de cette grave blessure psychologique. Il s’installe comme convenu avec Jamie, mais si d’apparence, Alex tente de paraître plus serein, il en est tout autre en réalité et la pression finit par exploser, les disputes et les incompréhensions s’accumulent, les non dits aussi et Alex finit par prendre une décision radicale. Il quitte Jamie, il quitte Bordeaux et part sans rien dire à personne, ayant un grand besoin de s’éloigner de tout ce qui nuit à son épanouissement pour se reconstruire et peut-être un jour mieux revenir.

Si il y a un petit reproche à faire à ce roman, c’est peut-être le manque de détails dans la reconstruction du personnage principal, globalement le roman s’étale sur deux années, il est fait d’une succession d’événements, de moments certes importants et décisifs dans sa quête de lui – même mais on aimerait en savoir plus sur sa vie nantaise. Mise à part cela, le roman est superbe comme d’habitude avec Lily Haime.

Alex est vraiment un personnage au bon cœur, s’il quitte tout, c’est pour lui bien sûr mais surtout pour Jamie qu’il voit dépérir à petit feu. Il se retrouve alors à Nantes, en coloc chez une amie, Vanessa. Il poursuit ses études en mathématique, voit une psychologue trois fois par semaine, s’épanouit peu à peu, se retrouve, tente de faire la part des choses sur ce qu’on lui a inculqué depuis son enfance, bref il se reconstruit. Les années passent, les rancœurs aussi, Alex a fini par ouvrir les lettres de ce père qui n’en est pas vraiment un, depuis des échanges épistolaires entre eux tentent de construire un semblant de relation, quelque chose d’invraisemblable pour beaucoup et pourtant cela démontre toute la bonté et la belle personne qu’est ce personnage.

Quant à Jamie, c’est vraiment difficile pour lui, Lily Haime n’épargne pas Alex mais Jamie en prend aussi beaucoup dans la figure, aimer follement quelqu’un, ne pas savoir comment l’aider, être là, toujours, pardonner les incartades, tenter d’être un peu plus docile, accepter l’inacceptable, Jamie est là pour Alex, mais il souffre tout autant de voir celui qu’il aime se noyer dans son mal être, sa tristesse et sa haine de lui… La chute est violente pour lui quand Alex quitte tout… Et deux ans plus tard, la blessures est toujours aussi profonde mais l’amour est intense, vif, difficile de passer outre deux ans de silence toutefois, et ça c’est plutôt bien, car avec Lily Haime rien n’est facile et encore moins d’aimer simplement quelqu’un.

Les amis d’Alex s’éloignent aussi peu à peu ne sachant pas quoi faire pour aider Alex, ayant du mal à accepter l’attitude du personnage. Mais, il y en a un qui sort du lot, Gaël, le petit discret, s’épanouit et c’est aussi un ami en or pour Alex. Je l’aimais déjà beaucoup dans le premier tome, je l’adore ici ! Les autres, leurs apparitions restent assez succinctes, le roman étant vraiment ciblé sur le personnage d’Alex et ses épreuves personnelles pour se sortir de son drame psychologique. Il y a aussi un gros clin d’oeil à Mathias et Eden, Mathias étant l’interne qui s’est occupé d’Alex à l’hôpital et qui garde un œil sur notre jeune homme après.

En bref, un second tome bien différent du premier, on n’est pas dans la répétition des choses mais bien dans une évolution des personnages et de leur histoire. Des émotions, il y en a mais c’est surtout encore une fois, un roman empli d’espoir. L’auteure sait parfaitement achever ses romans sur une note extrêmement positive et heureusement car quand on voit comment elle nous en fait baver avant !

Le truc  aussi avec cette auteure, c’est aussi que quand vous avez terminé un titre vous avez soit envie de vous jeter sur un autre roman de l’auteure ou, si aucun autre roman d’elle ne traîne dans votre PAL, avez beaucoup de mal à passer à autres choses !

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s